menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Relever le défi de changer les choses

De petits changements dans votre vie peuvent entraîner d’immenses bienfaits.

Amy Baskin

 

Relevé le défi

Il est 18 h, et je me précipite vers le frigo où je trouve du tofu, une pomme et un pot de salsa —pas vraiment de quoi concocter un souper familial. O n se fait livrer une pizza? Et c’est reparti. Le cauchemar du repas non planifié, je commence à en avoir assez. Et si j’élaborais un menu pour la semaine et achetais les provisions en conséquence? Logique, non?

 

Allons-y par étapes. Je commencerai par un souper que je planifierai et pour lequel j’achèterai ce qu’il faut. Ensuite, j’aviserai.

 

Si vous pouviez changer une petite chose pour améliorer votre vie, que changeriez-vous? Voici les histoires inspirantes d’autres femmes qui ont relevé le défi de changer les choses.

 

Changement : Suivre un cours d’initiation à l’aviron de quatre semaines

 

Comment elle s’y est prise
« Je me sentais comme une plante », se rappelle Helma Geerts, qui passait le plus clair de sa journée assise. Les jours de semaine, sa routine quotidienne incluait deux heures de transport et un travail de bureau à plein temps comme planificatrice rurale. Puis, c’était le retour à la maison pour préparer le souper et passer un peu de temps avec ses enfants de neuf et onze ans. Après des mois d’insatisfaction à l’égard du manque d’activité dans sa vie, la maman de Guelph, en Ontario, a décidé d’essayer l’aviron. « Je songeais à essayer ça depuis quatre ans. »

 

Impact
« Au début, jedétestais ça, admet Helma, mais je me suis dit que si je baissais les bras, je n’essaierais plus jamais. » Elle a donc persévéré puis s’est jointe à un club d’aviron récréatif. Comme l’entraînement a lieu de 18 h à 20 h, les activités et les tâches de fin de journée sont un peu bousculées. « Mais nous nous remplaçons au besoin, mon mari et moi, précise-t-elle. Quand je transpire abondamment et que j’ai des callosités dans les mains, je me sens vraiment vivante », ajoute-t-elle. Et la sensation de quiétude qu’elle ressent après l’entraînement est inestimable. « Je suis plus patiente avec les enfants et ma capacité de concentration au travail s’est améliorée. »

 

Prochaine étape
Helma cherche une activité plaisante à faire durant la saison froide.

 

Conseil
« Défendez vos besoins avec fermeté auprès de votre famille. Autrement, vous serez submergée par toutes vos obligations de mère. »

 

Changement :Abandonner des activités de bénévolat

 

Comment elle s’y est prise
Il y a cinq ans,Erin Alcott* a inscrit sa fille Ashley, qui a maintenant 11 ans, dans un groupe de jeunes. Comme Ashley est autiste, Erin l’accompagnait et offrait son aide lors des rencontres hebdomadaires. De fil en aiguille, la maman de Guelph, en Ontario, en est venue à consacrer 12 heures de sa semaine au bénévolat, à titre de trésorière et de responsable d’activités. Cela s’ajoutait à son emploi à temps partiel comme travailleuse de soutien auprès d’adultes ayant des déficiences sur le plan du développement. Au bout du rouleau, Erin a compris qu’il était temps pour elle d’abandonner le bénévolat. L’été dernier, elle en a avisé le groupe, en laissant aux responsables le temps nécessaire pour la remplacer.

 

Impact
« Je me sens immensément soulagée de ne plus avoir ces responsabilités supplémentaires, confie-t-elle. Je commence à rattraper le retard que j’accumulais depuis des années ». Récemment, elle a fait le ménage de la salle de jeux et a rempli neuf sacs à ordures de choses inutiles.

 

Prochaine étape
Une fois qu’elle aura mis de l’ordre dans sa maison, Erin renouera avec ses loisirs favoris : la décoration et l’artisanat.

 

Conseil
« Avant de vous engager à faire du bénévolat, songez à l’impact qu’aura votre décision sur votre niveau d’énergie et votre état émotif. »

 

Changement : Passer une audition pour une pièce de théâtre amateur.

 

Comment elle s’y est prise
L’an dernier, lorsque Debbie Sifton, une planificatrice de bureau à temps partiel de Nanaimo, en Colombie-Britannique, a appris que des auditions avaient lieu pour la pièce Le magicien d’Oz, elle a décidé d’aller voir ce qu’il en était. Une fois sur les lieux, elle s’est assise à côté d’un homme qui l’a encouragée à passer l’audition. « Je me suis dit que je n’avais rien à perdre », raconte-t-elle.

 

Impact
À son grand étonnement, Debbie a décroché le rôle d’une Ozienne. « Je me suis sentie vraiment comblée [de faire partie du spectacle]. En temps normal, mes enfants [de sept et douze ans] passent en premier et moi, en dernier. » Elle a apprécié les petits à-côtés du métier, comme les services professionnels de coiffure, de maquillage et de fabrication d’un costume expressément pour elle. À sa première expérience sur les planches, Debbie a également accueilli avec plaisir les conseils d’experts en matière de chant et de danse. Ses deux plus grands admirateurs ont assisté à plusieurs répétitions, ce qui a permis à Keely, sept ans, d’apprendre toutes les chansons de la pièce. Seule ombre au tableau : comme le spectacle était présenté durant les vacances de mars, Debbie a dû faire garder ses enfants par une voisine. « Le seul inconvénient, c’est que je n’ai pas passé cette semaine avec mes enfants », reconnaît-elle.

 

Prochaine étape
« Cette activité a été bénéfique pour mon amour-propre, car j’étais fière d’avoir respecté mon engagement jusqu’au bout », ajoute Debbie. Elle aimerait beaucoup répéter l’expérience — avec sa fille, cette fois.

 

Conseil
« Si votre partenaire vous soutient dans l’aventure, n’hésitez pas. Les soirs de répétition, je rentrais à la maison heureuse. Et même si Eric, mon mari, était épuisé, il m’a toujours encouragée. Nous nous accordons du temps à tour de rôle. » En effet, chaque printemps, Eric adore jouer dans une équipe de baseball.

 

Changement : Envoyer son plus jeune fils au jardin d’enfants deux matins par semaine

 

Comment elle s’y est prise
« La plupart du temps,je suis seule avec les garçons [de trois et six ans] », explique Suzanne Shier, car son mari est médecin résident et qu’il doit travailler de longues heures. J’aime bien m’occuper des enfants, mais je n’ai jamais de temps d’arrêt. » Lorsque Suzanne, qui habite Halifax, est allée en Ontario pour rendre visite à des amis et des membres de sa famille, ceux-ci l’ont trouvée fatiguée et tendue. « Ces amis ont des enfants plus âgés, et ils voient les choses sous un autre angle, précise-t-elle. Je me suis rendu compte qu’il fallait que les choses changent. »

 

Impact
« Cette décision, je l’ai prise surtout pour moi. Des idées commencent à germer dans ma tête! »

 

Prochaine étape
« Je veux commencer à penser à ma carrière – à ce que je ferai lorsque mes deux enfants iront à l’école. » Diplômée en nutrition, Suzanne songe à devenir rédactrice dans le domaine alimentaire.

 

Conseil
« Toute la vie de la famille gravite autour de la mère. C’est pourquoi il faut rester en santé et prendre soin de soi. »

 

Quant à moi, j’ai planifié le souper de lundi et fait les achats qui s’imposaient — c’était du poulet à la coriandre accompagné d’une salade de pâtes. J’ai aimé préparer ce repas, en sachant que j’avais tous les ingrédients à portée de main. Mais le lendemain, j’ai régressé et ma quête désespérée devant le frigo a repris. Quelqu’un veut de la pizza? Misère... on remet ça la semaine prochaine!

 

*Le nom a été changé à la demande de la personne concernée.

 


 

Consultez les autres articles - Ma vie active - Dossier spécial


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Chroniqueurs invitésChroniqueurs invités

Ici nous proposons des articles traitant de différents sujets qui nous sont présentés par des chroniqueurs invités. Nous vous invitons donc à nous soumettre votre texte à conditions que vous en soyez l’auteur ou que vous ayez obtenu le droit de le publier.



Vidéos associées

5 déguisements 5 déguisements "dernière minute" d'Halloween
Tu as oublié Halloween dans quelques jours? Ne panique pas, regarde 5 idées bêtes comme chou!...


Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top