menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Le programme éducatif et le domaine de développement langagier

Cette semaine, ma chronique porte sur le thème du domaine langagier, et ce, toujours en lien avec le programme éducatif Accueillir la petite enfance.

 

Le langage se divise en 2 catégories : le langage réceptif, c’est-à-dire ce qui est entendu, lu et compris par une personne, et le langage expressif, celui produit par l’écriture ou la parole.

Voici donc ce qu’il est important de savoir face au domaine de développement langagier.

  • Premièrement, avant de pouvoir parler, les jeunes enfants utilisent le langage prélinguistique. Ce type de langage fait référence à la façon dont les enfants utilisent leur voix, des mimiques et des gestes pour se faire comprendre et communiquer. Les nouveau-nés produisent leurs premiers sons par des pleurs. Les parents réussissent rapidement à distinguer différents types de pleurs et ainsi, à comprendre ce que leur bébé ressent (faim, fatigue, douleur, colère, etc.). Par la suite, les gazouillis apparaissent et, un peu plus tard, le babillage. La gestuelle est aussi présente chez les poupons (indiquer du doigt, lever les bras pour se faire prendre, hocher la tête, etc.).
  • Le langage réceptif englobe le langage oral, c’est-à-dire tous les mots que les enfants vont percevoir chez les autres. Un peu plus tard, le langage expressif fait son apparition avec les premiers mots des enfants. Autour de 18 mois, leurs premières phrases peuvent être entendues.
  • Parlons maintenant du volet éveil à la lecture et à l’écriture. Cet éveil débute très tôt chez les enfants. C’est entre 0 et 6 ans qu’ils vont acquérir les habiletés pour faire l’apprentissage de la lecture ainsi que de l’écriture. Le fait de dialoguer, lire des histoires, chanter et offrir du papier et des crayons aux enfants en tout temps éveillera les fonctions de l’écriture. En entendant les adultes parler, les enfants vont développer une sensibilité aux sons et aux rimes.
  • À travers le dessin, les enfants vont tracer des lignes. Cela représente les débuts de l’écriture. Un peu plus tard, ils pourront tracer des lettres.
  • Pour ce qui est du développement graphique, les enfants vont commencer par les gribouillis. Il s’agit des premiers traits des enfants qui évolueront vers le fameux bonhomme têtard. Par la suite, dans la phase préschématique, le bonhomme se complexifiera; les enfants développent alors la capacité à tracer des formes fermées.
  • Pour ce qui est des fonctions exécutives, elles seront soutenues par diverses formes d’apprentissage telles que les conversations qu’ont les enfants, le jeu symbolique, les causeries, etc. De plus, à travers ces formes d’apprentissage, la créativité des enfants est mise de l’avant.

Voici maintenant de quelles façons le développement langagier va venir influencer les autres domaines de développement.

  • Pour ce qui est du domaine physique et moteur, le fait de comprendre les consignes par rapport à leur corps, à diverses activités motrices et à leurs déplacements fera en sorte d’influencer le développement du langage des enfants.
  • En grandissant, le vocabulaire des enfants sera plus étendu; les enfants seront donc en mesure de faire des liens avec leurs connaissances, d’où l’influence sur le domaine cognitif.
  • Au niveau du domaine social et affectif, le langage aidera les enfants à faire connaitre leur personnalité, leurs champs d’intérêt et leur famille. De plus, il servira de base lorsque viendra le temps de résoudre divers conflits interpersonnels.

Pour terminer, voici quelques petites pratiques qui, en tant qu’éducatrice, peuvent vous aider à soutenir le développement langagier des enfants dans votre service de garde.

  • Offrir aux enfants plusieurs occasions de parler, d’écouter. Soutenir le langage avec des images, des pictogrammes, des causeries, des livres, des histoires, des chansons, etc.
  • Lorsqu’un enfant commet une erreur dans une phrase ou dans un mot, répéter le tout correctement, sans mettre l’accent sur l’erreur.
  • Écrire devant les enfants, prendre des notes, afficher des mots là où les enfants les verront.
  • Pour les plus petits, mettre des mots sur leurs demandes, leurs émotions, vos gestes.
  • Impliquer les parents en leur expliquant ce qui est fait pour soutenir le langage de leur enfant au service de garde.

Voilà donc divers moyens pour vous aider à soutenir l’éveil sur le plan langagier au quotidien.

Si vous voulez en connaitre davantage sur le sujet, n’hésitez pas à lire les pages 135 à 152 du programme éducatif Accueillir la petite enfance.

 

Bonne lecture!

 

Isabelle Rainville

Plusieurs extraits tirés du programme éducatif Accueillir la petite enfance.


01Pub-cLub-format-bas-de-theme-635x335-JANVIER-2019


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Isabelle RainvilleIsabelle Rainville

Avec plus de 26 années à son actif avec les poupons et les trottineurs en CPE, Isabelle est une éducatrice d’expérience. 

Passionnée de la petite enfance, elle partage maintenant son temps entre la pouponnière et son nouveau rôle d’agente en soutien pédagogique. 

Elle est bien heureuse de se joindre à l’équipe educatout. 




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top