menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Les éducateurs et les coups de chaleur 

La chaleur est enfin arrivée! Bien qu’il soit agréable de profiter des journées chaudes et ensoleillées, ces dernières peuvent avoir des conséquences négatives pour certaines personnes. En effet, dans les centres de la petite enfance et les garderies, il est primordial de porter une attention particulière aux enfants afin qu’ils ne soient pas victimes d’un coup de chaleur. Cependant, les éducateurs ne sont pas à l’abri des coups de chaleur. C’est pourquoi nous allons nous attarder ici aux travailleurs qui doivent exécuter leurs tâches à la chaleur extrême.

 

Commission de la santé et de la sécurité du travail

 

Avec l’arrivée du temps chaud, la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST)[1] a émis, au début du mois de juillet 2015, des communiqués de presse dans diverses régions du Québec afin de sensibiliser les travailleurs aux risques associés aux coups de chaleur. La CSST précise qu’entre 2010 et 2014, en moyenne 22 travailleurs par année ont été victimes d’un malaise suite à un coup de chaleur. Plusieurs secteurs ont été ciblés comme étant plus à risque tels que l’agriculture, la construction ou encore les scieries. Bien que les éducateurs ne soient pas expressément visés dans une catégorie à risque, il n’en demeure pas moins que la problématique peut toucher tous les travailleurs. Par conséquent, les éducateurs ne sont pas exempts des coups de chaleur. Effectivement, ces derniers ont à travailler dans des conditions pouvant mener à un coup de chaleur, notamment lors d’activités à l’extérieur ou encore à l’intérieur sans air climatisé. C’est pourquoi, tout comme l’a fait la CSST, nous croyons pertinent de rappeler les signes d’un coup de chaleur et les divers moyens de prévention.

 

En tout premier lieu, sachez qu’il vous est possible d’évaluer votre niveau de risque de subir un coup de chaleur à l’aide de l’OUTIL élaboré par la CSST.

 

Coup de chaleur

 

Afin de prévenir les coups de chaleur, il faut d’abord et avant tout savoir ce qu’est un coup de chaleur. La CSST définit le coup de chaleur comme suit :

 

COUP DE CHALEUR

« Le coup de chaleur se produit lorsque le   corps ne réussit pas à se refroidir adéquatement. Ainsi, la température du   corps, normalement de 37 °C, augmente et peut atteindre 40,6 °C (105 °F) et   plus. Il peut survenir brusquement lors de l’exécution d’un travail physique   en ambiance chaude. En l’absence de mesures de refroidissement immédiates et   énergiques, l’hyperthermie va progresser, causant des dommages irréversibles   aux organes vitaux et éventuellement, la mort. »

CSST: Coup de chaleur

 

Voici les signes et symptômes d’un coup de chaleur :

 

Les éducateurs et les coups de chaleur-1

CSST : Coup de chaleur

 

Prévention

 

La prévention est la solution adéquate afin d’éviter les coups de chaleur. C’est pourquoi il ne faut pas négliger les moyens de prévention proposés par la CSST[2].

  • Buvez au minimum un verre d'eau toutes les 20 minutes, même si vous n'avez pas soif. À ce sujet, le tableau qui suit peut vous aider à déterminer la quantité d’eau à consommer selon le travail effectué.

Les éducateurs et les coups de chaleur-2

 CSST : Eau

  • Portez des vêtements légers, de couleur claire et de préférence en coton pour favoriser l'évaporation de la sueur. 
  • Couvrez-vous la tête pour travailler à l'extérieur. 
  • Ajustez votre rythme de travail en fonction de votre tolérance à la chaleur. 
  • Prenez des pauses à l'ombre ou dans un endroit frais. 
  • Si vous avez des problèmes de santé, des antécédents médicaux ou si vous avez été malade récemment, redoublez de prudence. 
  • Si vous prenez des médicaments, manquez de sommeil ou consommez de l'alcool, redoublez de prudence. 

L’employeur peut également participer à la prévention en renseignant ses travailleurs sur les dangers et les moyens de prévention entourant les coups de chaleur, en interdisant à ceux-ci de travailler seuls ou encore en installant des ventilateurs.

 

Conclusion

 

En terminant, faites toujours preuve de vigilance dans des conditions de chaleur extrême. En cas de coup de chaleur, il est important d’agir rapidement et efficacement. À ce sujet, vous pouvez consulter, sur le site de la CSST, une VIDÉO précisant les gestes essentiels à poser pour maintenir la personne en vie, empêcher l'aggravation de ses blessures et la réconforter. Elle vous renseignera également sur ce que vous devez faire en cas d’urgence. 

 

Les éducateurs et les coups de chaleur-3

CSST : Urgence médicale

 

 

 

 

 

sentinel


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Santinel incSantinel inc

logo-santinelSantinel inc., en affaires depuis plus de 30 ans, est un organisme formateur pour la CSST depuis plus de vingt ans. Au fil de ces années, il est devenu le plus important organisme de formation de secourisme au Québec. Santinel inc. forme plus de 2 500 secouristes par mois, sans parler des nombreuses autres formations dans le domaine de la santé et sécurité au travail qu’il offre.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top