menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Satannée culpabilité

« La culpabilité, moi? Jamais! Je fais ce que je veux, quand je le veux et personne ne m'empêche d'agir quand bon me semble! »

 

Vous en connaissez beaucoup de gens qui avancent cette affirmation? Pas moi! Je dirais même plus, qu'il m'est impossible de prôner être en mesure de faire de même. Pourtant, la culpabilité est un frein à l'action. Elle nous bloque dans nos propres valeurs, besoins et intérêts. Il nous faudrait donc tous apprendre à vivre avec une charge moins lourde de culpabilité.

 

D'ailleurs, je crois qu’il est important de faire la distinction entre « culpabilité » et « responsabilité ». Le second est plus sain et porte davantage sur cette nécessité de poser des gestes dans le cadre d'une action à assumer. Par exemple, en prenant la décision d'avoir des enfants, nous acceptons tous la responsabilité d'en prendre soin. Ainsi, la culpabilité que l'on ajoute à cette responsabilité devient inutile et stressante à porter.

 

À bien y penser, pour se déculpabiliser, ne serait-il pas bien de se questionner sur ce qui nous rend coupable? Rapidement, juste comme cela, êtes-vous porté à vous sentir coupable lorsque vous : 

  • êtes de mauvais poil avec les enfants;
  • avez moins d'énergie pour réaliser de grandes activités;
  • passez moins de temps en famille;
  • vous permettez l'achat de vêtements ou autres plaisirs sans les enfants;
  • passez une période à cuisiner moins et à consommer des repas préparés;
  • faites moins d'activité physique;
  • avez envie d'être seule;
  • ...

Avec les enfants de la garderie, tout comme dans votre vie personnelle, la culpabilité vous suit partout. Elle est là, souvent accompagnée de la pression sociale. Ce sont de proches amies, que voulez-vous! Par  contre, je vous confirme qu'il y a moyen de se déculpabiliser et apprendre à vivre avec ses propres choix, dans le plaisir. Un bon moyen pour y parvenir est de se référer à ses propres valeurs personnelles, professionnelles et éducationnelles. Rapellez-vous pourquoi il est primordial pour vous, dans une situation donnée, d'agir de la sorte. Que retiendront vos enfants lorsqu'ils vous verront prendre du temps juste pour vous? Ils se diront probablement : « Maman prend soin d'elle. » N'est-ce pas important de prendre soin de soi? Quelle belle valeur à inculquer à un futur adulte!

 

En guise de conclusion, permettez-vous l'erreur et percevez-la plutôt comme un évènement constructif qui vous permet d'évoluer en tant qu'individu, mère et éducatrice.

 

Faites un pied de nez à la culpabilité et faites-vous confiance! Bon succès!

 

Marianne Roberge


Saviez-vous que


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Marianne RobergeMarianne Roberge

Marianne est Présidente et Conseillère en conciliation travail-famille chez KOEVÄ.

Elle possède un diplôme en enseignement ainsi qu'une solide expérience à titre de directrice des ressources et des communications au sein d'une PME. Ses visions de mère de deux jeunes enfants et d'ancienne gestionnaire s'arriment à souhait, permettant ainsi une compréhension des besoins familiaux tout comme de la réalité organisationnelle.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top