menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Choisir nos batailles

Choisir nos batailles... quel drôle de titre pour un article. Cependant, croyez-moi, le sujet que nous aborderons lui donnera tout son sens.

 

Il est important de choisir nos batailles. Je le répète tellement souvent lors de mes interventions avec les parents et les éducatrices et, je dois l’avouer, pour moi-même dans mon rôle de maman. On voudrait, lorsqu’on décide de mettre des choses en place, tout régler en même temps. C’est la même chose lorsque nous sommes confrontées à une ou des situation(s) dérangeante(s) avec un enfant. Y aller progressivement, une étape à la fois, et ne pas tout faire en même temps… c’est là que l’expression « choisir nos batailles » prend tout son sens.

 

Pourquoi choisir nos batailles? La première réponse rapide qui me vient à l’idée : pour préserver notre santé mentale et physique. Vous croyez que cela peut être exagéré comme réponse? Non, pas du tout. Vouloir tout régler en même temps mène à l’épuisement certain. Choisir nos batailles nous permet d’adopter des changements tranquillement, d’intégrer un changement avant de passer à autre chose. Les enfants ne sont pas différents de nous. Trop de changements = bouleversement. Quand on change quelque chose ou adopte une méthode différente, on crée chez l’enfant un questionnement, une incertitude. Pourquoi mon éducatrice agit-elle ainsi? Est-ce que ceci est permanent ou non? Est-ce qu’elle va revenir comme avant ou non? Certains enfants vont résister, voire augmenter la fréquence de leur comportement, souvent dans le but de tester l’adulte. En choisissant nos batailles, on vient diminuer l’impact du changement rapide. Un petit changement à la fois permet à tous, à l’enfant et à l’adulte, de s’adapter progressivement.

 

Vous avez compris le principe de « choisir nos batailles »? Il suffit de choisir ce sur quoi vous désirez agir en premier. C’est comme faire une liste de priorités pour identifier sur quoi vous souhaitez intervenir d’abord. On me demande souvent : « Oui, mais comment choisir nos batailles? » Voici quelques trucs…

  • Faites une liste de TOUT ce que vous aimeriez changer ou améliorer avec l’enfant. Ici, pas de censure; écrivez tout ce qui vous passe par la tête.

  • Une fois la liste réalisée, choisissez des priorités et numérotez-les par la suite. Cela vous permettra de déterminer par quoi vous souhaitez débuter.

  • Pour vous aider, demandez-vous ce qui aura le plus d’impact sur votre vie et celle des autres enfants. Quels comportements sont les plus dérangeants?

  • Faites un plan de match : Par quoi je commence? Comment? Quel est l’échéancier fixé?

  • Il pourrait aussi être utile de faire des « ensembles » de comportements, de priorités. Souvent, quand une difficulté X est réglée, d’autres comportements se résorbent naturellement. Peut-être qu’au départ, la montagne vous semblera énorme, mais tranquillement, elle diminuera, car plusieurs difficultés entreront dans l’ordre d’elles-mêmes.

J’ai également appris avec le temps que « choisir nos batailles », c’est aussi accepter de ne pas toutes les gagner et lâcher prise pour des trucs sur lesquels nous n’avons aucun pouvoir. Certaines difficultés et certains « irritants » sont inhérents à l’enfant, ils font partie de lui. Il suffit d’accepter l’enfant tel qu’il est et de choisir des batailles que vous risquez de gagner.

Maude Dubé, éducatrice spécialisée


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top