menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


La micropause 

Un exercice simple pour aider les enfants à se calmer rapidement

 

Dernièrement, j’ai commencé à expérimenter la micropause avec ma fille de 21 mois. Sincèrement, j’ignorais si cela allait fonctionner ou non. Je propose souvent cet exercice aux enfants plus vieux, mais c’était une première avec un enfant aussi jeune. Pour vous mettre en contexte, ma fille est « un peu » intense par moments. Elle démontre de l’impatience, elle émet des cris et ses petites émotions peuvent rapidement prendre toute la place. Je sais que tout cela est normal à son âge. Mon rôle? L’accompagner du mieux que je peux dans la compréhension de ses émotions. Mais comment peut-on accompagner les petits afin d’éviter l’escalade des émotions? Souvent, les émotions prennent toute la place et montent rapidement en intensité, jusqu’à finir aux larmes. Dans ces escalades émotives, j’ai observé des moments clés. Ces moments sont en fait la fenêtre d’intervention parfaite si on veut calmer le jeu. Après, c’est plus difficile pour les enfants d’exprimer leurs besoins. Plus encore, il est difficile pour les adultes de les comprendre.

 

J’ai donc commencé à intégrer la micropause, un court instant (il s’agit de quelques secondes) où je regarde ma fille et l’accompagne pour l’aider à prendre de grandes respirations pour se calmer. Ces quelques secondes sont magiques. Elles permettent d’éviter la crise, l’aident à revenir dans sa conscience et à tenter d’exprimer ses besoins.

 

En quelques mots, en quoi consiste la micropause? La micropause est en fait une pause que l’on fait quand on sent les émotions tranquillement monter. On place notre main sur notre poitrine et on inspire et on expire profondément pendant quelques secondes. On peut même fermer les yeux pour sentir le calme intérieur.

 

Comment l’introduire avec les enfants? Avec l’histoire de ma fille, nous avons la preuve que la micropause peut être intégrée à tout âge. Je vous recommande donc de commencer le plus tôt possible, vers l’âge de 18 mois, voire avant. Peu importe l’âge de l’enfant, vous devez participer à la micropause. L’amener à placer sa main sur sa poitrine (l’aider au besoin) et l’accompagner dans la respiration. Je parle aussi sur un ton de voix très doux, et ce, afin d’accompagner ma fille dans le calme complet. Chaque fois que vous sentez que les émotions veulent prendre toute la place, utiliser la fenêtre d’intervention propice pour éviter l’escalade.

 

Quand utiliser la micropause? À tout moment… En fait, l’intégrer chaque fois que vous sentez les émotions s’intensifier progressivement. Vous pourriez aussi l’utiliser avant un moment de routine où vous sentez les enfants énervés. En passant, la micropause est aussi bénéfique pour les adultes. J’utilise personnellement la micropause depuis longtemps et celle-ci me fait un bien incroyable.

 

Bonne expérimentation!

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée


01Pub-cLub-format-bas-de-theme-635x335-JANVIER-2019


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité



Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top