menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Les 5 grands besoins derrière les comportements et les émotions

Dans l’approche bienveillante et positive, le regard que l’on pose sur les comportements des enfants ouvre la perspective d’un besoin à répondre. Les enfants utiliseront ce qu’ils connaissent (comportements et émotions) pour exprimer des besoins inconscients qu’ils ressentent. Des besoins, il y en a plusieurs. Certains sont plutôt subtils, d’autres non. Depuis le début de mon travail auprès des parents, enfants et éducatrices, je remarque une répétition de plusieurs besoins, dont les 5 qui sont énumérés ci-dessous. Pour vous aider, je vous ai donc préparé un petit guide praticopratique pour bien les cerner, mais aussi pour savoir bien y répondre.

 

Les besoins de base (se nourrir, boire, repos)

Les besoins de base sont généralement plus faciles à cibler, puisqu’ils surviennent dans des moments stratégiques de la journée (avant les repas) ou lors de périodes où les enfants dorment moins bien. Ce sont des besoins très concrets qui se manifesteront par de l’irritabilité, de l’impatience, une collaboration plus difficile et une demande de proximité plus accrue de la part de l’adulte.

 

Comment y répondre?

  • Répondre au besoin de manger ou boire en donnant des collations ou repas.
  • Ralentir le rythme lors des journées où les enfants ont besoin de plus de repos.
  • Modifier l’horaire légèrement pour permettre plus de repos.
  • Offrir des activités plus calmes.
  • Offrir des moments de « cocooning » aux enfants.

 

Le besoin de connexion

Le besoin de connexion avec l’adulte est souvent vu comme une recherche d’attention. Les enfants veulent connecter avec l’adulte et souvent, ils font appel à la manière avec laquelle ils sont les plus familiers pour y arriver. Le besoin de connexion est un besoin vital pour les enfants. Ils ont besoin de remplir leur petit vase de connexion afin de se sentir en sécurité d’explorer, de se sentir reconnus. Souvent, on va observer des manifestations en lien avec ce besoin à certains moments stratégiques : le repas, le dodo ou à travers divers petits comportements où l’on détourne l’attention ailleurs.

 

Comment y répondre?

  • Intégrer des moments avec les enfants pour favoriser la communication.
  • Utiliser l’ignorance intentionnelle en réponse aux comportements associés à la recherche d’attention.
  • Connecter avec les enfants à tout moment, profiter des moments du quotidien.
  • Offrir une présence sécurisante et affective, donner autant de câlins que les enfants ont envie de recevoir.

Le besoin de sécurité

Le besoin de sécurité fait beaucoup référence au besoin de retrouver de la prévisibilité et des repères sécurisants dans le quotidien. Il va souvent se manifester par de l’irritabilité, des comportements négatifs et une collaboration difficile. L’opposition et les refus sont alors aussi beaucoup présents.

 

Comment y répondre?

  • Offrir des horaires stables et sécurisants.
  • Utiliser des repères visuels.
  • Diminuer la quantité d’éléments dans l’horaire et laisser de l’espace pour prendre le temps de faire les activités et routines.
  • Créer des rythmes qui répondent au besoin de sécurité des enfants.

Le besoin de s’exprimer

Le besoin de s’exprimer est souvent observé chez les plus petits qui ont moins accès à leur langage. Il va se manifester souvent dans les relations avec les autres qui seront alors plus conflictuelles. Un classique : un enfant pousse un autre enfant qui lui a pris un jouet. Celui-ci veut exprimer son mécontentement et il lui donne un coup ou le repousse afin de lui mentionner son désaccord. Les comportements peuvent cacher ce besoin d’exprimer ce qu’ils ressentent.

 

Comment y répondre?

  • Intervenir lors des conflits et voir le besoin qui est présent, donner le modèle afin d’aider les enfants à réussir à s’exprimer ultérieurement.
  • Faire des reflets d’une situation qui survient pour les enfants.
  • Nommer les émotions ressenties par les enfants et les normaliser.
  • Donner aux enfants l’espace nécessaire pour s’exprimer, par exemple en leur disant : « Si tu as besoin de dire quelque chose, je suis là pour t’écouter. »
  • Se placer en posture d’écoute, sans jugement.

Le besoin de prendre sa place

Le besoin de prendre sa place a un lien direct avec l’autonomie des enfants et le besoin de faire seul. Il n’est pas rare de voir un enfant s’opposer devant les consignes ou dans les moments quotidiens lorsqu’il sent que son besoin n’est pas répondu. C’est une manière pour lui d’exprimer haut et fort son besoin de prendre sa place. Dans ces circonstances, l’opposition prédominera.

 

Comment y répondre?

  • Ralentir le rythme et diminuer le nombre d’obligations.
  • Laisser libre cours au jeu libre chez les enfants.
  • Organiser l’environnement pour favoriser l’autonomie.
  • Laisser les enfants être autonomes dans toutes les sphères de leur vie au gré de leur volonté.

Ces besoins font partie des principaux que je rencontre avec les parents et les enfants. Ils sont assez importants, puisqu’ils feront naitre des comportements négatifs que l’on ne souhaite pas tellement voir. Je vous conseille donc de poser un regard observateur et analytique sur les comportements qui nécessitent une intervention.

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée


01Pub-cLub-format-bas-de-theme-635x335-JANVIER-2019


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité



Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top