menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


S’arrêter et prendre le temps de se poser les bonnes questions

Il est rare, en matière de discipline, que l’on s’arrête pour réfléchir. La très grande majorité des interventions sont faites de façon très spontanée, sans planification. C’est correct ainsi, pour la plupart des situations. Cependant, face à des situations récurrentes où, malgré toutes nos bonnes intentions de faire appel à la discipline positive, nous notons peu ou pas de changements, il est souhaitable que nous nous arrêtions, nous questionnions pour tenter de trouver une nouvelle avenue. Que devons-nous évaluer? Quelles questions devons-nous poser pour arriver aux bonnes réponses? Quelles pistes devons-nous explorer?

 

En discipline positive et bienveillante, nous tentons toujours de voir ce qui se cache derrière un comportement, derrière ce que nous observons pour trouver des réponses. Derrière chaque comportement, il y a un message, un besoin qui est non satisfait. Le trouver et appliquer des stratégies en lien avec ce besoin aidera profondément l’enfant adoptant un comportement… et vous aussi. Vous verrez alors la situation rentrer dans l’ordre et la collaboration habituelle positive de l’enfant reviendra. J’ai préparé une liste de 10 questions que j’utilise personnellement quand je suis dans une impasse avec les enfants. Ces questions m’amènent à évaluer le besoin derrière un comportement et à trouver comment y répondre positivement. Pour vous aider, lisez chaque question et utilisez celles qui s’appliquent à la situation ou à la difficulté vécue avec un enfant.

  • L'enfant vit-il des changements ces derniers temps?
  • Comment puis-je adapter mon rythme pour faciliter la transition?
  • Y a-t-il un besoin en lien avec le développement qui se cache derrière le comportement?
  • Quel message l’enfant m'envoie-t-il?
  • Quelle émotion puis-je valider?
  • Si j'étais à la place de l’enfant, comment aimerais-je que l’adulte intervienne?
  • Comment puis-je augmenter le sentiment de sécurité de l’enfant?
  • Comment puis-je agir sur son environnement pour faciliter sa collaboration ou son autonomie?
  • Où puis-je lui donner davantage d'autonomie?
  • Y a-t-il un besoin de base (soif, faim, sommeil) auquel je dois répondre?

Une fois que vous aurez ciblé quelques éléments de réponse, mettez en application ce que vous croyez être la bonne piste à suivre. Après quelque temps, vous pourrez évaluer les changements. Parfois, la situation se replace rapidement lorsque le bon besoin a été ciblé.

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée

 


01Pub-cLub-format-bas-de-theme-635x335-JANVIER-2019


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité



Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top