menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Quand la collaboration des parents est difficile

La collaboration des parents est variable d’une famille à l’autre, d’une situation à l’autre… Tout est merveilleux quand tous collaborent positivement. Cependant, votre réalité peut être toute autre. Que faire quand on a l’impression qu’un parent résiste, ne collabore pas ou voue à l’échec tout moyen d’entrer en contact avec lui pour parler de son enfant? Il est rare que les parents résistent quand tout va bien, mais quand un enfant présente des défis, des comportements difficiles, les parents peuvent résister sans que l’on puisse cibler la raison. Je vous donne ici 5 interventions possibles lorsque vous sentez de la résistance face à votre approche.

 

Pour prévenir toute situation désagréable, créer un plan et le partager dans un document à remettre aux parents

Afin d’éviter toutes situations fâcheuses et de devoir improviser, je conseille toujours de préparer un programme éducatif ou un document expliquant vos valeurs, vos politiques, etc. Vous remettez le tout aux parents lors de l’inscription de leur enfant et vous les invitez à le lire attentivement. Dans cette politique, vous pourriez inclure vos attentes face à la collaboration des parents lorsque leur enfant rencontre des difficultés. Cet élément sera clair; il n’y aura donc pas de mauvaises surprises.

 

Vous assoir avec les parents et exprimer vos attentes

Lorsque vous faites face à une résistance de leur part, prenez le temps de vous assoir avec les parents. Trouvez un moment calme et établissez les attentes ensemble. Ce processus demande que vous ayez préalablement établi un lien avec les parents. Si vous avez inscrit les démarches dans votre plan au départ, c’est-à-dire dans votre entente de services, ce sera plus facile.

 

Demander les autorisations de communiquer au besoin

Si un enfant a des comportements difficiles ou nécessite des suivis avec des spécialistes, vous avez le droit de demander l’autorisation pour communiquer avec ces professionnels au besoin. Si les parents ne s’impliquent pas à 100 %, vous pourriez aller chercher un coup de main à l'extérieur. Vous devez toutefois avoir l’autorisation écrite de le faire. Un document est disponible dans le Club educatout.

 

Suivre le rythme des parents

Lorsqu’un enfant rencontre des défis, qu’il s’agisse de difficultés majeures ou non, le rythme des parents peut être bien différent du vôtre. Suivre le rythme des parents représente la plus grande marque de respect que vous pouvez avoir envers eux et leur enfant. Chacun a son propre rythme; les obliger à adopter votre rythme de croisière ne fera qu’accroitre les résistances. Soyez à l’écoute des parents et vous arriverez sans doute à destination, même si cela peut prendre un peu plus de temps.

 

Concentrer 80 % de votre énergie sur le positif

Quand on rencontre une difficulté avec un enfant, nous avons parfois tendance à mettre l’accent sur les aspects plus difficiles. Changez votre paire de lunettes et concentrez 80 % de votre énergie à travailler sur le positif et 20 % sur le négatif. Vous vous épuiserez sans doute beaucoup moins et, en plus, les parents seront satisfaits du résultat. S’ils sentent que vous vous acharnez trop sur le négatif, ils auront toutes les raisons de résister au lieu d’avancer avec vous.

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée

 


01Pub-cLub-format-bas-de-theme-635x335-JANVIER-2019


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité



Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top