menu
Educatout
Recherche
Educatout

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents




La langue des signes : à chacun son dictionnaire!

Quand la communication verbale n'est pas possible ou difficile, rien de tel que de créer un langage avec le corps. Parler avec les mains, tout le monde est au courant que cela existe. Mais saviez-vous que la langue des signes n’est pas universel? Saviez-vous qu’il existe plusieurs « dictionnaires » de la langue des signes, selon la clientèle ciblée? C’est pour cette raison que j’écris cette toute première chronique sur le sujet!

 

Avec les années, j’avais remarqué que quelques personnes faisaient des signes avec les mains de différentes façons, et ce, pour représenter le même mot. Je me disais que c’était surement comme le jeu du téléphone, que chacun modifie les signes avec le temps.

 

C’est en assistant à la présentation d’un plan d’intervention pour un enfant dans le cadre de mon travail que j’ai appris, par une autre intervenante, qu’il existe plusieurs façons de signer un même mot selon la clientèle.

 

Par la suite, je me suis mise à faire des recherches sur le sujet. Aujourd’hui, j’aimerais vous faire part de mes découvertes.

 

À chacun son répertoire de mots signés

 

Je vais tenter de faire ça « pas trop compliqué ».


Selon ce que j’ai découvert, il existe trois grandes familles de langage gestuel :

  1. Le langage pour bébés
  2. Les mains animées pour besoins particuliers
  3. Langue des signes québécois pour personnes sourdes/malentendantes (LSQ).

Des différences

Dans la vidéo suivante, vous pouvez visionner un exemple avec deux mots : lait et fini. Vous constaterez que les signes sont différents selon chaque dictionnaire.

 

Pour visionner la vidéo

Note : Merci à Krystina Lebrueux pour son aide avec les signes LSQ!

 

Les trois familles de langage gestuel ont un but bien précis : communiquer avec les autres quand le langage verbal rencontre des barrières. Cependant, les signes utilisés peuvent être identiques, semblables ou très différents d’une méthode à l’autre.

 

De plus, certaines personnes croient important de changer les signes. On se retrouve donc avec une panoplie de variantes.

 

La langue des signes pour personne malentendante est différent selon le pays. C’est donc dire que si l’on apprend la langue des signes et on va discuter avec des Italiens, la communication ne sera pas parfaite, car leur langage peut différer de celui de notre pays d’origine.

 

Pour cette raison, je vais créer une série de chroniques et de vidéos sur le sujet dans les mois à venir. Je vais cependant me concentrer sur le langage des mains animées et je vous expliquerai pourquoi.

 

Soyez attentives pour la suite!

 

"Merci à Coralie Lapointe pour la démonstration vidéo. "

 

Chantal Millette
Intervenante en stimulation du langage


01Pub-cLub-format-bas-de-theme-635x335-JANVIER-2019


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.



Auteur

Chantal MiletteChantal Milette

Éducatrice avec les poupons pendant plusieurs années, Chantal œuvre maintenant auprès des enfants à besoins particuliers. 

Elle agit aussi à titre d’intervenante en stimulation du langage dans la région de Vaudreuil-Soulanges.

Vous pouvez communiquer avec elle par courriel ou via son site Internet; les liens se trouvent ci-dessous.



Vidéos associées

Pizza maison Pizza maison
Petit jeu d'association pour apprendre les chiffres....


Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top