menu
Educatout
Recherche
Educatout

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents




Je suis éducatrice et mon enfant dort mal dans mon milieu de travail (CPE), que puis-je faire?

Voici un message que j’ai reçu dernièrement :

 

Bonjour Brigitte,

Je lis vos chroniques régulièrement sur educatout.com. Je suis très reconnaissante de votre travail. Cela me permet de beaucoup mieux gérer le moment du dodo avec mon groupe d’enfants. Cependant, je suis aussi un parent-utilisateur à ce CPE. Ma fille d’un an est à la pouponnière depuis 2 mois. Elle est couchée à 9 h 30 le matin et elle dort jusqu’à 12 h 30. Elle ne dine pas en même temps que les autres et elle fait sa 2e sieste vers 14 h 30-15 h 00. C’est moi qui la réveille à 16 h 00, lorsque je termine mon quart de travail. Elle est encore très fatiguée et elle s’endort presque sur son repas du soir. Je la couche à 19 h 30 et elle se lève le lendemain matin vers 4 h 30, surement puisqu’elle a faim.

Je voudrais proposer à son éducatrice (ma collègue) de revoir sa routine, mais je ne sais pas par où commencer. Je suis bien consciente qu’elle dort trop le matin et pas assez la nuit, mais je me sens mal à l’aise de lui dire de la réveiller lors de la sieste le matin. Est-ce que ce serait une bonne initiative?

Merci!

 

En effet, on ne réveille pas un enfant pour le plaisir et encore moins pour couper ses heures de sommeil. Cependant, c'est à l’adulte de mettre en place les rythmes essentiels qui rendent possible la vie de tous en groupe, voire en société. De plus, avoir des heures régulières de sommeil et d’alimentation permettent à l'enfant de dormir aux bons moments, de manger aux bons moments et de jouer aux bons moments. C'est ce qu'on appelle avoir une saine hygiène de vie. 

Horaire des siestes :

L’horaire suggéré pour la sieste le matin pourrait être de 8 h 30 à 10 h 00. Si elle dort encore, il suffit de s’approcher de sa bassinette et de lui parler. Si elle ne s’éveille pas, il faut la toucher délicatement en déposant une main sur sa joue et caresser doucement son visage. Elle se mettra à bouger un peu. Lorsqu’elle sortira de son sommeil, elle peut se mettre à pleurer… de fatigue. C’est normal, le temps de régulariser son cycle.  L’enfant pourra prendre son repas du midi en même temps que les autres (la collation du matin étant mise de côté pour l’instant). La 2e sieste pourrait commencer autour de midi pour quelque temps. Si elle dort encore à 15 h 00, il faudra la réveiller.

À la maison :

Pour le dodo de nuit, elle devrait être mise au lit plus tôt. C’est parfois magique de constater que lorsqu’un bébé est mis au lit plus tôt le soir, il s’éveille plus tard le matin.  Oui, oui, cela vaut grandement la peine d’expérimenter. Si elle se réveille vers 6 h 00-6 h 30 le matin, elle sera tentée de dormir moins longtemps en matinée et elle régulera mieux la durée de son sommeil en après-midi. De plus, elle mangera mieux au repas du soir.

Le temps représente un élément important dans ce processus de recadrement du rythme. Il faut donc compter 5 à 10 jours, avec un horaire similaire lors du weekend.

Lorsque les parents et le milieu de garde travaillent de concert, les résultats sont toujours au rendez-vous!

Bon repos!

Brigitte Langevin, auteure et conférencière
Experte en éducation au sommeil
Coach en PNL
www.brigittelangevin.com 
https://www.facebook.com/bonneshabitudesdesommeil/

 

Un enfant qui dort bien est joyeux… et ses parents heureux!

 

Auteure de plusieurs livres dont : Sommeil - boite à outils aux Éditions de Mortagne


01Pub-cLub-format-bas-de-theme-635x335-JANVIER-2019


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.



Auteur

Brigitte LangevinBrigitte Langevin

Conférencière, auteure et spécialisée spécifiquement dans le sommeil des enfants et des adultes, dont la mission est d’aider à développer (ou de retrouver) de bonnes habitudes de sommeil.

Réputée pour son dynamisme, son humour, sa passion et ses capacités de vulgarisatrice en matière de sommeil, Brigitte emploie son expertise pour outiller le personnel de la petite enfance, les parents et les professionnels de la santé de façon concrète et réaliste. Elle veut ainsi les accompagner pour leur démontrer que bien dormir, c’est à la portée de tous! Les nuits (et les siestes) deviennent satisfaisantes et les journées agréables.

Brigitte Langevin est régulièrement invitée à donner des conférences, des formations et à intervenir auprès des organisations désireuses de prendre soin du sommeil des petits et des grands.




Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top