menu
Educatout
Recherche
Educatout

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents




Intégration des nouveaux enfants à la sieste

Lorsque des nouveaux groupes d’enfants sont formés (par groupe d’âge) en installation alors que de nouveaux bébés et enfants intègrent les groupes multiâge en milieu familial, les siestes peuvent devenir plus difficiles à gérer. Voici les questions qui reviennent le plus souvent :

  • Quand devons-nous entrer dans la salle de dodo?
  • Si les autres enfants se réveillent, quand devons-nous les lever?
  • Si un enfant qui s’est endormi à 12 h 30 se réveille à 13 h 10, doit-on le lever?
  • Combien de temps la sieste doit-elle durer? 
  • Doit-on établir un horaire fixe pour tous les enfants et quand doit-on intervenir?

La première étape est d’établir un horaire fixe pour tous les enfants du même groupe d’âge. Par exemple, les plus vieux (4-5 ans) peuvent commencer leur période de repos à 13 h 30, tandis que les 3-4 ans peuvent commencer leur sieste vers 13 h 00 et les moins de 3 ans, à 12 h 30.

 

Concernant les interventions durant la période de la sieste ou du repos, il faut en faire le moins possible. Si vous devez intervenir, cela doit être fait avec un ton qui démontre que le temps de la sieste ou du repos est un moment indiscutable et essentiel. Pour répondre à la question « Quand devons-nous rentrer dans la salle de dodo? », le meilleur moment est à la fin de la durée de la sieste. 

 

Si un enfant se réveille prématurément, il est préférable de le lever à la fin de la période de la sieste. On peut lui faire un signe de « chut! » au loin pour l’inciter à rester calme et peut-être même le voir se rendormir. Ce sont des enfants; ils aiment mieux jouer que de dormir, même s’ils sont encore fatigués. Si vous êtes constante en ce qui a trait à l’heure de lever et vous la faites respecter, les enfants suivront vos consignes.

 

Dans le cas d’un enfant qui se réveille à 13 h 10 alors qu’il dort depuis peu, il ne faut pas lui permettre de se lever (ici, on ne parle pas du groupe des 4-5 ans). Il s’agit d’un microréveil. Cet enfant a appris à s’éveiller complètement durant ce microréveil, au lieu de changer de position et de se rendormir, par exemple. Si vous allez le chercher par peur de réveiller les autres, vous perpétuez cette mauvaise habitude. Que va-t-il se passer? Il va pleurer de plus en plus pour vous faire comprendre qu’il n’est pas d’accord de rester dans son lit ou sur le matelas, parce qu’il préfère se retrouver avec vous. Les 2-3 premières journées ne seront pas agréables, mais si vous tentez de le calmer, il apprendra à dormir plus longtemps et surtout, à s’éveiller de bonne humeur.

 

Pour la durée des siestes en avant-midi, chez les poupons les siestes devraient idéalement se dérouler entre 8 h 30 et 10 h 00 chez les moins de 14 mois. Les siestes devraient durer moins longtemps chez les 14 mois et plus pour disparaitre complètement entre 16 et 18 mois. Tous les enfants devraient être levés au plus tard à 10 heures. Ainsi, il y a 2 h 30 d’éveil avant le début de la sieste de l’après-midi. Pour cette sieste, les enfants devraient être mis au lit vers 12 h 30 (ou selon le groupe d’âge) et être levés au plus tard à 15 h 00, et ce, afin de ne pas nuire au dodo de nuit.

 

Bon dodo!

 

Brigitte Langevin, auteure et conférencière

Experte en éducation au sommeil

Coach en PNL

www.brigittelangevin.com

https://www.facebook.com/bonneshabitudesdesommeil/

Un enfant qui dort bien est joyeux… et ses parents heureux!

Auteure de plusieurs livres dont : Sommeil - boite à outils aux Éditions de Mortagne

 


01Pub-cLub-format-bas-de-theme-635x335-JANVIER-2019


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.



Auteur

Brigitte LangevinBrigitte Langevin

Conférencière, auteure et spécialisée spécifiquement dans le sommeil des enfants et des adultes, dont la mission est d’aider à développer (ou de retrouver) de bonnes habitudes de sommeil.

Réputée pour son dynamisme, son humour, sa passion et ses capacités de vulgarisatrice en matière de sommeil, Brigitte emploie son expertise pour outiller le personnel de la petite enfance, les parents et les professionnels de la santé de façon concrète et réaliste. Elle veut ainsi les accompagner pour leur démontrer que bien dormir, c’est à la portée de tous! Les nuits (et les siestes) deviennent satisfaisantes et les journées agréables.

Brigitte Langevin est régulièrement invitée à donner des conférences, des formations et à intervenir auprès des organisations désireuses de prendre soin du sommeil des petits et des grands.




Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top