menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Les déficits en sommeil et les comportements négatifs

Le manque de sommeil a des répercussions importantes chez les enfants (et les adultes). En effet cela affecte leur fonctionnement au quotidien. Il n’est pas rare de voir un enfant fatigué devenir très irritable, intolérant envers les autres enfants, avoir de la difficulté à contenir ses débordements émotifs. À long terme, le manque de sommeil pourrait même avoir un impact sur son développement. Le sommeil est vital, au même titre que de manger et boire. Il peut arriver que, pendant une certaine période, un enfant soit en déficit de sommeil pour des raisons particulières. Ces situations sont, la plupart du temps, temporaires. Parfois, il faut juste reprendre les choses en main et rétablir la situation. En tant qu’éducatrice, vous pouvez mettre en place certaines mesures temporaires afin d’aider un enfant ayant un déficit de sommeil.

 

Quoi faire si vous observez un lien direct entre un déficit de sommeil et différents comportements négatifs quotidiens?

 

Refaire le plein de sommeil

Cette action sera sans doute la première à mettre en place. Afin d’éliminer les déficits de sommeil et, par le fait même, les comportements négatifs, refaire le plein de sommeil est incontournable. Il faut répondre au besoin de l’enfant. Pour y arriver, on prolonge les heures de sieste et on sensibilise les parents à l’importance d’un sommeil de nuit reposant et suffisamment long. Pour un certain temps, on peut augmenter le nombre d’heures de sommeil afin de combler le déficit et revenir aux repères habituels ensuite.

 

Être empathique envers l’enfant

Être empathique, c’est démontrer de la compréhension. Lorsqu’un enfant pleure ou se met en colère pour un petit rien, tenter d’accueillir l’enfant et son émotion. Nommer cette dernière et faire comprendre à l’enfant que vous êtes à l’écoute. L’enfant n’a pas besoin de « reproches », surtout qu’il comprend très peu ce qui se passe en lui. Il a seulement besoin d’une oreille attentive qui saura l’aider à se calmer en cas de débordement émotif.

 

Créer du calme autour de lui

L’enfant en manque de sommeil a besoin de calme. Respecter son rythme pendant la journée. Permettre plus de jeux libres et prévoir des jeux calmes pour combler ce besoin. Lorsqu’un enfant est fatigué, il n’a pas besoin de grandes activités ou de grands projets; il a besoin de faire ses petites choses, sans grands dérangements. Créer ces moments de calme et offrir des endroits douillets vers lesquels il pourra se diriger au besoin.

 

Garder en tête son besoin derrière le comportement

Toujours garder en tête que le comportement négatif, irritable ou difficile que vous rencontrez cache un besoin chez l’enfant : se reposer. Il ne faut pas excuser son comportement ni le laisser aller. Par contre, en gardant son besoin en tête, vous pourrez faire preuve de compréhension et ainsi moduler votre intervention.

 

Soyez rassurée, cette période est souvent temporaire. En mettant en place certaines stratégies efficaces, tout devrait revenir à la normale après quelques semaines d’intervention.

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée

 

 


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité



Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top