menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Bouger une partie de leur corps

Voici une expérience clé qui favorise le mouvement, mais d’un seul membre à la fois.

On fera donc un gros plan sur le mouvement des jambes, des bras, des mains et des pieds, de la tête et du cou. Des activités reliées au mouvement de ces parties du corps seront proposées dans ce texte.

 

L’importance de favoriser le mouvement d’une partie du corps chez les poupons et trottineurs

 

Offrir aux poupons et trottineurs la chance de bouger une seule partie de leur corps à la fois leur permettra de prendre conscience de chaque partie de leur corps de façon indépendante. Les activités proposées leur permettront de bien utiliser chacun de leurs membres. Ils deviendront plus habiles dans le développement de leurs mouvements et leur tonus sera travaillé et développé.

 

Mise en valeur de mouvements bien précis

Cette expérience clé placera le raffinement des mouvements tels que pincer, agripper, pousser, s’étirer, lever la tête et enfiler au premier plan.

 

Pour mettre au premier plan le mouvement d’un membre bien précis, valoriser le mouvement de ce membre au détriment des autres. Le but n’est pas de bouger tout le corps, mais d’essayer d’en bouger un seul à la fois.

 

Respecter le rythme de chaque poupon et trottineur

Placer les enfants dans des situations bien adaptées à leurs capacités. Leur offrir des activités représentant de petits défis qu’ils sont en mesure de surmonter.

 

Les activités

Pour développer le mouvement en amenant les enfants à explorer l’expérience clé « Bouger une partie de son corps », proposer aux poupons et trottineurs des activités qui s’y rattachent.

 

Activités touchant l’expérience clé : Bouger une partie de son corps

Les activités sont classées par membres.

 

Les jambes et les pieds 

 

Bracelet à grelot : Favoriser le mouvement du pied 
Lors des changements de couches, quand les enfants sont couchés sur le dos, attacher un bracelet à grelot à leur cheville. Vous pouvez aussi confectionner des bracelets avec des bandes de Velcro et simplement coudre des grelots dessus. Une surveillance constante est nécessaire pour éviter que les grelots se détachent.

 

À bicyclette : Favoriser le mouvement des jambes
Au rythme de la comptine Violette à bicyclette, prendre les pieds d’un poupon ou d’un trottineur qui est couché sur le dos et faire bouger ses jambes comme s’il était à bicyclette. Remplacer le nom « Violette » par le nom de l’enfant.


Paroles de la comptine :
1-2-3-4-5-6-7
(nom de L’enfant), (nom de l’enfant)
1-2-3-4-5-6-7
(nom de l’enfant) à bicyclette

 

Assiette musicale : Favoriser le mouvement des pieds
Suspendre au plafond une assiette d’aluminium. Coucher les poupons sur le dos de façon à ce que leurs pieds touchent presque l’assiette. Les encourager à bouger les pieds pour frapper l’assiette d’aluminium (activité parfaite pour les jeunes poupons qui ne se déplacent pas encore).


Avec les trottineurs, faire la même activité en leur proposant de toucher l’assiette le plus souvent possible avec leurs pieds (un petit défi).

 

La couverture : Favoriser le mouvement des jambes et/ou des pieds 
Le but ici est que les enfants puissent « battre des pieds très fort ». Les poupons ou trottineurs sont couchés sur le dos, pieds nus. Commencer par passer une couverture douce sur leurs pieds. Par la suite, faire des vagues sur leurs jambes avec la couverture et les inviter à pousser la couverture avec leurs pieds.


Avec les petits poupons qui ne se déplacent pas encore, simplement déposer une couverture sur leurs pieds nus après avoir passé la couverture doucement sur leurs jambes. Ils finiront par prendre conscience de la couverture et ils bougeront leurs pieds.

 

Flic flac floc : Les jeux d’eau son bien indiqués pour bouger les parties du corps.

Dans une petite piscine, verser un peu d’eau, juste assez pour recouvrir le fond de celle-ci. Assoir les enfants dans l’eau et ils bougeront leurs jambes par eux-mêmes pour faire des « flic flac floc ».

 

Activités pour faire bouger les bras

Ballon suspendu : Suspendre un ballon de plage au plafond à l’aide d’un élastique en tissu. Placer les bébés au sol, en position couchée sous le ballon. Ajuster la hauteur pour que les poupons aient besoin d’étirer leurs bras pour pouvoir toucher au ballon et le faire bouger. Pour ajuster le ballon, j’utilise une épingle à linge pour pincer l’élastique en tissu. Pour les trottineurs, les placer en position assise devant le ballon pour qu’ils puissent pousser sur celui-ci.

 

Faire rouler un ballon : Pour les tout petits poupons qui sont capables de s’assoir, placer plusieurs ballons devant eux et les inciter à pousser les ballons avec leurs bras et leurs mains. Ce jeu se fera à deux avec les trottineurs, c’est-à-dire avec vous pour débuter et avec un autre trottineur une fois le jeu bien acquis. Penser aussi à inviter un ou deux enfants plus vieux d’un autre local pour ce jeu.

 

Un jeu pour s’étirer les bras : Coucher les poupons sur le ventre. Placer des objets devant eux à différentes distances de façon à ce qu’ils aient besoin d’étirer leurs bras pour atteindre ceux-ci. Ajuster la distance au besoin. Cette activité peut se faire avec les grands trottineurs en guise de défi.

 

Rouleau à pâte : Pour les grands trottineurs, leur demander de s’assoir au sol en rond ou l’un devant l’autre. Remettre à chacun un rouleau à pâtisserie. Placer de petites balles devant le rouleau et ils s’amusent à rouler le rouleau pour pousser les balles vers l’avant.

 

Carillon : Ajouter un carillon dans votre coin table à langer. Le suspendre avec un élastique en tissu. En position couchée, les poupons et trottineurs devront étirer leurs bras pour pouvoir l’attraper.  Variante : Avec vos tout petits poupons qui ne se déplacent pas encore, suspendre des carillons directement au plafond du local. Couchés ou assis au sol, les poupons s’étireront pour faire bouger les carillons (supervision).

 

Des bouteilles sonores : Les bouteilles sonores sont tout indiquées pour encourager le mouvement des bras. Remplir des bouteilles d’eau en plastique vides au ¼ d’objets tels que des grelots, des pois secs ou de petites roches. Offrir aussi une ou deux bouteilles silencieuses, par exemple des bouteilles remplies de plumes ou de paillettes. Les enfants brasseront les bouteilles pour découvrir les bruits.

 

En haut, en bas : Au diner ou lors de vos balades en pouponbus, amener vos poupons et trottineurs à faire de petits exercices avec leurs bras. Ils chercheront à vous imiter si vous levez les bras en haut et les descendez en bas à répétition.

 

Balle à la table : À la table, placer les grands trottineurs les uns devant les autres. Les encourager à faire rouler des balles sans les faire tomber par terre. Ils apprendront à contrôler la force avec laquelle ils poussent.

 

Activités pour faire bouger les mains et les doigts 

 

Déchirer, chiffonner : Offrir différents papiers tels que du papier de soie, du papier blanc et du carton (pour les enfants plus habiles). Laisser les poupons et trottineurs manipuler, déchirer et chiffonner les papiers. Ajouter des plats en plastique ou des boites à remplir et à vider de papier. Donner aux enfants leur suce, si nécessaire (supervision requise).

 

Indiquer du doigt : Vers l’âge d’un an, les enfants commencent à aimer indiquer les choses du doigt (pointer). C’est une forme de communication qui est importante à développer. L’utiliser dans le cadre de cette expérience clé pour susciter le mouvement du doigt. Avec les poupons et trottineurs, indiquer des images du doigt dans un livre ou sur une affiche. Faire de même lorsque vous voyez des choses lors de vos balades, pour identifier les parties du corps et même la nourriture dans les assiettes.

 

Le contenant de céréales : Il vous faudra un plat en plastique. Dans le couvercle, découper un trou. Remettre le couvercle sur le plat. Lors de la collation, déposer des céréales sur la table, à coté du plat en plastique. Encourager les poupons et trottineurs à insérer les céréales dans le trou. Cette activité favorise le mouvement et la précision du doigté.

 

Diversifier les verres et les biberons : Cette activité nécessite une supervision constante. Ne pas oublier de retirer les autocollants après l’activité.


Sur les verres ou les biberons des enfants, fixer des autocollants ou encore des images à l’aide de Mac-Tac. Les poupons et trottineurs, s’amuseront à retourner leur verre ou leur biberon dans leurs mains pour voir les images. Cela encourage le mouvement des mains et la précision des doigts qui agrippent le contenant.

 

Enfiler : Selon les capacités de chaque trottineur, leur proposer de bouger leurs doigts et d’affiner leur dextérité en enfilant des rouleaux de papier hygiénique vides, coupés en trois ou non coupés, sur une corde. Accrocher la corde à l’horizontale dans le local. Ils pourront bouger les rouleaux de gauche à droite sur la corde tendue.

 

Une comptine gestuelle : (du site momes.net) J'ai deux mains

 

Les mains

J'ai deux mains
    (montrer la paume des mains)
Elles sont propres
    (montrer le dos des mains)
Elles se regardent
    (geste correspondant)
Elles se tournent le dos
    (geste correspondant)
Elles se croisent
    (geste correspondant)
Elles se tapent
   (geste correspondant)
Elles nagent
   (geste correspondant)
Elles s'envolent 
    (geste correspondant)
Et puis elles s'en vont
    (geste correspondant)
Derrière mon dos
    (geste correspondant)

 

Activités pour favoriser le mouvement du cou et de la tête 

 

Oui et non : Vous amuser à bouger le cou et la tête en faisant des « oui » et des « non » avec les enfants.

 

Des bulles : Quand les enfants sont assis au sol, pendant le diner, dans le pouponbus ou dans les balançoires, vous amuser à faire des bulles pour eux. Vous déplacer un peu partout près d’eux pour les inciter à bouger leur cou et leur tête de gauche à droite pour voir les bulles. Faire des bulles bien haut dans les airs pour qu’ils lèvent la tête ou encore au sol pour qu’ils baissent la tête.

 

Les affiches : À chaque semaine, installer des affiches à des endroits où le mouvement du cou et de la tête sera nécessaire pour les admirer. Fixer des affiches au sol. La semaine suivante, les installer au plafond. Il est aussi possible de coller les affiches sous la table, sur le coté des meubles, dans le haut du corridor, etc.

 

Livre accordéon : Un beau livre accordéon acheté ou confectionné soi-même est tout indiqué pour les bébés qui sont capables de pratiquer la position couchée sur le ventre. Déposer le livre accordéon juste devant un poupon. Il lèvera la tête et le cou pour observer les images du livre accordéon. Si vous fabriquez le livre vous-même, vous assurer qu’il est assez long; le poupon pourra tourner la tête de gauche à droite pour observer les images.

 

Le bac à chapeaux : Sortir votre bac à chapeaux. Devant le miroir, vous amuser à bouger la tête et le cou de différentes façons : secouer la tête pour voir si le chapeau va tomber, pencher la tête sur les deux cotés comme un pendule et tourner la tête de gauche à droite.

 

Comptine oui et non gestuelle

Si tu dis oui
je souris
Si tu dis non
je tourne en rond
Si tu dis oui et non
nous recommençons

 

Chantal Millette
Éducatrice


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Chantal MiletteChantal Milette

Chantal est une éducatrice passionnée. Pendant 6 ans elle a travaillé en garderie auprès des poupons; « Un coup de foudre » qu’elle se plaît à dire. Elle vous propose des activités adaptées et choisies spécialement pour ce groupe d’âge. Chantal possède aussi son propre site internet, la boîte des bébés; un site dédié aux intervenantes en petite enfance.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top