menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Se voir comme une personne entière

Se voir comme une personne entière pour un poupon et un trottineur, c’est être capable de se dissocier des autres, de se reconnaitre en tant que personne; il y a moi et il y a tous ceux qui m’entourent.

 

Ce qu’il faut savoir :

Imaginez que vous venez au monde, vous avez quelques semaines et vous voyez passer une main… Vous vous questionnez et vous cherchez à découvrir ce que c’est… À travers vos sens, vous découvrez que cette chose fait partie de vous. Les poupons et trottineurs découvrent leur identité par le schéma corporel.

 

À quoi peut bien penser un bébé qui s’observe devant le miroir? Cela lui prendra quelques mois pour réaliser que c’est bien lui et non un autre petit poupon qui est là, devant lui (cela débute  entre 15 et 18 mois). On s’aperçoit que le bébé se reconnait dans un miroir s’il cherche à toucher à son nez, maquillé en rouge par exemple.

 

Avant l’âge de 9-11 mois, le bébé croit que ses parents sont le prolongement de lui-même. C’est la permanence de l’objet. À partir de cet âge, le bébé prend conscience que les personnes qui l’entourent continuent à exister même s’il ne les voit plus. C’est un bon exemple de la conscience de soi qui débute.

Vers l’âge de 10 mois, le bébé prend peu à peu conscience que son nom le représente et il peut tourner la tête quand on l’appelle.

 

Les activités

Pour développer la conscience de soi en amenant les enfants à explorer l’expérience clé « Se voir comme une personne entière »,  proposer aux poupons des activités qui s’y rattachent.

 

Activités touchant l’expérience clé « Se voir comme une personne entière »

 

Explorer son corps pour mieux se connaitre

  • Les premières parties du corps que les bébés découvrent sont les mains et les pieds.
    Placer les plus petits poupons au sol, pieds nus. Éviter tout bruit de fond et tamiser la lumière. Laisser les bébés explorer leurs pieds et leurs mains.
  • Faire un petit massage des pieds et des mains pour permettre aux bébés de prendre conscience que vous les touchez.
  • Bouger leurs pieds et leurs mains devant eux. 
  • Chanter une comptine qui implique les mains ou les pieds en bougeant les parties du corps.
  • Placer une marionnette sur leur main ou leur pied pour les inciter à l’enlever et découvrir ces parties de leur corps.
  • Les poupons et trottineurs plus vieux apprendront à mieux se connaitre en nommant les parties de leur corps. Faire un petit thème sur le corps, vous amuser à nommer les parties du corps avec eux. Faire quelques exercices impliquant des mouvements qui sollicitent les parties de leur corps.
  • Coller un gros autocollant sur une partie du corps des enfants et identifier les parties de leur corps en les nommant et en utilisant les préfixes : ton/ta. Exemples : « Regarde, c’est TON nez! », « L’autocollant est sur TES pieds. »
     Avec les trottineurs, aller plus loin; explorer les doigts, les orteils, le cou...

Leur prénom

  • Vous habituer à dire leur nom en regardant les enfants lorsque vous leur parlez. Exemple : « Coralie, viens on va changer ta couche. »
  • Les appeler par leur nom d’un peu plus loin pour qu’ils s’habituent à se retourner (vers 7 mois).
  • Si les bébés ont acquis la permanence de l’objet (9-11 mois), vous cacher tout près et les appeler par leur nom pour qu’ils vous trouvent. Vous pouvez, par exemple, vous cacher sous une couverture, à côté d’eux pour les plus petits ou derrière un meuble pour les trottineurs.

Utiliser leur nom dans les chansons. Chanter tout en leur souriant. Les toucher lorsque vous nommez leur nom. Penser à la chanson « Violette à bicyclette », remplacer « Violette » par le nom d’un enfant. La chanson « Micho est monté dans un grand pommier… » est aussi appropriée.

 

S’identifier dans un miroir
Cela prend du temps avant que les bébés se reconnaissent devant le miroir. Un poupon peut être capable d’identifier sa maman ou ses amis, mais avoir de la difficulté à se retrouver. Cela est normal.

 

Placer un miroir incassable à la hauteur des enfants pour qu’ils puissent bien se voir. Vous pouvez aussi recouvrir le dos du miroir d’une pellicule autocollante telle que du Mac-Tac pour sécuriser le miroir au cas où il se brisait.

  • Débuter en plaçant les poupons devant le miroir, les laisser se regarder et toucher le miroir.
  • Montrer les bébés du doigt et les nommer. Exemple : « Regarde Sophia, c’est toi. »
  • Prendre doucement leur main, la placer sur eux en disant leur nom.
  • Prendre doucement leur main et nommer les parties de leur corps en les touchant (ta tête, ton pied). Vous pouvez le faire en fredonnant un air.
  • Placer votre miroir directement au sol. Les plus petits aimeront se regarder alors qu’ils sont couchés, directement devant le miroir. Ceux qui marchent trouveront cela amusant de « traverser » le miroir et se voir.

Avec les trottineurs, faire de drôles de figures et des grimaces.  « Ha! Tu fais une drôle de grimace avec TA langue Xavier. » Ajouter des accessoires par la suite.

  • Devant le miroir, chatouiller les enfants avec une plume en nommant les parties de leur corps.
  • Un bac de chapeaux à explorer. « Je mets le chapeau sur TA tête! »
  • Dessiner sur le miroir est une façon amusante de s’observer tout en explorant les crayons lavables et les crayons de maquillage.
  • Maquiller le bout de leur nez devant le miroir. « Regarde, TON nez est rouge. »
  • Laisser les trottineurs se maquiller eux-mêmes à la table avec des miroirs individuels.
  • Vaporiser le miroir d’eau. Y coller (ou laisser les enfants le faire) de grands carrés de papier transparent de couleur qui se vend en rouleau (cela ressemble un peu à du papier cellophane mais plus épais). Laisser les poupons les manipuler à leur guise. Ils se découvriront sous le papier.

S’identifier sur une photo
S’identifier sur une photo ressemble au jeu du miroir, cela prend plusieurs mois avant que les bébés réalisent que c’est bien eux…

  • Avec les plus petits, commencer par présenter la photo d’un seul enfant. « Regarde,  c’est toi Maxime! »
  • Avec les trottineurs, ajouter une autre personne sur la photo. « Regarde, c’est toi et ta maman. »
  • Poser une question aux trottineurs plus avancés. « Où es-tu Maxime? »
  • Vous amuser à placer une photo par enfant ici et là dans le local.
  • Faire un album de photos  pour chaque enfant et les déposer dans le coin livres.
  • Identifier l’endroit où chaque enfant dort par une photo. Identifier leur casier et leur place à la table par une photo pour les aider à faire un lien avec leurs choses et leur photo.

Se regarder dans le téléviseur

  • Filmer chaque poupon et regarder la vidéo (de très courtes séquences). Mettre l’accent sur chacun d’eux en vous adressant individuellement à chacun en les regardant. « Regarde, c’est toi Léana qui joue dans l’eau! »

La table à langer, un bon endroit pour faire quelques petites activités rapides et individuelles

  • Y coller des photos de chacun et encourager les enfants à chercher leur photo.
  • Faire un massage en nommant les parties de leur corps.
  • Apporter une marionnette et recouvrir le pied et la main d’un enfant. « Coucou, c’est TON pied. »
  • Fixer à leur cheville ou à leur poignet un bracelet à grelots. « Tu bouges TA main et ça fait du bruit. »

Se dissocier de l’autre personne

  • Prévoir des moments (2-3 minutes) seul à seul avec chaque enfant. En profiter pour,  par exemple, échanger des sourires. Voilà un bon moyen pour un bébé de constater qu’il y a « moi et mon éducatrice ».
  • Pour aider les poupons à se voir comme une personne entière et se dissocier des autres, faire de petits jeux de coucou (9-11 mois, la permanence de l’objet).

En permettant aux poupons et trottineurs de se percevoir comme un tout, ils seront davantage en mesure de prendre leur place dans un groupe et ils auront un sentiment d’appartenance.


La conscience de soi permettra aussi aux enfants de développer leur estime de soi et leur autonomie.

 

Chantal Millette
Éducatrice


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Chantal MiletteChantal Milette

Chantal est une éducatrice passionnée. Pendant 6 ans elle a travaillé en garderie auprès des poupons; « Un coup de foudre » qu’elle se plaît à dire. Elle vous propose des activités adaptées et choisies spécialement pour ce groupe d’âge. Chantal possède aussi son propre site internet, la boîte des bébés; un site dédié aux intervenantes en petite enfance.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top