menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Explorer la notion de cause à effet

La cause à effet (causalité) est ce qui permet aux poupons et aux trottineurs d’interagir avec leur environnement et d’anticiper un évènement à venir. Par exemple, quand un enfant pousse un bouton sur un jeu, il est conscient qu’un petit personnage en sortira quelques secondes plus tard. Il sait que son action en engendrera une autre.

 

La cause à effet est découverte par les poupons autour de l’âge de 6 mois

Au début, les poupons font la connaissance de la cause à effet par hasard. Un enfant pousse un jouet avec son pied sans vraiment le vouloir et cela provoque un bruit. Surpris, il répètera son geste pour entendre le bruit de nouveau. Il découvre qu’il peut avoir une influence sur le monde qui l’entoure. Laisser le temps aux poupons et aux trottineurs d’explorer les objets est une belle façon de leur permettre d’entrer en relation avec cette expérience clé.

 

La cause à effet et le temps

Avec les plus petits poupons, la cause à effet doit être presque immédiate dans le temps, sinon ils perdront tout intérêt. Ils ne sont pas capables d’attendre quelques minutes pour le résultat recherché. Avec les trottineurs, la cause à effet peut être retardée. Par exemple, un poupon aime pousser un ballon car il avance immédiatement, mais un trottineur attendra la sonnerie d’un cadran que vous avez enclenchée avec lui.

 

Développer des notions scientifiques
Plus les expériences de cause à effet se développeront, plus elles deviendront complexes. Des notions scientifiques feront leur apparition. Les poupons et les trottineurs découvrent le monde à travers cette expérience clé. Ils apprennent qu’un ballon roule s’ils le poussent, mais que les cubes ne roulent pas, que les plumes flottent sur l’eau, mais que les roches coulent, etc.

 

Mieux comprendre les petites « bêtises » de tous les jours

Quand la causalité se développe, les petits explorateurs deviennent plus coquins et expérimentent parfois un peu trop à notre gout. Ils deviennent de petits chercheurs de la vie qui tirent les cheveux d’un ami pour voir ce qui arrivera, renversent un pot de yogourt pour voir si cela fera un château de sable, se mettent à crier pour voir ce qui se passera par la suite, etc. Le fait de réaliser qu’ils expérimentent le monde rend tout de même ces situations moins dramatiques.

 

Voici des idées d’activités à proposer aux poupons et aux trottineurs afin de leur offrir la chance d’explorer cette expérience clé reliée aux relations temporelles : Explorer la notion de cause à effet.

 

Ballon d’hélium
Pour prendre conscience que le mouvement du corps peut influencer le mouvement d’un autre objet, vous procurer un ballon gonflé à l’hélium. Fixer un ruban au ballon et l’attacher au poignet ou à la cheville d’un poupon ou d’un trottineur. Le laisser explorer le ballon en l’invitant à bouger ses membres.

 

Ballon d’hélium 2
Le ruban fixé au ballon devra être un peu plus long pour cette activité. Laisser les trottineurs s’amuser à lâcher le ruban pour que le ballon monte au plafond. Ils devront s’étirer un peu pour rattraper le ruban de celui-ci et recommencer de nouveau.

 

Bracelets grelots

Pour prendre conscience que le mouvement du corps peut produire un bruit, vous procurer des bracelets de Velcro avec des grelots ou les fabriquer vous-même (supervision requise). Les accrocher aux poignets des enfants ou à leurs chevilles et encourager les poupons à bouger leurs membres ou faire danser les trottineurs.

 

Le carillon
Le carillon est lui aussi intéressant à exploiter. Accrocher un carillon au-dessus de votre table à langer. Suspendre une corde qui sera reliée au carillon. Les poupons et les trottineurs aimeront bouger le carillon pour entendre le bruit produit par le mouvement.
Variante : Il est aussi possible d’accrocher le carillon dans le local à un endroit où vous passez souvent avec un enfant dans les bras. Vous positionner près du carillon et attendre que le poupon ou le trottineur le touche pour découvrir le tintement.

 

Explorer le ballon avec les petits poupons
Un ballon placé près des pieds ou des mains d’un jeune poupon représente une exploration intéressante pour l’expérience clé de la causalité. Encourager l’enfant à bouger ses bras et ses jambes pour faire bouger le ballon.

 

Le ballon suspendu
Suspendre un gros ballon de plage au plafond à l’aide d’une corde en tissu élastique. Positionner un poupon ou un trottineur sous le ballon. Le laisser explorer la cause à effet en faisant bouger le ballon comme un pendule.

 

Expériences avec un ballon
Vous amuser à trouver différents lieux pour faire bouger un ballon et ainsi observer la cause à effet qui variera d’un endroit à l’autre. Amener les trottineurs à remarquer la vitesse de déplacement du ballon sur :

  • Un sol plat comme dans le local.
  • Une surface plane gazonnée.
  • Une glissade.
  • En haut d’une petite colline.

La pêche
Voilà, les poupons ont découvert que tout ce qui est lancé de la chaise haute tombe en bas… Pour les aider à explorer cette cause à effet, accrocher un hochet ou un petit toutou à une ficelle et fixer la ficelle à leur chaise haute. Montrer aux poupons et aux trottineurs à lancer l’objet vers le bas, mais aussi à tirer sur la corde pour pouvoir le retrouver.

 

La cause à effet et les arts plastiques
Au début, les jeunes poupons ne se rendent pas compte que les crayons peuvent laisser une trace de couleur. Il est possible qu’un jour, sans le vouloir, ils étendent du yogourt sur la table. Ils aiment ce qu’ils voient et découvrent la cause à effet touchant les arts plastiques. Proposer des activités aux poupons et aux trottineurs qui sauront susciter leurs intérêts.

  • Passer les roues d’une voiture dans de la peinture pour ensuite la faire rouler sur un carton.
  • Glisser une balle dans de la peinture et la rouler sur une feuille par la suite.
  • Explorer des crayons de toutes sortes sur plusieurs supports (feuille de papier, carton, boite…).

Les jouets commerciaux
Cette semaine, sortir les jouets commerciaux qui mettent la cause à effet au premier plan : les hochets, les jouets avec des boutons sur lesquels les enfants peuvent pousser pour faire apparaitre un personnage, des jouets que les enfants peuvent actionner pour entendre une mélodie, des toupies faciles à manipuler pour les petits, etc.

 

Des hochets maison
Confectionner des hochets que les poupons doivent bouger pour provoquer un bruit. Utiliser des bouteilles en plastique et y déposer des pois secs, du riz, des grelots, etc. Laisser les enfants manipuler le tout pour provoquer des sons.

 

Les bulles de savon
Les bulles de savon sont amusantes; quand on les touche, elles éclatent. Laisser les poupons et les trottineurs essayer d’attraper les bulles de savon représente une belle façon d’introduire cette expérience clé.

Feutrine, carton et bulles de savon

Avec les trottineurs, pousser l’activité avec les bulles de savon un peu plus loin. Vérifier la cause à effet avec du papier construction et de la feutrine par la suite. Inviter les grands trottineurs à attraper les bulles sur du papier construction (carton) bleu ou noir. Observer les bulles qui éclatent et laissent une trace. Ensuite, demander aux enfants d’attraper les bulles sur de la feutrine. Ils découvriront que, sur cette surface, plusieurs bulles restent intactes au lieu d’éclater.

 

Les cubes
Voici un secret concernant les poupons et les trottineurs par rapport aux cubes : ils adorent explorer la cause à effet des cubes qui tombent. Sortir des cubes maison ou achetés et en faire des tours. Les faire tomber par la suite.


Pour fabriquer de gros cubes, utiliser des contenants de lait en carton de deux litres vides. Enfoncer le bec verseur vers l’intérieur et recouvrir les cubes de gros papier collant de couleur (vendu en quincaillerie).

 

Les peluches
Il existe des peluches qui produisent de la musique ou de la lumière lorsqu’on les presse. D’autres contiennent une corde à tirer pour les faire vibrer. Préparer un bac de peluches qui permettra aux enfants d’explorer la notion de causalité. Demander aux parents de fournir une peluche de la maison pour la semaine.

 

La lumière
Allumer et éteindre la lumière est une autre activité que les petits enfants aiment explorer. Remplir un petit bac de lumières qui s’allument et s’éteignent facilement. Penser, entre autres, aux lampes de poche et aux jouets lumineux. Ce bac représente l’activité parfaite pour les fins de journée qui deviennent sombres au cours de l’automne et pendant l’hiver. Laisser les poupons et les trottineurs explorer à leur guise.

 

Le souffle

Les trottineurs découvrent que le souffle a une influence sur certains objets. Il est difficile de faire bouger des objets en soufflant dessus. Montrer aux enfants à souffler sur une chandelle (supervision requise), des bulles de savon, des plumes, un mouchoir en papier déposé sur leur visage et des vire-vents.

 

Ventilateur
Un tout petit ventilateur à piles sécuritaire pour les doigts (surveillance pour les cheveux long) est intéressant pour jouer avec la cause à effet. L’utiliser pour faire bouger des confettis, des bouts de papier de soie et des plumes.

 

Cause à effet et premières expériences

Avec les grands trottineurs, exploiter de petites expériences simples mettant en valeur la causalité. Poser la question suivante aux enfants : « Que va-t-il se passer si…? » Voici quelques idées très simples :

  • Un bac d’eau pour voir si divers items coulent ou flottent (une roche et un bateau par exemple).
  • Faire tomber des plumes et des balles pour voir qu’est-ce qui tombera plus vite.
  • Un gros aimant à fixer sur différentes surfaces au parc (roches, modules de jeu en métal, arbres, etc.).

Chantal Millette
Éducatrice


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Chantal MiletteChantal Milette

Chantal est une éducatrice passionnée. Pendant 6 ans elle a travaillé en garderie auprès des poupons; « Un coup de foudre » qu’elle se plaît à dire. Elle vous propose des activités adaptées et choisies spécialement pour ce groupe d’âge. Chantal possède aussi son propre site internet, la boîte des bébés; un site dédié aux intervenantes en petite enfance.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top