menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Créer des liens avec les autres poupons et trottineurs

En donnant la chance aux poupons et trottineurs de créer des liens avec leurs pairs on leur permet de bien apprendre les habiletés sociales et développer des relations interpersonnelles.

 

Les bienfaits à long terme engendrés par le contact avec les autres 

Les liens établis dès la pouponnière avec d’autres poupons et trottineurs permettront aux enfants d’acquérir la capacité de se sentir à l’aise dans un groupe, de bien communiquer et de prendre plaisir au contact des autres.

 

Dès les premières années de vie, le contact avec les autres leur permettra de bien se développer pour un avenir harmonieux.

 

Peu à peu, ils apprendront à se faire des amis. Ils seront plus aptes à résoudre des conflits avec leurs pairs. Ils apprendront à exprimer leurs émotions. Ils seront capable de faire preuve de sympathie et, beaucoup plus tard, d’empathie.

 

De son côté, l’éducatrice sera un soutien qui permettra aux poupons et trottineurs de vivre des moments enrichissants entre eux. Elle pourra les observer pour mieux les guider dans le but de les soutenir et d’intervenir dans leurs relations sociales avec leurs pairs.

 

Le jeu 
À travers les jeux, les enfants apprennent aussi à échanger et à attendre leur tour (à toi, à moi).

 

Jeu parallèle 
À cet âge, les enfants sont en jeu parallèle. Ils sont capables de jouer l’un à côté de l’autre, mais ils n’arrivent pas encore à jouer entièrement avec un autre enfant. Le matériel devrait donc être offert en quantité adéquate, car à cet âge le partage n’est pas encore acquis.

 

Aménagement du local
Les jeux impliquant que les enfants soient les uns à coté des autres ou l’un en face de l’autre devront être grandement priorisés. Favoriser les coins pour encourager les jeux en sous-groupes ou en duo. Penser à garder un coin du local pour jouer en grand groupe par moments, comme pendant la période des chansons ou encore l’exploration des bacs.

 

Tenir compte de l’horaire de la journée
Il y a toujours des moments dans la journée où on peut profiter des sous-groupes pour favoriser le contact entre les enfants. Par exemple, quand les jeunes poupons font la sieste le matin, vos poupons et trottineurs aimeront profiter du nombre d’enfants réduit pour mieux communiquer ensemble. Si vous êtes deux éducatrices, il est possible de séparer le groupe en deux pendant certaines périodes de la journée pour créer des sous-groupes. Penser, par exemple, aux jeux extérieurs (un groupe dans le local et un autre à l’extérieur) ou encore à la fin de la journée lorsqu’un local se libère.

 

Les petits poupons 

Ne pas oublier les petits poupons qui ne se déplacent pas encore. Les observer pour voir leurs préférences dans le groupe. Les placer de façon sécuritaire près des autres poupons et trottineurs pour qu’ils puissent les observer et ainsi créer des liens.

 

Jeu de groupe non imposé
Quand vous offrez un jeu de grand groupe, ne jamais imposer l’activité. Inviter plutôt les enfants à y participer. Certains poupons ou trottineurs aimeront observer les autres alors qu’ils jouent, plusieurs aimeront explorer l’activité proposée et d’autres choisiront un autre jeu. Respecter leur choix.

 

Les activités

Pour développer les relations sociales en amenant les enfants à explorer l’expérience clé « Créer des liens avec les autres poupons et trottineurs », proposer aux poupons des activités qui s’y rattachent.

 

Activités touchant l’expérience clé : « Créer des liens avec les autres poupons et trottineurs »

Pour favoriser le contact avec d’autres poupons et trottineurs à travers le jeu, explorons trois catégories d’activités : les jeux en grand groupe, les jeux en sous-groupes et les jeux en duo. Ne pas oublier que même en grand groupe, les poupons aiment jouer en jeu parallèle, c’est-à-dire l’un à côté de l’autre.

 

Jeux de grand groupe (présenter un objet rassembleur et laisser les bébés choisir de jouer ou non) :

  • Penser à faire un petit piquenique tous ensemble à l’extérieur ou dans le local.
  • Plusieurs petites couvertures pour s’amuser à se cacher ensemble et se faire des « coucous ». Ne pas oublier le jeu de parachute aussi.
  • Jeu de danse avec de la musique pour bouger ensemble; la musique sert d’élément rassembleur. Ajouter de petits foulards pour bouger au rythme des sons.
  • Tout plein de petites balles de pingpong. Les laisser tomber dans le local. Les poupons et trottineurs s’amuseront à les attraper. Ajouter une boite au centre du local; les enfants pourront déposer les balles à l’intérieur.
  • Les bacs sont rassembleurs. Amasser une grande variété de matériel et déposer les différents items en grand nombre dans un contenant. Exemple: un bac d’eau, un bac de céréales de riz « poffé », un bac de feuilles d’automne, etc.
  • Bricolage collectif. Afficher une grande feuille au mur et laisser tous les enfants dessiner dessus.
  • Bricolage collectif 2. Fixer une grande feuille de Mac-Tac au mur. Disposer une grande variété de matériel comme des plumes, du tissu, du papier, etc. sur le sol. Laisser les poupons et trottineurs coller les items sur le Mac-Tac.
  • Sortir le bac de musique. Faire une fanfare et enregistrer ou filmer le tout. Par la suite, écouter ou regarder le résultat final en groupe.
  • Un premier jeu de basketball. Offrir des papiers tels que de vieux catalogues. Laisser les poupons et trottineurs les manipuler et les déchirer.
  • Chiffonner des boules par la suite. Montrer aux enfants à lancer les boules dans un panier à lessive tous ensemble.
  • Prendre une photo de groupe et l’afficher dans le local. Avec les enfants, nommer chaque poupon et chaque trottineur.

Variante : Prendre plusieurs photos de groupe ou de sous-groupes. Utiliser les photos pour faire un petit bricolage collectif sur une grande feuille. Inviter les enfants à dessiner sur la feuille et à apposer les photos comme bon leur semble.

 

Jeux en sous-groupes (pour favoriser le contact en petits groupes)

  • Collation dans ma cachette. Créer deux ou trois cachettes dans le local avec de petites tentes ou des couvertures. Servir une collation non salissante aux enfants et les inviter à se diriger dans une des cachettes pour la manger.
  • Les ateliers sont parfaits pour favoriser les échanges en petits groupes. Ranger tous les jouets et choisir 3 coins dans le local. Y déposer des bacs que les poupons aimeront manipuler en petits groupes. Exemple : bac de cartes musicales, bac de vaisselle et bac de papiers à déchirer.
  • Les sacs-surprises ou boites-surprises. Disperser des sacs-cadeaux ou des boites sur le sol dans le local et y cacher des jouets. Les poupons se déplacent pour aller découvrir leur contenu.

Jeux en duo (les jeux en duo sont parfaits pour favoriser les liens intimes entre poupons)

  • Placer vos petits poupons qui aiment se mettre sur le ventre l’un en face de l’autre sur un petit matelas. Avec supervision, les laisser faire connaissance. Par la suite, déposer quelques jouets mous devant eux pour qu’ils les manipulent.
  • Au diner, au lieu de placer les chaises hautes les unes à côté des autres, les placer face à face.
  • Avec les trottineurs, placer les enfants deux par deux à de petites tables improvisées comme, par exemple, des boites de carton.
  • Penser aussi au piquenique en duo sur des couvertures à l’intérieur ou l’extérieur.
  • Dehors en hiver, faire glisser les enfants deux par deux sur de petites collines.
  • Selon l’âge, encourager les enfants à dessiner un peu sur la main d’un ami avec des crayons de maquillage.
  • Laisser les trottineurs coller de gros autocollants sur le chandail d’un camarade.
  • Assoir deux trottineurs par terre l’un en face de l’autre. Leur montrer à se rouler sur un ballon chacun leur tour.
  • Placer les poupons deux par deux dans un environnement calme (musique douce, lumière tamisée, couvertures et coussins) lorsqu’ils boivent leur biberon de lait.
  • Attacher un élastique en tissu à un gros ballon de plage gonflable. Suspendre le ballon au plafond. Placer deux poupons ou trottineurs à côté du ballon pour qu’ils puissent le pousser ensemble.
  • Laisser deux enfants dessiner avec des crayons pour fenêtres dans une porte-fenêtre. Les placer de chaque côté de la fenêtre, face à face. On peut aussi utiliser de la peinture.

Un petit truc pour le nettoyage : vous procurer un plastique transparent utilisé pour recouvrir les tables en bois. Mouiller votre fenêtre et coller le plastique dessus. Il suffira donc de retirer le plastique au lieu de laver la fenêtre à fond.

 

Chantal Millette
Éducatrice


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Chantal MiletteChantal Milette

Chantal est une éducatrice passionnée. Pendant 6 ans elle a travaillé en garderie auprès des poupons; « Un coup de foudre » qu’elle se plaît à dire. Elle vous propose des activités adaptées et choisies spécialement pour ce groupe d’âge. Chantal possède aussi son propre site internet, la boîte des bébés; un site dédié aux intervenantes en petite enfance.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top