menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Stratégies pour aborder le coronavirus avec les enfants

Le coronavirus est un sujet d’actualité planétaire qui amène avec lui son lot d’informations. Les médias abordent la situation sous tous les angles possibles. Bien que l’on souhaite très souvent garder les enfants à l’écart des informations inquiétantes, d’une façon ou d’une autre, ces dernières viendront à leurs oreilles. Par ailleurs, ils seront inévitablement au fait de leur absence à l’école et à la garderie. Chez plusieurs, la situation pourra causer des inquiétudes. Ils poseront des questions, se questionneront, s’inquièteront du sort de leurs proches et de leur famille.

 

Vaut-il mieux aborder la situation avec eux ou l’éviter? Je suis de celles qui croient que l’on doit aborder la situation avec les enfants. Il vaut mieux répondre à leurs questions, les rassurer et, au besoin, faire le tri des informations à donner. Qu’arrivera-t-il si vous ne le faites pas? Ils pourront interpréter les informations à leur manière et parfois même les amplifier. Plusieurs se questionnent sur la meilleure façon d’aborder le coronavirus avec les enfants. Je vous ai préparé quelques points importants à considérer pour y arriver avec le plus de douceur et de positivisme possible…

 

Donner suffisamment d’informations, mais pas trop…

Les informations qui circulent autour de la situation et du virus sont très nombreuses. Même en tant qu’adultes, on s’y sent un peu perdus. Imaginez donc les enfants! Il est primordial de donner une certaine dose d’informations aux enfants, sans trop embarquer dans les détails ou faire état du nombre de personnes atteintes ou même du nombre de décès. Ces informations risquent de créer une situation anxiogène chez les enfants. Ils n’ont pas la capacité de relativiser la situation. Ils sont incapables de voir la situation dans leur vue d’ensemble. À l’inverse, empêcher les enfants d’accéder aux informations augmentera leur stress par rapport à la situation. Ils recueilleront donc peut-être des informations de leurs amis et celles-ci pourront être interprétées de la mauvaise manière. Il vaut donc mieux prendre les devants et en discuter avec eux. Fournir le minimum d’informations afin de les rassurer, sans trop en donner. Faire confiance à votre bon jugement pour connaitre la limite des informations à donner… et à éviter.

 

Expliquer la situation et la COVID-19 de façon ludique et agréable

Il est toujours possible (et même recommandé) d’expliquer le virus de façon ludique et agréable, par le biais de dessins, d’expériences scientifiques ou même de petites histoires simples. La COVID-19, qu’est-ce que c’est? C’est un petit microbe qui peut, ou non, s’agripper aux mains de certaines personnes. Dans le Club educatout, il y a des marionnettes de microbes que vous pourriez imprimer et utiliser pour expliquer aux enfants ce qu’est la COVID-19. Je serais également portée à vous recommander de les garder tout près, de laisser les enfants les manipuler, de les encourager à jouer avec les marionnettes. Vous pourriez aussi les afficher dans la salle de bain afin de rappeler l’importance du lavage des mains aux enfants.

 

Bien les informer en répondant à leurs questions

Lorsque vous aborderez le tout avec les enfants, prendre le temps de répondre à leurs questions. Vous pouvez faire une causerie, un tour de table des questions relatives à la situation. Répondre aux questions, sans trop ajouter d’informations qui pourraient inquiéter davantage les enfants. Plus vous répondrez à leurs questions, plus les enfants seront rassurés. Il se pourrait aussi que les questions viennent un peu plus tard. C’est normal! Les nouvelles informations arrivent tous les jours. Les médias en parlent beaucoup et ils auront eu le temps de réfléchir sur la situation. Vous devrez avoir une oreille attentive et répondre aux questions afin de les rassurer adéquatement.

 

Rassurer les enfants

Il est primordial de rassurer les enfants devant la situation. Certains seront plus anxieux que d’autres. Démontrer une grande disponibilité. Leur dire que vous serez là pour les protéger et qu’ensemble, vous allez tout faire pour éviter de contracter le virus. Si les enfants se sentent rassurés, vous verrez sans doute moins de changements dans leur comportement.

 

Donner un certain sentiment de pouvoir aux enfants en leur expliquant ce qu’on peut concrètement faire pour éviter de le contracter

Il existe des mesures à prendre pour éviter la transmission et en donnant le pouvoir aux enfants, vous les mettrez en action. Cela sera très rassurant pour eux. En appliquant les recommandations en matière d’hygiène, ils auront l’impression d’exercer un certain contrôle sur la situation. Ce sentiment de pouvoir sera très rassurant pour eux. Ensemble, pratiquer la technique entourant un bon lavage des mains.En faire une activité agréable et positive. Dans cette période, il sera peut-être pertinent d’afficher la routine du lavage des mains à la vue de tous. Vous pourriez même remettre une routine imagée à chacun.

 

Imprimez gratuitement les deux documents suivants :

Faire place à l’expression des émotions

Le raz-de-marée d’informations entourant la situation peut provoquer des émotions diverses chez les enfants. Vous pourriez ouvertement leur demander comment ils se sentent devant la situation. Les enfants sont habituellement assez francs. Ils vous partageront leurs sentiments, leurs émotions. Si vous remarquez quelques manifestations, notamment de petites crises ou des sautes d’humeur, voire de la fébrilité, demeurer à l’écoute et accueillir les émotions des enfants. Les accompagner dans la saine gestion des émotions en normalisant le tout et en les rassurant que c’est normal de se sentir ainsi.

 

Visitez notre thème sur les émotions : Les émotions thèmes et activités

 

Couper l’accès autant que possible aux informations

Je termine ma dernière recommandation en réitérant l’importance de faire un tri naturel en ce qui concerne les informations auxquelles les enfants auront accès. Les médias et la radio donnent beaucoup d’information… trop pour les enfants. Ils ne pourront trier les informations reçues seuls. Ils les recevront et les garderont pour eux. Tout cela aura pour effet d’augmenter leur stress. Couper le plus possible les informations auxquelles ils ont accès représente la meilleure manière de ne pas trop inquiéter les enfants.

 

Visitez notre dossier spécial : Covid-19 : Prévention, sensibilisation et activités  

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée


01Pub-cLub-format-bas-de-theme-635x335-JANVIER-2019


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Maude DubéMaude Dubé

Maude Dubé, éducatrice spécialisée, vous propose des solutions concrètes et des pistes d’interventions simples pour vous guider face à certaines problématiques rencontrées dans votre travail au quotidien.



Vidéos associées

Défis et privilèges : une combinaison gagnante Défis et privilèges : une combinaison gagnante
Découvrez des outils très efficaces pour accompagner les enfants et les aider à réussir de nouveaux ...


Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top