menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


L’enfant qui fait mal aux autres : observons le message

Ah! les comportements négatifs! Si on avait le choix, il est probable que l’on souhaiterait ne pas avoir à y faire face. Je le sais… on aimerait que tout soit positif et agréable. Cependant, la réalité est toute autre. On le sait tous! Qu’arriverait-il si on se disait que les enfants communiquent avec nous par leurs comportements et que grâce à ceux-ci, on peut répondre à leurs besoins et les comprendre? Lorsque je rencontre un ou des comportements négatifs avec mes enfants, je me dis : « OK, qu’est-ce qu’il essaie de me communiquer? » Et plus ils sont petits, plus leurs comportements parlent. S’arrêter et observer est si important!

 

Aujourd’hui, j’avais envie d’aborder avec vous certains comportements que l’on peut catégoriser d’agressifs : frapper, pincer, pousser, donner une tape ou un coup… Les enfants en bas âge utilisent beaucoup ces comportements quand ils sont en contact avec d’autres enfants. Leur maladresse est grande. Ils ont peu accès à leur langage et il devient très difficile pour eux d’exprimer leurs besoins. Ils utilisent donc leurs gestes pour s’exprimer et se faire comprendre.

 

Bien sûr, personne n’aime avoir à faire face à ces types de comportements. En plus de blesser l’autre et de faire mal, on se sent rapidement prise au dépourvu lorsqu’un enfant les adopte. Que faire? C’est inacceptable, mais comment aider un enfant à comprendre qu’il en est ainsi? D’abord, regardons un peu les besoins sous-jacents à ces comportements :

  • Besoin de communiquer avec l’autre
  • Besoin d’espace de vie propre à lui
  • Besoin de prendre quelque chose
  • Besoin de jouer avec l’autre
  • Besoin d’exprimer son émotion à l’autre

La nature du besoin pourra être repérée en observant le contexte et la situation. En prenant le temps d’observer où, quand et comment le comportement est survenu ainsi qu’avec qui l’enfant était, vous aurez de nombreuses réponses pour vous aider à intervenir.

 

Est-ce que le retrait est nécessaire pour un enfant qui fait mal? Selon ma perception, il ne l’est pas. Par contre, une intervention est nécessaire. Lorsque mes enfants adoptent entre eux des comportements plus agressifs, voici, en quelques étapes simples, comment j’interviens :

  • Je m’approche d’eux et fais un arrêt d’agir; l’enfant qui frappe est éloigné de la situation et je m’occupe de l’enfant qui a mal.
  • Une fois l’enfant consolé, je m’approche de l’autre et je mentionne mon désaccord face à son comportement. Je lui montre aussi l’impact de son geste.
  • Je nomme son émotion et fais un reflet de la situation que j’ai observée.
  • On trouve ensemble des alternatives pour répondre à son besoin. Si, par exemple, le besoin était d’avoir sa bulle à lui et de ne pas être dérangé, je lui donne le modèle verbal à utiliser pour l’exprimer.

Avec cette approche, il n’y a pas de partie gagnante ou de partie perdante; il y a uniquement des moments d'apprentissage. Dans la discipline positive, toute situation représente une occasion de favoriser des apprentissages futurs.

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée


01Pub-cLub-format-bas-de-theme-635x335-JANVIER-2019


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Maude DubéMaude Dubé

Maude Dubé, éducatrice spécialisée, vous propose des solutions concrètes et des pistes d’interventions simples pour vous guider face à certaines problématiques rencontrées dans votre travail au quotidien.



Vidéos associées

Pizza maison Pizza maison
Petit jeu d'association pour apprendre les chiffres....


Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top