menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Respecter les consignes

 Bonjour,

 

Mon garçon a 6 ans et est en maternelle. Le problème est qu'il ne respecte pas les consignes données, autant à l'école qu'à la maison (mais la situation est pire a l'école).

Il sait qu'il ne doit pas agir comme il le fait (ex. : lorsqu'un ami le dépasse dans le rang, il le frappe au  lieu de discuter avec lui).

 

On lui demande s'il doit agir de cette façon et il dit qu’il sait que c’est inacceptable mais que c'est plus fort que lui...  

 

Comment devons-nous agir et réagir? 

Merci!          

 


Bonjour,

 

Comme bien des parents, vous vous sentez désorientés devant les gestes agressifs de votre enfant. Cela est très normal. Pourquoi fait-il cela? Où a-t-il appris ces comportements? Est-ce la télévision? Les autres enfants? Rassurez-vous, bon nombre de parents sont aux prises avec des gestes semblables à ceux de votre enfant, y compris moi… J’essaierai donc de vous éclairer le plus possible sur le sujet et sur les moyens d’intervenir efficacement avec votre enfant.

 

L’agressivité chez les enfants d’âge préscolaire et primaire alimente bien des discussions mais sachez que la plupart des gestes agressifs chez les enfants sont normaux. Ils apprennent à vivre en société. Des conflits surviennent et des moyens efficaces pour exprimer leur colère sont de frapper, crier ou mordre un autre enfant. Même si l’on dit que ces comportements sont normaux, il faut quand même intervenir pour les enrayer. Afin d’éviter des répercussions à long terme sur son intégration sociale, votre enfant doit cesser ses comportements violents. Mais avant d’intervenir, posez-vous les questions suivantes :

  • Votre enfant fréquentait-il la garderie? Comment cela se déroulait-il? Était-il agressif?
  • La situation est-elle la même depuis l’entrée à la maternelle? A-t-elle évolué? S’est-elle dégradée?

Toutes ces réponses pourront renflouer vos observations et préparer votre intervention pour lui. Pour l’instant, je dirais qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter réellement.

 

Votre enfant côtoie de nouveaux amis, est contraint à de nouvelles règles, à un nouvel environnement et à un nouveau professeur. L’entrée à la maternelle est une grande étape pour les enfants. Ils sont dans une phase d’adaptation à leur nouvelle vie d’écolier. Je suis parfaitement d’accord avec vous, il est important de soutenir et accompagner votre enfant.

 

Vous semblez dire qu’il sait qu’il ne doit pas frapper. Le seul problème est dans la mise en application d’autres moyens pour exprimer sa colère et son désarroi face aux autres enfants.

 

Je vous propose deux petites activités qui placeront votre enfant devant des situations semblables à celles qu’il vit et lui permettront d’appliquer, plus tard, les connaissances acquises.

  1. Inscrire sur des cartons des comportements acceptables et inacceptables comme par exemple frapper un ami, mordre un ami, bousculer, dire avec des mots que l’on est fâché, partager avec les autres, etc. Choisir des comportements qui ressemblent à ceux de votre fils. Ensuite, préparer deux affiches (une pour les comportements acceptables et une pour les comportements inacceptables). Faire piger à votre fils un comportement et lui décrire le comportement choisi. Votre enfant doit le placer dans la bonne catégorie. Lui demander d’expliquer son choix. Vous pourriez même accrocher à sa vue les deux affiches. Il pourra s’y référer au besoin. Vous pourriez aussi en faire une copie pour qu’il les apporte à l’école.

  2. Ensuite, faire avec votre enfant un petit jeu de rôle. Inscrire sur des cartons des situations que votre enfant est susceptible de vivre (un ami te bouscule dans le train, un ami te frappe, etc.) Faire piger votre enfant et lui décrire la situation.

    Ensuite, lui poser diverses questions pour stimuler l’échange :
  • Cela t’est-il déjà arrivé?
  • Qu’as-tu fait?
  • Que pourrais-tu faire?
  • Est-ce acceptable?
  • Quelles sont les conséquences de telle ou telle situation?

Reprendre ce jeu à quelques reprises. Ainsi, votre enfant aura un éventail  de possibilités de réaction si ces situations se présentaient.

 

Une fois les deux activités réalisées, construire un tableau renforçateur personnalisé pour votre enfant. Imprimer exemple.

 

Voici la marche à suivre.

  • Contacter le professeur pour discuter avec lui de votre démarche. Lui demander quelles consignes votre enfant doit travailler.
  • À la maison, faire une liste des consignes à suivre. Établir une priorité puisque vous ne pourrez pas toutes les mettre en application en même temps.
  • Choisir une consigne à la maison et une consigne à l’école. Les utiliser pour débuter votre tableau. Pour cette première expérience, cibler les consignes que vous croyez être les plus faciles à réaliser pour votre enfant. Il faut lui faire vivre du succès dès l’application de ce tableau.
  • Établir une liste de conséquences et de récompenses qui rejoignent votre enfant. (ex. Récompenses : une activité privilège, un film en soirée, le choix d’une surprise à l’épicerie. Conséquences : ne pas écouter la télévision, se coucher plus tôt, être privé d’une sortie, etc.) Le but est de cibler des conséquences et des récompenses qui motiveront votre enfant à améliorer son comportement.
  • Expliquer à votre enfant les consignes choisies ainsi que les conséquences et les récompenses ciblées. Établir avec lui un seuil de réussite. Il faut, dès le départ, lui faire vivre le plus de réussites possibles.
  • Semaine 1 : école 2/5 maison 4/7
  • Semaine 2 : école 3/5 maison 5/7
  • Semaine 3 : école 4/5 maison 6/7
  • Semaine 4 : école 5/5 maison 7/7

À la fin de la journée, inscrire un oui ou un non pour désigner s’il a réussi. Demander au professeur de compléter sa partie.

 

Si l’enfant respecte votre seuil de réussite, il a droit à une récompense à la fin de la semaine. Sinon, il aura une conséquence.

 

Une fois la première étape franchie, instaurer une 2e consigne à l’école et une 2e consigne à la maison, toujours en gardant les consignes précédentes. Vous pourriez garder le même seuil de réussite ou, si vous remarquez une grande amélioration, augmenter vos attentes. Les consignes suivantes peuvent prendre 2 ou 3 semaines à être intégrées. Il faudra vous ajuster selon les capacités de votre enfant.

 

Renforcez et encouragez votre enfant. Changer ce genre de comportement peut prendre un certain temps. Il suffit de beaucoup de patience, de fermeté et de temps. Je suis confiante que vous réussirez.

 

PDF - Exemple de tableau renforçateur personnalisé

 

Bonne chance à vous et à votre garçon…

 

Maude Dubé
Éducatrice spécialisée


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Maude DubéMaude Dubé

Maude Dubé, éducatrice spécialisée, vous propose des solutions concrètes et des pistes d’interventions simples pour vous guider face à certaines problématiques rencontrées dans votre travail au quotidien.



Vidéos associées

5 déguisements 5 déguisements "dernière minute" d'Halloween
Tu as oublié Halloween dans quelques jours? Ne panique pas, regarde 5 idées bêtes comme chou!...


Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top