menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Manque d'attention et antisocial

Bonjour Madame Deslauriers,

 

J'ai un garçon de 10 ans. Depuis 3 ans, je ressens une paresse de plus en plus grande chez lui, un manque d'attention et un flagrant manque d'organisation.

Son manque d'attention est un problème à court terme. Dans le cas de mon fils, une paresse de réflexion et d’action lui font oublier ce qui doit être fait. Nous répétons chaque consigne des centaines de fois. Il ne fait rien avec attention, mais tout pour se débarrasser. Parfois, ça lui prend plus de temps, notamment parce qu’il doit recommencer son travail, car il l’a mal fait le premier coup.

 

Il a aussi un petit côté antisocial malgré lui. Il voudrait avoir des amis, mais il finit par se chicaner, voire se chamailler et se battre avec les autres.Il tend aussi à être influençable à l’école. Il est impoli envers les enseignants et le chauffeur d’autobus. La direction de l’école m’a rencontrée à cet effet.

 

Que puis-je faire pour l’aider davantage?


 

Bonjour Madame,

 

Merci d’avoir pris le temps de m’écrire. Votre garçon est chanceux d’avoir une mère proactive qui va chercher de l’aide lorsqu’elle en a besoin; c’est un beau modèle que vous lui transmettez.

 

Premièrement, en ce qui a trait aux comportements de « paresse », quelques petites questions s’imposent. Avez-vous tendance à faire les choses à sa place? Est-ce que vous passez systématiquement derrière lui pour refaire les tâches qu’il a bâclées ou encore qu’il n’a pas fait à votre gout? Si la réponse à ces questions est « oui », il est possible que votre fils ait appris que, s’il ne fait pas quelque chose, vous le ferez pour lui. Ainsi, il peut tendre à y mettre moins d’efforts pour s’en débarrasser, sachant qu’il n’aura pas à travailler plus fort pour répondre aux exigences.

 

Si vous avez répondu « non », il se peut que ses critères de réussite d’une tâche ne soient pas les mêmes que vous, qu’il n’en voit pas la pertinence… Cela est assez courant à son âge. Dans ce cas, je vous encourage à maintenir vos demandes et à exiger qu’il effectue correctement (en lui montrant ce que signifie « correctement » pour vous) ses différentes tâches.

 

Deuxièmement, en ce qui a trait au manque de respect observé envers les figures d’autorité dans le contexte scolaire, est-il également présent à la maison avec vous? Avec son père? Avec les figures d’autorité dans d’autres contextes (activités parascolaires par exemple)? Son manque de respect est-il présent strictement en milieu scolaire? Il est probable qu’il tente d’exprimer un malaise, un inconfort qu’il n’arrive pas à verbaliser adéquatement. Ainsi, son comportement « parle » pour lui.

 

Quelle est la qualité de la relation avec ses enseignants et son chauffeur d’autobus? Sent-il de l’hostilité de leur part? A-t-il l’impression qu’à leurs yeux, il n’agit jamais correctement et ce, peu importe les efforts mis? Dans ce cas, il est possible qu’il ressente de l’impuissance acquise (« Peu importe les efforts que je fournis, ce n’est jamais assez. Aussi bien ne plus faire d’efforts et leur montrer qu’ils ont raison de me critiquer! »).

 

Il sera alors important de tenter de comprendre les besoins derrière ses comportements d’impolitesse pour tenter de l’aider à y répondre de manière socialement acceptable. Souvent, en se sentant enfin compris, les comportements diminuent. Puis, quand on fournit des comportements alternatifs que l’enfant peut utiliser, après avoir validé son droit de se sentir de telle ou telle manière, on règle généralement le problème.

 

Bon succès!

 

Stéphanie Deslauriers


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Stéphanie DeslauriersStéphanie Deslauriers

Diplômée d’une maitrise en psychoéducation, Stéphanie Deslauriers est psychoéducatrice, entre autres auprès des familles et des milieux de garde d’enfants ayant des besoins particuliers.

Auteure du livre pour enfants; "Laisse-moi t’expliquer… l’autisme". Elle anime aussi des formations et ce, tant pour les intervenants que pour les parents.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top