menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Difficultés alimentaires d’un enfant de 21 mois

Ma fille a 21 mois et elle est très difficile à nourrir.

 

Elle refuse de gouter, voire toucher à des fruits. Elle ne mange aucun fruit, sauf s'ils sont en compote.Elle ne mange pas de riz, de pâtes, de viande, de jambon, rien... seulement de la semoule.

 

J'arrive à lui faire manger ses plats seulement s'ils sont réduits en purée, et même là, il faut l'occuper avec quelque chose (jouet, livre, dessins animés), sinon elle refuse de manger. J'ai essayé de la faire manger sans l'occuper, mais ça finissait en pleurs ou en crise et elle refusait toujours de manger.

 

À la crèche, c'est pareil, sauf que comme les auxiliaires n'essaient pas de l'occuper, elle ne mange que 3 à 4 cuillerées de nourriture. Cela veut dire que de 6 h 00 à 15 h 00 (heure du gouter) elle n'a que 3 à 4 cuillerées de nourriture dans l'estomac.

 

La directrice de cette crèche est un mur; la communication avec elle est très difficile. Elle me dit que ma fille doit s'adapter et qu'on ne peut faire intervenir un élément extérieur au repas pour la faire manger. Toujours est-il qu'elle ne mange pas et que je ne suis pas sereine dans la journée sachant qu'elle ne va pas manger grand-chose.

 

Par contre, avec tout ce qui est sucré (biscuits, pain), il n’y a pas de problème.

 

Au secours! J’ai besoin de conseils svp. J'ai l'impression d'avoir échoué quelque part.

 

Merci d'avance pour votre réponse.


Bonjour à vous,

 

Avant toute chose, je veux vous rassurer : vous n’avez échoué nulle part. Trop souvent, quand nous sommes parents, nous voulons que tout soit parfait. La réalité est souvent toute autre chose. Nous nous mettons la responsabilité sur les épaules, nous croyons avoir fait quelque chose de mal ou d’avoir oublié de poser un geste crucial… Pourtant, il y a aussi une partie qui ne vous appartient pas. Celle-ci appartient à votre enfant, dans son unicité et ses particularités.

 

Je crois que la première étape que vous devriez faire est d’aller consulter un professionnel de la nutrition. Celui-ci pourra évaluer si votre enfant peut bien tolérer les textures des différents aliments et, en conséquence, vous proposer des pistes, des actions à poser en fonction de ses observations.

 

L’étape suivante serait, à mon avis, d’aller consulter un professionnel de la santé qui pourra faire un bilan complet de la santé de votre enfant. Comme elle semble manger peu, il serait peut-être bien d’aller voir si son corps a tous les nutriments nécessaires pour sa croissance. On pourra alors éloigner ou confirmer une ou des hypothèse(s) pour votre enfant.

 

Si on aborde le sujet de l’alimentation chez les enfants, vous ne serez pas surprise d’apprendre qu’à son âge, elle devrait manger « presque » comme un adulte. Les purées, introduites généralement vers l’âge de 6 mois, disparaissent tranquillement pour laisser place aux purées plus grossières et aux morceaux de nourriture pour terminer avec une alimentation comme les adultes. On ne devrait plus, ou du moins très peu (sauf dans les potages ou compotes de fruits), voir des purées dans l’alimentation d’un enfant de cet âge. Il est parfois difficile dans une telle situation de séparer ce qui appartient aux difficultés de l’enfant et ce qui représente une difficulté comportementale. Les deux difficultés sont interreliées et c’est parfois difficile de savoir ce qui est la cause-conséquence du comportement. Voici une petite démarche à suivre pour y voir un peu plus clair.

  1. Tranquillement, il faudrait éliminer le plus possible les purées pour faire place à la nourriture en morceaux. Allez-y progressivement, question de laisser le temps à votre fille de s’y habituer. Toutefois, à chaque repas, vous devriez voir des aliments solides dans son assiette; cette dernière doit contenir de moins en moins de purées.

  2. Assurez-vous d’offrir dans son assiette au moins un aliment qu’elle aime. Ainsi, elle aura moins envie de repousser complètement son assiette et vous aurez plus de chances qu’elle prenne au moins quelques bouchées.

  3. Ne mettez aucune pression sur votre enfant pour qu’elle goute ou mange un aliment. Donnez-lui son assiette et faites de l’ignorance intentionnelle en lien avec ses comportements ou ses réactions face aux aliments. Plus vous réagirez, plus votre enfant adoptera un comportement.

  4. Il est bien important de ne pas « plier » à ses exigences et lui donner des purées en cas de crise. Cela nécessitera des efforts, de la patience et de la constance, mais croyez-moi, si vous cédez, votre enfant apprendra très rapidement que si elle fait une crise, elle pourra obtenir ce qu’elle demande. Soyez persévérante et surtout, maintenez votre position.

Je suis bien consciente que les solutions proposées demanderont beaucoup de patience et de constance de votre part. Ce ne sera peut-être pas facile les premières semaines, mais vous ne devez pas laisser tomber.

Je vous souhaite la meilleure des chances. Croyez-moi, vous n’êtes pas seule dans votre situation.

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Maude DubéMaude Dubé

Maude Dubé, éducatrice spécialisée, vous propose des solutions concrètes et des pistes d’interventions simples pour vous guider face à certaines problématiques rencontrées dans votre travail au quotidien.



Vidéos associées

5 déguisements 5 déguisements "dernière minute" d'Halloween
Tu as oublié Halloween dans quelques jours? Ne panique pas, regarde 5 idées bêtes comme chou!...


Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top