menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Je ne veux voir que maman

 Bonjour,

 

Je vous explique le problème pour lequel j'ai besoin de conseils. J'ai une petite fille de 2 ans et 3 mois, elle est enfant unique. Elle est une petite fille très intelligente, et est pratiquement toujours entourée d'adultes. Elle s'exprime donc très bien.  Elle a toujours été la protégée de son papa. Elle est, aux yeux de celui-ci, son trésor, c'est sa petite fille qu’il adore et protège.

 

Le problème est celui-ci, elle a toujours apprécié son papa pour ses roulades au plancher avec elle, ses cabanes improvisées sous la table, toutes ces activités qu'elle adore faire avec lui, en tête-à-tête, comme ils s'amusent à me dire.  Par contre, depuis quelque temps elle aime jouer avec lui mais sans plus, elle ne veut plus que son papa la prenne dans ses bras, la cajole, lui raconte son histoire lors du coucher. Elle ne veut pas non plus qu'il lui prépare son déjeuner, elle ne veut rien de son papa, toujours maman.

 

Avec le lien qui unit les deux depuis la naissance de ma fille, je ne comprends pas ce qui a bien pu se passer, laissez-moi vous dire que mon conjoint est triste de cette situation, il se sent a l'écart et de trop, ce qui n'est pas le cas mais avec le rejet que notre fille lui fait comment se sentir autrement? Aucune absence n'a eu lieu, aucun changement, aucune chicane entre les deux. Le comportement de ma fille a changé du jour au lendemain face à son père sans raison d'être.

 

Vous avez sans doute quelques solutions à me proposer. De mon côté je trouve difficile de tout gérer seule. Même si mon conjoint tente de participer il est automatiquement rejeté de la part de ma fille, donc je me retrouve souvent seule à m'occuper de son repas, de son bain, de son dodo...

 

Nous avons tenté, mon conjoint et moi, de ne pas céder et de lui dire que papa s'occupe d'elle et c'est sans commentaire de sa part. Elle a pleuré pendant 1 h 30 et s'est endormie complètement épuisée....elle ne veut pas du tout.  Une situation difficile à vivre pour maman, fillette et surtout pour papa.

 

Merci de bien vouloir me conseiller.

 

Au plaisir,


Marie-Josée 

 


Bonjour Marie-Josée,

 

Cette situation doit effectivement être difficile à gérer pour vous et votre conjoint mais rassurez-vous elle n’est que passagère. En me référant à votre description, à certaines lectures et faits vécus, je vais vous suggérer quelques pistes d’intervention qui pourraient, je l’espère, vous aider à mieux vivre cette situation embêtante.

 

Les enfants âgés entre 2 et 3 ans vivent habituellement une grande étape souvent surnommé la « première adolescence » ou le « terrible two ». C’est l’âge de l’affirmation. Bien sûr, l’âge mentionné est à titre indicatif, certains la vivent plus tôt ou plus tard, sous formes différentes et à des degrés divers.  

 

Cette période est généralement caractérisée par un grand désir d’autonomie et de pouvoir. L’enfant démontre l’intérêt de s’identifier en tant que personne et de prendre sa place. Il constate qu’il peut avoir le pouvoir sur certaines décisions en utilisant entre autres un mot en particulier, le « Non ». Plusieurs comportements surprenants peuvent aussi faire leur apparition. Du jour au lendemain, certains jouets, activités, aliments ou personnes plaisent ou ne plaisent plus à l’enfant comme par magie.  À certains moments vous aurez peut-être même l’impression que votre enfant est transformée. Cette étape n’est pas toujours évidente mais c’est à travers ces différentes expériences qu’il forgera sa personnalité et fera plusieurs apprentissages.

 

Ce que vous vivez avec votre enfant me semble, à première vue, une conséquence découlant de cette période car aucun autre élément dans votre description semble justifier ce comportement. C’est pour elle une façon de s’opposer, de s’affirmer. Elle le fait sans vraiment réfléchir et sans arrière-pensées. Par contre, il ne faut pas tout mettre sur le dos de ce «  terrible two », il faut rester à l’affût des signes ou changements dans la vie de l’enfant qui nous prouveraient le contraire.

 

Quelques pistes d’intervention

  • Montrer une certaine indifférence à son comportement. En portant moins attention à sa façon d’agir, elle aura sans doute le goût de lâcher prise car elle ne verra plus de bénéfices à agir ainsi. Généralement, les enfants optent pour un certain comportement dans le but d’obtenir une réponse en retour, qu’elle soit positive ou négative.
  • Ne pas insister et obliger la présence du père.  Attendre que le geste vienne d’elle-même.
  • Le papa peut s’asseoir tout près de l’enfant et entreprendre des activités intéressantes, invitantes et appréciées de votre fille, sans nécessairement l’inviter officiellement. La curiosité va sûrement prendre le dessus et une certaine indifférence de son père va peut-être la faire réagir.
  • Il ne faut pas oublier qu’habituellement, plus qu’on met l’emphase sur un comportement, plus celui-ci prend de l’ampleur.

En espérant vous avoir donné un petit coup de main !

 

Sonia Leclerc
Éducatrice


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Sonia LeclercSonia Leclerc

Sonia Leclerc, vous propose des solutions concrètes et des pistes d’interventions simples pour vous guider face à certaines problématiques rencontrées dans votre travail au quotidien.



Vidéos associées

5 déguisements 5 déguisements "dernière minute" d'Halloween
Tu as oublié Halloween dans quelques jours? Ne panique pas, regarde 5 idées bêtes comme chou!...


Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top