menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Gérer les crises en public. Ouf! pas facile…

Je serais prête à parier ma chemise que 99.999% des parents ont dans leur mémoire un souvenir de leur enfant faisant une crise en public.

 

Je fais partie de ces nombreux parents qui angoissent à l’idée d’apporter leur petit à l’épicerie de peur qu’il fasse une crise pour la friandise placée dans l’étagère près de la caisse ou pour la quatrième boite de biscuits préférés dans le panier.

 

Mais croyez-le, nous ne sommes pas seuls… rassurant, non? C’est sûr que de voir les regards observateurs des personnes autour de nous est très, disons-le, humiliant… mais cela fait partie des apprentissages de la vie.

 

J’ai répertorié quelques trucs qui pourraient être utiles lors d’une crise en public. Je vous en fait part…

  • La première règle d’or est d’avertir les enfants avant votre arrivée. Prendre quelques minutes avant d’entrer dans le magasin pour identifier des limites claires : «Nous entrons ensemble mais je n’achèterai pas de surprise.» ou « Tu auras le droit de choisir la boite de biscuits que nous achèterons. » De cette manière, les enfants savent à quoi s’attendre.

  • Déterminer des conséquences claires pour les comportements inacceptables. Les mettre en application dès le non-respect d’une consigne.

  • Agir rapidement dès les premiers signes d’agitation. Si votre enfant commence à courir dans les allées ou commence à parler trop fort, vous devez vous retirer pour lui rappeler les consignes.

  • Éviter de trop en demander aux enfants. Augmenter graduellement la durée des sorties. Il faut être très réaliste. Après plusieurs minutes de calme, les enfants ont besoin, à un moment ou à un autre, de bouger et de dépenser leur énergie.

  • Lorsqu’une crise survient, GARDER votre calme. Pas toujours facile mais faisable. Prendre quelques minutes, se retirer, et donner le temps à l’enfant de retrouver ses esprits. Lui parler doucement.

  • Si l’enfant persiste à faire sa crise, il n’y a rien de dramatique de laisser vos emplettes sur place, de partir, d’aller assoir l’enfant dans l’auto et de revenir une fois qu’il est calme.

  • Si l’enfant retrouve son calme, le FÉLICITER. L’enfant a besoin d’encouragements pour connaitre les bons comportements. Tout comportement positif non renforcé tend à s’éteindre. Si vous voulez qu’une prochaine fois soit meilleure, amplifier vos encouragements.

Donner une seconde chance à l’enfant. Il est en apprentissage. Tout ce dont il a besoin ce sont vos encouragements, votre patience. Même si une sortie s’est terminée en larmes, la prochaine pourra être mieux.

 

N’hésitez pas à partager vos expériences et vos trucs lorsqu’une telle situation survient. Bonne sortie…!

 

Maude Dubé
Éducatrice spécialisée


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Maude DubéMaude Dubé

Maude Dubé, éducatrice spécialisée, vous propose des solutions concrètes et des pistes d’interventions simples pour vous guider face à certaines problématiques rencontrées dans votre travail au quotidien.



Vidéos associées

5 déguisements 5 déguisements "dernière minute" d'Halloween
Tu as oublié Halloween dans quelques jours? Ne panique pas, regarde 5 idées bêtes comme chou!...


Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top