menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Et si chaque comportement cachait un besoin?

Vous êtes-vous déjà arrêtée pour vous demander si chaque comportement négatif pouvait cacher un besoin non comblé que l’enfant cherche à exprimer? Par exemple, lorsqu’un enfant lance un jouet, est-ce possible qu’il essaie de vous dire qu’il désire bouger? Par ailleurs, lorsqu’un enfant frappe un de ses pairs qui lui enlève un jouet, tente-t-il seulement d’exprimer un besoin? Lorsque l’on regarde chaque comportement sous l’angle d’un besoin non comblé, ne trouvez-vous pas que l’on change complètement notre vision face à ces comportements pour s’aligner directement dans la vision de la discipline positive?

 

C’est exactement dans cette direction que je souhaite amener votre réflexion aujourd’hui. Les jeunes enfants n’ont pas la même capacité que nous, les adultes, pour s’exprimer. L’accès au langage est parfois limité étant donné leur jeune âge. De plus, la compréhension de ce qu’ils vivent et les mots justes pour s’exprimer sont parfois manquants. Ils vont alors utiliser des gestes, des réactions, des cris, des colères…

 

En analysant les comportements des enfants tout en cherchant le besoin qu’ils cherchent à combler, nous respectons les enfants dans tout ce qu’ils sont. En comblant leurs besoins, nous venons indirectement intervenir sur leurs comportements. Ainsi, il y a moins de chances que ces comportements se reproduisent à nouveau. Nous évitons alors les punitions ou les interventions négatives.

 

Je trouve que cette approche est à prioriser pour tous les comportements des enfants. Celle-ci augmente les chances que nos interventions soient positives, mais aussi de voir les comportements négatifs disparaitre ou, au moins, de voir une diminution en ce qui concerne leur fréquence.

 

Afin d’analyser un comportement sous l’angle du besoin non comblé, un recul par rapport à la situation peut être nécessaire. Vous devrez analyser le comportement, le contexte (ce qui s’est passé avant et après), les paroles de l’enfant et vos interventions. Une fois le besoin ciblé, vous pourrez travailler en prévention, c’est-à-dire avant que le comportement ne survienne ou bien lorsque le comportement est présent. Un enfant lance un jouet? Proposez-lui de lancer une balle dans un panier à la place de mettre l’enfant en retrait. Un enfant grimpe sur une table et saute? Proposez-lui un parcours moteur où il pourra grimper et sauter autant qu’il le désire. Un enfant crie pour attirer l’attention? Passez quelques minutes seule à seul avec lui pour combler son besoin d’attention. Voyez-vous le sens de ce que je vous propose?

 

Au cours des prochaines semaines, je vous suggère fortement d’envisager cette avenue, ce regard neuf sur les comportements rencontrés. Je suis convaincue que vous y prendrez gout, que vous sentirez que l’ambiance est plus positive et qu’en retour, les enfants se sentiront respectés dans tout ce qu’ils sont.

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Maude DubéMaude Dubé

Maude est éducatrice spécialisée, auteure et intervenante en CLSC auprès des parents et de leurs enfants. Elle travaille avec les parents pour favoriser une discipline adéquate qui correspond aux besoins de leur famille.

Elle partagera ici ses trucs et astuces pour favoriser une discipline positive avec vos tout-petits.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top