menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Nos attentes irréalistes envers les enfants

Si je vous demandais si vous croyez que vos attentes envers les enfants sont réalistes, que répondriez-vous? Des attentes réalistes, ni trop simples, ni trop complexes devraient être la ligne directrice de nos interventions. On le sait toutes. Mais est-ce toujours le cas? Pas vraiment…

 

Vous avez probablement déjà dit une phrase ressemblant à celle-ci : « Il devrait faire ceci... » ou encore « À son âge, il ne devrait plus faire de crises... » Les « il devrait », « elle doit » ou même « elle aurait dû » cachent une comparaison à une norme établie par les grandes théories. Ce n’est pas qu’il ne faut jamais s’y fier; ces normes sont là pour nous guider. Par contre, si on observe davantage les enfants, si on prend le temps d’écouter leurs initiatives, de les suivre et de s’attarder à leurs élans naturels, ces normes deviendront beaucoup moins importantes. Ainsi, on laissera davantage de place aux enfants, à leurs initiatives. On pourra même voir émerger beaucoup plus de collaboration et d’autonomie. Nos attentes deviendront alors plus réalistes, puisque cela fera en sorte qu’on proposera aux enfants un pas de plus que ce qu’ils font déjà; on les laissera aller vers leur élan naturel et ils évolueront tranquillement, à leur rythme. Chose certaine, on éliminera beaucoup de comportements négatifs reliés directement à ces attentes irréalistes que l’on peut avoir face aux enfants. Avec ces attentes, on note certaines conséquences que l’on se doit de connaitre. Lesquelles?

 

La fuite

Les enfants refusent de collaborer. Ils s’éloignent de toutes les tâches que vous leur demandez d’accomplir. Ils évitent de se mettre en situation d’échec.

 

La rébellion

Les enfants s’opposent aux consignes données, créant l’impression qu’ils refusent de collaborer et s’opposent de façon active ou passive aux consignes que vous leur donnez.

 

Les enfants adoptent donc des comportements négatifs de toutes sortes. Ils tentent tant bien que mal de vous signifier un certain malaise, un certain sentiment d’incompétence, une impression que vous ne les entendez pas, que vous exigez trop d’eux ou ne les voyez pas à leur juste valeur. Que pouvez-vous faire? Ajustez vos attentes envers les enfants. Revoyez ce que vous leur demandez, ce que vous exigez au quotidien. Laissez de côté les comparatifs avec la norme et observez-les. Guidez-les tranquillement, poussez-les à se rendre juste un peu plus loin. La leçon à retenir : faites confiance aux enfants. Apprenez à être juste assez exigeante pour les stimuler, mais pas trop. Ainsi, vous éviterez de les mettre en situation d’échec.

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée


maude dubé service


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top