menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Garder le contrôle lors de vos interventions

Garder le contrôle de nos émotions pendant une intervention est trop souvent un réel défi. Pourtant, garder le contrôle est d’une importance capitale, puisque votre « réaction » face à un comportement aura un impact majeur sur l’intensité et la modification de celui-ci. Cependant, intervenir sans aucune émotion est souvent plus difficile que cela puisse paraitre. Pour diverses raisons, les émotions prennent souvent le dessus sur le rationnel. L’intervention devient alors moins efficace à la base et très souvent, elle n’est pas réfléchie et n’a donc aucun lien avec le comportement.

 

Comment garder le contrôle lorsque l’émotion prend toute la place? Comment intervenir de façon réfléchie?

 

D’abord, il faut planifier notre intervention. Si vous avez lu les articles précédents sur la discipline positive, je rappelle souvent que l’on doit réfléchir d’abord aux comportements rencontrés, mais aussi aux interventions pouvant être appropriées pour chacun d’eux. Je suis bien consciente que ce travail peut prendre quelques minutes, car vous devez vous arrêter, réfléchir et mettre votre planification sur papier. Ainsi, vous pourrez créer des aide-mémoires que vous pourrez afficher près de vous. Ces derniers guideront vos interventions.

 

Utiliser la technique des 3R (recul/respire/revient)

 

Recul : Il est bon de prendre du recul face à la situation si celle-ci réveille diverses émotions en vous. Dites à l’enfant : « Je suis vraiment fâchée de ce comportement, je prends quelques minutes et je te reviens. » Retirez-vous de la situation, éloignez-vous des enfants et prenez un petit moment pour vous. Il est préférable d’intervenir quelques minutes plus tard que d’intervenir sur-le-champ pour éviter que votre intervention soit trop émotive.

 

Respire : La respiration est sans contredit la technique la plus accessible et la plus efficace que je connais. Tentez l’expérience : prenez de profondes inspirations et expirez tranquillement. Après 4-5 essais, vous sentirez déjà la différence dans votre corps; l’énergie circulera différemment et le calme se fera sentir. Dans une situation où les émotions ont pris toute la place, prenez quelques grandes respirations pour vous aider à retrouver votre calme. Une fois ce calme retrouvé, revenez sur la situation avec les enfants pour intervenir efficacement.

 

Revient : C’est à ce moment que l’on revient sur la situation avec les enfants. Votre discussion, l’application de la conséquence, le geste de réparation… toutes vos interventions seront alors beaucoup plus profitables.

 

L’application de la technique des 3R, lorsqu’elle est nécessaire, ne prend que quelques instants. On se retire, on respire pour retrouver notre calme et on revient. Trop souvent, les interventions empreintes d’émotions sont démesurées et malheureusement, la constance des interventions est souvent très peu maintenue. Comme je l’ai souvent mentionné, la constance est un des aspects qui aura le plus d’impact sur la modification du comportement. Il suffit de prendre quelques minutes, respirer et revenir pour des interventions qui seront efficaces.

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top