menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Les erreurs : des apprentissages

Quand on s’attarde aux principes qui sous-tendent la discipline positive, on peut rapidement voir que les erreurs comportementales sont vues comme des apprentissages. Les « punitions » ne sont pas utilisées en matière de discipline positive; on adopte plutôt une attitude positive face à une erreur comportementale. Bien sûr, il ne s’agit pas de laisser-aller, de tout permettre aux enfants. Par contre, on choisit principalement une intervention pouvant responsabiliser l’enfant, qui l’amène à voir ses erreurs et l’aide à comprendre comment faire pour ne pas la reproduire une seconde fois.

 

Pourquoi transformer les erreurs en apprentissages? Dès la naissance, un enfant est en constante évolution. Il grandit, teste les limites et fait ses propres expériences, desquelles il ressortira un résultat positif ou négatif. Il fera aussi des erreurs, notamment parce qu’il apprend. Les apprentissages ne se font pas sans petites embuches.

 

L’enfant est souvent très peu conscient de l’impact de son comportement sur les autres. Tant qu’il n’aura pas vécu la conséquence logique à son comportement, il sera difficile pour lui de bien intégrer les impacts réels. Bien que l’adulte répète et explique concrètement l’impact qu’un comportement peut avoir sur les autres, tant que l’enfant ne l’aura pas vécu, sa compréhension ne sera pas complète.

 

Ceci m’amène concrètement à parler des conséquences logiques en lien avec les comportements. Celles-ci sont indispensables pour que les « erreurs » se transforment en apprentissages. Cela est si simple et si complexe à la fois… Pourquoi complexe? Parce que les enfants nous font souvent chercher longtemps pour trouver « la » conséquence qui est en lien direct avec leur comportement. Un enfant renverse son verre de lait? Offrez-lui un torchon et laissez-le essuyer le dégât. Il brise un jouet? Il doit le réparer. Il prend le jouet de son ami? Il devra le lui redonner en s’excusant. Vous aimeriez un petit truc? Préparez une liste de comportements et inscrivez une conséquence logique à côté de chacun. Avec le temps, vous aurez une belle banque d’idées d’interventions, l’outil parfait qui vous permettra d’AGIR et non de RÉAGIR aux différents comportements des enfants.

 

J’aimerais terminer en vous disant de vous faire confiance. Vous avez souvent les solutions dans votre coffre à outils, utilisez-les. Parfois, lorsque vous vous questionnez face à vos interventions, tentez de vous imaginer à la place des enfants. Quand vous étiez enfant, comment auriez-vous aimé qu’un adulte intervienne? Qu’est-ce qui vous aidait à apprendre de vos « erreurs »?

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée 


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top