menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Êtes-vous un chauffeur d’autobus ou un guide touristique?

Lorsque je travaillais en intervention auprès des familles, j’avais souvent l’impression que je faisais tout pour eux. Je pensais que j’étais celle qui connaissait la solution à leurs différents problèmes ainsi que le chemin pour arriver à une solution. À cette époque, j’avais l’impression de travailler très fort, de devoir « tirer » sur les gens pour les inciter à suivre mon rythme, ma cadence, mon chemin. Je devenais épuisée et malheureusement, les résultats escomptés n’étaient pas toujours atteints. Grosse erreur, je le sais… Un jour, dans une formation sur la motivation, le formateur nous expliquait la différence entre un chauffeur d’autobus et un guide touristique. Selon ses propos, le rôle de guide touristique pouvait nous faire économiser beaucoup d’énergie et nous permettre de récolter le double de résultats.

 

Le chauffeur d’autobus est celui qui conduit, dirige, décide. Il embarque sa « gang » et décide du but, de la destination. Il utilise le chemin désiré, sans trop se préoccuper de l’opinion de son équipage. Il sait où aller, il connait tout et il amène tout le monde avec lui. Le guide touristique, quant à lui, est celui qui écoute et qui offre des conseils sans imposer un choix quelconque. Il écoute ce que le « touriste » désire et sait le conseiller en lui offrant différentes options, en proposant divers itinéraires ou différents chemins. Le guide touristique a alors un sentiment d’importance, de compétence et l’impression d’être impliqué dans un choix. Il est doublement plus motivé et a envie de découvrir et d’expérimenter. Lorsque j’ai compris que je devais devenir un guide touristique, mes interventions ont grandement changé, tout comme ma perception des enfants.

 

Je crois sincèrement que le fait de jouer le rôle de guide auprès des enfants est très bénéfique. Il laisse ces derniers libres de choisir ce qu’ils désirent. Les enfants font des choix et font face à leurs erreurs. C’est également lorsque nous laissons les enfants choisir leur propre chemin que l’on voit émerger leur plein potentiel, leurs véritables intérêts, leur véritable « moi ». Dans votre quotidien auprès des jeunes enfants, vous pouvez appliquer quelques petits principes très simples pour favoriser votre rôle de guide. À travers votre quotidien, votre planification, votre manière d’intervenir, vous pouvez dès maintenant devenir un guide pour les enfants.

 

Suivre les intérêts des enfants dans votre planification

Lorsque vous planifiez vos activités, utiliser les champs d’intérêt des enfants. Observer les enfants, cibler ce qui les intéresse et en tenir compte lorsque vous planifiez vos activités. Ainsi, vous les amènerez un peu plus loin et favoriserez leur plein potentiel tout en explorant les choses qu’ils aiment. Il n’est pas négligeable de penser que si vous exploitez les champs d’intérêt des enfants, vous capterez beaucoup plus facilement leur attention.

 

Faire de l’échafaudage dans leur développement

L’échafaudage, qu’est-ce que c’est? C’est le fait d’amener les enfants un peu plus loin que leurs capacités actuelles. Il s’agit de vous retirer, d’observer les enfants ainsi que leurs jeux et de pousser le tout un peu plus à travers vos interventions.

 

Laisser beaucoup de place à l’autonomie

Laisser les enfants prendre des initiatives, mettre leur manteau seul, se servir seuls lors des repas. Ils feront des erreurs, j’en conviens, mais c’est ainsi qu’ils feront les plus beaux apprentissages. Être un guide, c’est être disponible pour les enfants, tout en les laissant expérimenter seuls.

 

Laisser les enfants vous demander de l’aide au besoin seulement

Un peu dans la même continuité que le point précédent, laisser beaucoup d’autonomie aux enfants signifie reculer d’un pas pour les observer. Laisser les enfants venir à vous, vous demander de l’aide au lieu d’aller vers eux d’emblée et de prendre trop d’initiatives à leur place. Trop souvent, vos initiatives stoppent le potentiel des enfants. Ils acceptent votre aide avant même d’avoir essayé. Tenter de les laisser venir à vous.

 

Favoriser le jeu autonome

On a souvent l’impression qu’il faut animer les enfants, tout planifier du matin au soir. Libérer du temps et favoriser le jeu autonome. Les enfants ont un potentiel créatif impressionnant. Le jeu autonome favorisera l’expansion de ce dernier. Prendre du recul, observer, laisser les enfants venir vers vous… et faire de l’échafaudage au besoin. Le jeu autonome vous aidera grandement à devenir un guide pour les enfants.

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée


maude dubé service


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top