menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Es-tu bienveillante envers toi?

Nous parlons beaucoup de bienveillance envers les enfants en ce qui concerne notre approche et nos interventions : les accepter tels qu’ils sont, comprendre leurs besoins, être empathiques envers ce qu’ils vivent. On y arrive généralement, dans la mesure du possible. J’ai cependant remarqué qu’en tant que parents ou éducatrices, nous avons tendance à être plus bienveillants envers les autres. Pourtant, tout part de nous.

 

Faire preuve de bienveillance envers nous-mêmes, c’est avoir conscience que la perfection n’existe pas. Chercher la perfection nous éloignera de notre but, soit d’être bien et de cheminer. Rechercher la perfection nous amènera à nous taper sur les doigts lorsque nous interviendrons ou encore lorsque ce qui se passe n’est pas à la hauteur de nos attentes. Quand on recherche la perfection, nous le savons toutes, nos attentes sont extrêmement élevées, trop élevées. Faire preuve de bienveillance envers nous-mêmes c’est comprendre que nous apprenons, que nous cheminons et que nous avons droit à l’erreur. En d’autres mots, nous faisons de notre mieux sans nous assoir sur nos difficultés ou nos erreurs en nous disant que c’est trop difficile, que ça ne sert à rien d’essayer. Les changements arrivent tranquillement, pour celles qui savent être patientes. Par ailleurs, la bienveillance envers nous-mêmes c'est la capacité et l’authenticité de nous donner du jeu, de la souplesse, de se doter d’un petit plan de match pour se donner la chance d’avancer sans se mettre de pression. Être bienveillante envers nous-mêmes nous permettra d’agir en tant que modèles pour les enfants. Ces derniers apprennent par l’exemple, imitent nos gestes, enregistrent nos paroles. Le fait de s’excuser après avoir fait une erreur représente la meilleure façon d’apprendre aux enfants que chacun fait ses propres erreurs.

 

Personnellement, j’ai dû travailler un peu sur cet aspect. Je me connaissais assez pour savoir qu’être bienveillante envers moi-même était loin de faire partie de mes habitudes. J’étais de celles qui se donnent des coups sur les doigts à chaque erreur et qui exigent beaucoup d’elles-mêmes. Lorsque j’ai vu mes enfants être aussi exigeants envers eux-mêmes, j’ai compris que je devais changer. Tranquillement, la bienveillance est entrée dans notre vie et depuis, je souhaite qu’elle reste. Les avantages que j’ai remarqués : je suis plus calme, plus posée, moins angoissée et stressée et mes enfants suivent mon exemple. Ils sont moins exigeants envers eux-mêmes à leur tour. Ils ont appris que parfois, nous devons accepter que les choses se passent autrement que comme nous l’aimerions, que c’est la vie. Ils ont compris que parfois nous avons le pouvoir, parfois non, mais que l’important, c’est d’agir là où nous avons du pouvoir et de laisser aller ce qui ne peut être contrôlé.

 

Soyez donc bienveillante envers vous-même. Cela représente le plus beau cadeau que vous pouvez vous faire et par ricochet, c'est le plus beau cadeau que vous pouvez faire aux enfants que vous côtoyez quotidiennement.

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée

             


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Maude DubéMaude Dubé

Maude est éducatrice spécialisée, auteure et intervenante en CLSC auprès des parents et de leurs enfants. Elle travaille avec les parents pour favoriser une discipline adéquate qui correspond aux besoins de leur famille.

Elle partagera ici ses trucs et astuces pour favoriser une discipline positive avec vos tout-petits.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top