menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Comment le développement de l’enfant influence la discipline

Au cours de son développement, l’enfant passera par diverses phases développementales qui auront, soyons honnêtes, un impact direct sur la discipline. Il testera les limites, contestera, sera plus « collaboratif »… Bref, il vivra différentes étapes et somme toute, vous devrez vous ajuster un peu.

 

Croyez-moi, tout cela fait partie de la grande normalité. Quel enfant n’a pas traversé le stade du « terrible twos »? Aucun. Quelle éducatrice n’a pas survécu à ce stade? Aucune. Ces différentes étapes demandent néanmoins un ajustement de la part de l’adulte. Je vous ai préparé un résumé des différents stades importants de l’enfance qui auront un lien direct sur la discipline.

 

La période « bébé »

La période « bébé » est probablement celle où le mot « discipline » a une connotation différente. La réponse aux besoins de base demeure une partie importante du quotidien. Tranquillement, l’enfant explorera, sera plus curieux, plus agité. Il aura aussi grandement besoin qu’on le protège, puisque la notion de « danger » n’existe pas encore. Il n’y a bien sûr pas de grande discipline à faire, mais il est important d’instaurer progressivement un cadre clair, d’imposer vos limites et d’apprendre à dire « non ». Voilà les bases importantes à cet âge. Les règles doivent être très simples, peu nombreuses et très concrètes.

 

Les « terrible twos »

La période des « terrible twos » est probablement la période dont on entend le plus parler, celle qui est, sans contredit, la plus documentée. Le petit « bébé » de la période précédente laisse maintenant place à un petit être plus opposant, plus affirmatif et plus « explosif ». Cela peut être difficile à croire, mais cette période est empreinte de positif : l’enfant développe maintenant ses propres intérêts, il a des besoins et désirs qui lui sont propres. Il commence à se détacher de l’adulte, il devient une entité à part entière. C’est probablement ce qui explique pourquoi il réagit ainsi.

 

Dans cette période, voici ce qui est important : établir un cadre clair, mettre vos limites et être constante. En tout temps, les concepts reliés au 5C (claire, constante, cohérente, conséquente, concrète) sont d’une importance capitale. Pendant cette période, les règles doivent être doublement plus claires et vous devez être très constante. Laisser des choix à l’enfant et lui donner du pouvoir décisionnel. Ces tactiques peuvent amener l’enfant à être plus coopératif. Son désir d’autonomie est grand, mais ses capacités sont un peu limitées; cela causera parfois des frustrations et de la colère. Les gestes agressifs feront aussi partie du portrait. L’enfant veut s’exprimer, mais ses capacités langagières sont limitées. Il s’exprimera alors par des gestes qui devront être encadrés. Vous devrez être ferme, instaurer des limites claires et avoir assez de souplesse pour laisser à l’enfant un certain sentiment de pouvoir.

 

La période du 3 ans

La période du 3 ans ne porte pas de nom particulier. Plusieurs sentent une petite accalmie entre la période des « terrible twos » et la période des « ferocious fours ». À cet âge, bien qu’il soit encore beaucoup centré sur lui-même, une certaine « ouverture » envers les autres se fait sentir. L’enfant peut apprendre à partager et entrer en contact avec les autres de façon plus harmonieuse. Il a envie de jouer et d’aller vers les autres. Il est aussi beaucoup moins contrarié par les limites que vous imposez. Il va sans dire que ces dernières sont super importantes à ce stade. Vous avez instauré un cadre dans la période précédente, tenter d’être la plus constante possible et de maintenir celui-ci. Laisser davantage d’autonomie à l’enfant peut aussi grandement contribuer au développement harmonieux de sa personnalité. Je vous suggère de prendre quelques grandes respirations, car la prochaine période pourra vous donner quelques maux de tête.

 

Les « ferocious fours »

Bien qu’elle soit elle aussi moins documentée, la période des « ferocious fours » existe vraiment. On a souvent l’impression d’être dans la période de la préadolescence. Argumentations, confrontations verbales et affirmation feront partie du portrait à cet âge. Vous serez continuellement testée dans vos demandes et les périodes de confrontation pourront être assez fréquentes. Il est important de retenir ceci : l’escalade des conflits est à éviter, vous ne devez pas embarquer dans l’argumentation. Vos propos devront démontrer de l’assurance. Laisser un peu de liberté à l’enfant pour la prise de décisions et toujours demeurer constante. Ce petit être de 4 ans saura déceler toute faille qui lui permettra d’argumenter et vous faire changer d’idée.

 

Bien que toutes ces périodes apportent leur lot d’inquiétudes et d’ajustements, elles renferment toutes de beaux moments à apprécier, de la naissance jusqu’à l’adolescence.

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée 


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Maude DubéMaude Dubé

Maude est éducatrice spécialisée, auteure et intervenante en CLSC auprès des parents et de leurs enfants. Elle travaille avec les parents pour favoriser une discipline adéquate qui correspond aux besoins de leur famille.

Elle partagera ici ses trucs et astuces pour favoriser une discipline positive avec vos tout-petits.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top