menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Donner le choix à l’enfant comme méthode d’intervention

On entend souvent parler du style d’intervention démocratique, de donner la place à l’enfant et de lui laisser du pouvoir. Cela représente un monde idéal selon toutes les littératures. Mes années d’expérience m’ont démontré que parfois (et non tout le temps), on peut avoir l’impression de perdre une certaine part de contrôle lorsqu’on donne le choix à l’enfant. En tant qu’adultes, on aime (souvent) avoir le contrôle des situations et de notre vie en général. N’est-ce pas le rôle des adultes de choisir me demanderez-vous? La réponse est « NON »! L’enfant est un être à part entière et il peut lui aussi choisir et prendre certaines décisions. Attention! On ne dit pas ici de laisser l’enfant faire tout ce qu’il veut. Il suffit tout simplement de donner un choix « guidé » à l’enfant.

 

Comment le fait de donner le choix à l’enfant peut-il favoriser une discipline positive? L’enfant, au cours de son développement, doit apprendre à s’affirmer. D’une manière quelconque, il « s’organisera » pour trouver le moyen de s’affirmer, d’exercer un certain pouvoir. Par exemple, il pourra s’opposer, refuser soudainement de manger, de se coucher ou encore utiliser le mot « non » 150 fois par jour. Bref, peu importe le moyen, il tentera d’exercer son « autorité ». Une chose est certaine, cela est inévitable. De plus, qui dit « affirmation » dit souvent cris, pleurs et crises. Ce sont toutes des stratégies que l’enfant utilisera pour montrer qu’il est là. Cela vous dit quelque chose? Surement…

 

Donner le choix à l’enfant est une méthode d’intervention qui pourrait être très efficace pour éviter ce genre de situations. Donner une certaine « part » de pouvoir à l’enfant pour l’aider dans son développement affectif représente le but principal de « donner le choix à l’enfant ». Donner le choix à l’enfant ne veut pas dire de lui demander de choisir ce qu’il veut manger pour diner ou s’il veut rester à l’intérieur ou sortir à l’extérieur. Cette technique propose davantage de donner de « faux choix » à l’enfant. Entre autres, vous pourriez dire : « Veux-tu t’assoir sur la chaise bleue ou la chaise rouge? » ou « Veux-tu le faire seul ou aimerais-tu que je t’aide? » Comme point de départ, identifiez votre but ultime, c’est-à-dire ce que vous voulez. Ensuite, offrez à l’enfant un choix guidé vers le but que vous vous êtes fixé. Votre but est qu’il s’assoit? Qu’il prenne la chaise bleue ou la chaise rouge, votre but sera atteint et tout le monde sera content; l’enfant aura exercé son pouvoir et vous, vous aurez obtenu le résultat désiré. Expérimentez cette méthode, les résultats risquent de vous surprendre.

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée

 


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top