menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Changement et régression des comportements négatifs : bien comprendre le processus

Vous est-il déjà arrivé de vous questionner sur l’efficacité de vos méthodes d’intervention? Est-ce qu’elles fonctionnent ou non? Pourquoi un comportement est-il encore plus présent après quelques semaines d’application? Il m’arrive régulièrement de recevoir des appels de parents avec qui je travaille. Ces derniers me disent : « Ça allait si bien depuis que j’ai changé mes interventions, mais là… ouf! c’est pire qu’avant! » C’est à ce moment que je leur explique que c’est normal et qu’en plus, c’est le moment critique; il faut continuer!

 

Quand on instaure de nouvelles interventions face à un comportement, il existe un processus dit « normal » que j’ai observé à maintes reprises. Lorsque l’on débute, il y aura probablement une baisse considérable du comportement ou un statuquo (aucun changement). Après quelques jours ou semaines, on voit apparaitre une augmentation du comportement. Très souvent, cela arrive dans la troisième semaine du changement. C’est à ce moment que l’on a envie de revenir en arrière, puisque l’impression que l’on est de retour à la case départ est bien présente. Souvent, la fréquence et l’intensité des comportements semblent amplifiées. C’est là qu’il faut continuer, avec la même méthode et la même vigueur. Ce changement d’intensité démontre que vos interventions fonctionnent. Les enfants viennent alors vérifier si cette nouvelle façon de faire est là pour de bon. Ils testent en quelque sorte les limites et votre constance. Même si l’envie de lâcher se fait sentir, gardez espoir.

 

Est-ce le cas pour tout? Non, pas nécessairement. Je remarque cependant ce processus pour plusieurs situations. Plus les comportements sont fréquents avant la mise en place d’un plan de match, plus c’est difficile de les modifier. À cette étape, armez-vous d’un œil bienveillant et d’un discours positif et dites-vous que vous avez enclenché le processus vers le but ultime : la disparition du comportement négatif.

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée


01Pub-cLub-format-bas-de-theme-635x335-JANVIER-2019


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité



Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top