menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Les terreurs nocturnes

 De tous les problèmes reliés au sommeil chez les enfants, les terreurs nocturnes représentent probablement le problème qui effraie le plus les parents. Je me revois encore, les yeux grands, en train de regarder mon petit de 2 ans se débattre dans son lit contre un monstre invisible en criant haut et fort. La première fois, cela était assez traumatisant, mais j'ai ensuite compris qu’il s’agissait de terreurs nocturnes.

 

Nombreux sont les parents qui se sentent désarmés dans une telle situation. Ils se demandent s’ils doivent réveiller leur enfant, le recoucher, lui parler… Les parents se trouvent dans un état de confusion par rapport à ce qu’ils observent chez leur enfant. Les terreurs nocturnes sont parfois isolées. D’autres fois, elles sont fréquentes. Les terreurs nocturnes font partie d'une phase normale. Souvent, il y a plus de peur que de mal...

 

Les terreurs nocturnes touchent environ 3 à 5 % des enfants. Elles ne sont aucunement dangereuses. Elles apparaissent généralement entre 18 mois et 6 ans et peuvent atteindre un apogée vers 3-4 ans. Les causes des terreurs nocturnes demeurent somme toute assez inconnues. On sait qu'un historique familial peut contribuer à l'apparition de ces terreurs. Elles seront également plus fréquentes si l'enfant est très fatigué, en déficit d'heures de sommeil ou si son horaire est irrégulier pendant un moment (vacances, évènements spéciaux, etc.). Une routine du coucher irrégulière et inconstante ainsi qu'un changement majeur dans le quotidien peuvent augmenter les chances de voir des terreurs nocturnes apparaitre. Pour les enfants un peu plus vieux, certains facteurs psychologiques peuvent avoir une influence sur la fréquence et l'intensité des terreurs nocturnes. Une période de stress ou une situation angoissante non exprimée peuvent aussi provoquer des terreurs nocturnes.

 

Maintenant que vous êtes rassurés et que vous savez que les terreurs nocturnes ne sont pas dangereuses et qu'elles sont même normales, voyons ce que vous devez faire en cas de terreurs nocturnes.

  • Règle générale, on n'intervient pas, sauf pour assurer la sécurité de l'enfant dans son lit. On ne tente pas de réveiller l'enfant.
     
  • En soi, l'enfant n'a pas besoin d'être rassuré, car il n'est pas conscient de ce qui se passe autour de lui. Flatter son dos et lui parler doucement représentent des méthodes à prioriser. Les caresses peuvent diminuer l'intensité de la réaction et ramener l'enfant au sommeil calme. 

  • Analysez un peu le quotidien de l'enfant et voyez si vous pouvez agir sur quelques causes possibles. Mettez en place un horaire régulier ainsi qu’une routine du coucher calmante et relaxante pour favoriser un bon sommeil et ainsi diminuer la fréquence des terreurs nocturnes.

  • Ne parlez pas à l'enfant de ses terreurs. Il ne sert à rien de faire un retour sur la situation vécue avec l’enfant, il ne s'en rappelle pas de toute façon. 

  • Si les terreurs persistent au-delà de plusieurs mois, consultez un professionnel de la santé. Certains médicaments naturels peuvent aider à apaiser les enfants pendant le sommeil.

Maude Dubé


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Maude DubéMaude Dubé

Maude est éducatrice spécialisée, auteure et intervenante en stimulation du langage en CPE et CLSC. Collaboratrice pour le Cybermagazine depuis 2006 elle répond aussi aux questions des internautes dans la section edu-conseils d'educatout.



Vidéos associées

5 déguisements 5 déguisements "dernière minute" d'Halloween
Tu as oublié Halloween dans quelques jours? Ne panique pas, regarde 5 idées bêtes comme chou!...


Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top