menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Les problèmes d’endormissement le soir et la sieste : y a-t-il vraiment un lien?

Vous arrive-t-il de faire face à des problèmes lors de l’endormissement des enfants le soir et de faire un lien avec la sieste en après-midi? Un enfant qui se relève, tarde à s’endormir, demande plusieurs trucs pour éviter de dormir? Trop souvent, on fait un lien avec la sieste. Lorsqu’un enfant dort trop ou se réveille trop tard, il est facile de croire que cela a un impact sur son sommeil du soir. Dans certains cas, cela peut être le cas, mais la majorité du temps, ce n’est pas directement relié.

 

Je vous ai préparé 4 trucs à considérer si vous désirez améliorer le sommeil des enfants le soir et diminuer l’impact qu’a la sieste sur leur endormissement pour la nuit. Des ajustements, de l’observation et une réponse aux besoins aideront grandement.

 

4 trucs à considérer si on veut améliorer le coucher du soir :

 

Maintenir la sieste, mais entre 12 h 30 et 15 h 00 au plus tard

Une sieste qui est faite entre 12 h 30 et 15 h 00 ne devrait pas avoir d’effet sur le coucher du soir. Au-delà de 15 h 00, la sieste aura fort probablement des impacts sur le coucher du soir (pour la très grande majorité des enfants). Cependant, il faut aussi considérer qu’une sieste durant 2 heures et demie, c’est-à-dire de 12 h 30 à 15 h 00, pourrait être trop longue pour certains. Il faut donc s’adapter à chaque enfant et tenir compte des besoins de tous. Il faut aussi considérer que parfois, les enfants embarquent dans un cercle de manque et de rattrapage de sommeil lors de la sieste. Si un enfant s’endort trop tard et se réveille tôt, il dormira plus en après-midi, lors de sa sieste. Pour rétablir le tout, diminuer progressivement le temps de sieste.

 

Observer les enfants et leurs besoins de sommeil

Bien au-delà de toutes les recommandations écrites, chaque enfant a ses propres besoins de sommeil. On estime que les enfants ont besoin de 11 à 14 heures de sommeil. Il faut considérer ceux pour qui dormir 11 heures est suffisant et s’adapter en conséquence.

 

Ajuster la routine du soir pour intégrer beaucoup de calme et de relaxation et ainsi faciliter l’endormissement

Si l’endormissement du soir est difficile, ajouter une période de jeux calmes et relaxants à la routine. Il sera alors plus facile pour les enfants de s’endormir. Parfois, un simple ajustement de la routine du soir peut faire toute la différence en ce qui concerne les habitudes d’endormissement.

 

Pour les enfants qui ont moins besoin de sommeil, prévoir des jeux autonomes et calmes

Il se peut très bien que, dans votre groupe, les besoins de sommeil varient d’un enfant à l’autre. Certains dorment plus, d’autres moins. Afin de répondre aux besoins de chacun, je recommande souvent de planifier des activités calmes et autonomes. Des jeux auxquels les enfants peuvent s’adonner sur leur matelas seraient à envisager. Ainsi, vous réussirez à répondre aux besoins de tous.

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée


01Pub-cLub-format-bas-de-theme-635x335-JANVIER-2019


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité



Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top