menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


L’impulsivité des enfants, comment les aider?

L’impulsivité, souvent rencontrée avec les enfants à défis particuliers, peut provoquer un réel désarroi chez l’adulte. Ce dernier peut avoir l’impression constante d’avoir une petite bombe à retardement entre les mains, ignorant totalement à quel moment elle explosera. L’adulte peut avoir la vague impression de marcher sur des œufs et avoir peur de déclencher, au moindre refus, une explosion de cris et de pleurs, voire d’observer un coup « involontaire » envers un autre enfant. Cela vous dit quelque chose? Probablement, car l’impulsivité est une problématique fréquemment rencontrée chez les enfants en bas âge.

 

L’impulsivité, c’est quoi?

Si on s’attarde quelque peu à la définition de l’impulsivité, on peut dire qu’elle représente le caractère irréfléchi d’une personne, d’une conduite. Concrètement, l’impulsivité est un manque d’autocontrôle qui amène les enfants à réagir rapidement, qui les empêche de réfléchir avant d’agir et qui souvent, les amène à réagir fortement face à une situation ou une émotion négative.

 

Comment se manifeste-t-elle?

Il n’est pas toujours facile de pouvoir affirmer ou confirmer que l’on fait face à un réel problème d’impulsivité. Très souvent, en bas âge, on parlera principalement de manque de maturité, du manque de développement de l’autocontrôle qui pousse les enfants à agir sans réfléchir. Un enfant qui frappe un autre enfant spontanément, un enfant qui se lève avant même d’avoir entendu la consigne de groupe et le non-respect des règles peuvent tous être associés à un manque d’autocontrôle. Les enfants veulent faire ou avoir quelque chose et ils agissent immédiatement, dès qu’ils y pensent.

 

Plusieurs comportements peuvent se manifester. Voici une courte liste non exhaustive de tous les comportements susceptibles d’être rencontrés. Un enfant :

  • parle en même temps que l’éducatrice;
  • prend le tour de rôle d’un autre enfant;
  • se lève rapidement après une activité, avant même que la consigne soit complète;
  • explose de colère lorsqu’il fait face à un refus;
  • frappe un autre ami quand celui-ci s’approche de lui;
  • fait des erreurs causées par un manque d’attention plutôt que par une incapacité.

D’entrée de jeu, nous avons abordé l’impulsivité plus haut en mettant en évidence le manque d’autocontrôle normal chez un enfant en bas âge. Tranquillement, l’autocontrôle se développe et les comportements dits impulsifs diminuent en fréquence et en intensité. À 1 an, on peut observer le début de l’autocontrôle par la capacité brève (mais réelle) d’attendre. À 2-3 ans, on peut observer une capacité à tolérer les frustrations sans exploser de colère. À 4-5 ans, la capacité de se calmer et la capacité d’être flexible peuvent être observées. Plusieurs facteurs, dont le tempérament d’un enfant, peuvent jouer un grand rôle en ce qui concerne l’impulsivité. Avec le temps, vous pourrez déceler si oui ou non une problématique d’impulsivité est bien présente. Certaines problématiques, telles que le trouble déficitaire d’attention avec hyperactivité, ont une composante « impulsivité ». Encore ici, le diagnostic de TDAH ne sera pas établi dans la période préscolaire, même si très fréquemment des observations en ce sens peuvent être présentes.

 

Comment aider un enfant à contrôler son impulsivité?

Comme je le mentionne régulièrement, il faut mettre dans le coffre des enfants des outils qui pourront les aider à contrôler leur impulsivité. Que l’impulsivité soit de nature « développementale » ou réellement problématique, votre rôle dans la période préscolaire est d’outiller les tout-petits.

  • Renforcer les bons comportements. Les enfants impulsifs peuvent avoir, jour après jour, plusieurs comportements plus négatifs. On peut avoir l’impression d’être constamment « sur leur cas ». Il est donc important de prendre le temps de renforcer les comportements positifs pour tenter de les faire apparaitre davantage.

  • Apprendre aux enfants à nommer leurs émotions et les signaux qui y sont associés. La gestion des émotions a un impact direct sur l’impulsivité. Enseigner aux enfants à nommer leurs émotions et à trouver des moyens pour les contrôler. Toutes les émotions sont saines. Trop souvent, ce sont les moyens utilisés par les enfants pour extérioriser leurs émotions qui sont à travailler. Vous retrouverez pour ce l’échelle des émotions dans le Club educatout/section besoins particuliers. Celle-ci pourra vous soutenir dans vos interventions

  • Lorsqu’un enfant vit une situation difficile, prendre le temps de faire un retour sur celle-ci avec lui afin de l’aider à identifier des solutions autres que celles utilisées. Tranquillement, les enfants enregistreront des solutions plus acceptables. Cela les aidera à éviter les solutions explosives. Un petit outil a été créé pour la gestion de la colère. Il est disponible dans le Club educatout/section besoins particuliers pour vous appuyer dans vos interventions.
  • Être à l’affut des signes avant-coureurs d’une possible crise et tenter de désamorcer le tout avant qu’un enfant éclate. Je vous ai préparé un petit outil de réflexion qui pourra vous aider à analyser une situation et trouver des moyens d’intervention. Cet outil n’est pas un outil pour les enfants, mais bien pour les éducatrices. Dans la section besoins particuliers du Club educatout (Ouvrir grille d’analyse des comportements) Imprimer la grille et la compléter autant de fois que nécessaire.

Encore une fois, la patience est de mise et la technique des petits pas est à privilégier. Tranquillement, plus la constance sera appliquée, plus vous pourrez observer une amélioration.

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée 


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Maude DubéMaude Dubé

Maude est éducatrice spécialisée, auteure et intervenante en stimulation du langage en CPE et CLSC. Collaboratrice pour le Cybermagazine depuis 2006 elle répond aussi aux questions des internautes dans la section edu-conseils d'educatout.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top