menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


5 trucs pour aider l’enfant anxieux

L’anxiété chez les enfants… Les parents avec qui je travaille rapportent souvent qu’ils observent des comportements anxieux chez leurs enfants. La plupart se sentent un peu pris au dépourvu devant ces manifestations de stress et d’angoisse. Je peux les comprendre… Mon grand vit aussi avec de l’anxiété. Les situations nouvelles qui le sortent de sa zone de confort, les nouveautés et les évènements imprévus peuvent tous causer l’apparition de certaines manifestations de stress. Avec les années, j’ai appris à cerner le tout. Avec des interventions douces et rassurantes, il est plus facile de l’accompagner. Je vous propose ici 5 trucs simples que je recommande aux parents et aux éducatrices. Ces trucs, je les ai appliqués. Je les applique d’ailleurs encore à la maison avec mon grand.

 

Trouver l’équilibre entre « rassurer l’enfant » et le « surprotéger » dans les interventions

Lorsque l’on fait face à un enfant anxieux, il est parfois difficile de savoir où est le juste milieu entre « je veux te rassurer » et « je dois t’encourager à avancer ». Si on surprotège l’enfant, on le garde dans sa zone de confort et il ne pourra jamais acquérir les habiletés nécessaires pour bien gérer ses manifestations d’anxiété. Si on l’encourage à petits pas, à son rythme en le rassurant, l’enfant pourra tranquillement acquérir différentes habiletés en plus de vivre des réussites. Pour les situations futures, ce sera un grand atout pour l’aider à développer sa confiance.

 

Créer beaucoup de prévisibilité dans le quotidien

Une routine de vie instable et imprévisible est très anxiogène, et ce, pour tous les enfants. Pour un enfant qui présente certains traits anxieux, un quotidien plus imprévisible augmentera énormément les manifestations d’anxiété. Il faut donc, pour le bien de tous, créer une routine et un quotidien simple et prévisible qui seront très rassurants.

 

Ralentir le rythme, créer du calme autour de l’enfant

J’en parle souvent aux parents, un enfant se sent bien dans un rythme calme et lent. Une routine trop rapide est stressante pour les adultes; un enfant n’a pas la capacité de bien gérer ce stress. Ce dernier augmentera donc les comportements anxieux chez celui-ci. Ralentir dans le quotidien pour le bien de tous, les enfants, comme les adultes. En service de garde, il est possible de laisser des temps libres dans votre horaire afin de permettre aux enfants de respecter leur propre rythme.

 

Nommer ce que l’enfant ressent

Un enfant anxieux ressent beaucoup d’émotions qu’il arrive très rarement à nommer. Il dira qu’il a mal au ventre, mal au cœur, qu’il ne se sent pas bien, mais il n’arrive pas à nommer ses émotions. Lorsque vous observez que l’enfant est aux prises avec diverses émotions, prendre le temps de nommer les émotions observées. Plus vous nommerez ces dernières, plus vous l’aiderez à le faire par lui-même.

 

Bouger, relaxer, respirer

Un enfant anxieux est énormément dans sa tête, dans ses pensées. Les pensées augmentent l’anxiété et l’enfant se crée alors des scénarios impossibles. Il faut donc ramener l’enfant dans son corps pour le libérer de sa tête qui lui joue des tours. Le faire bouger, danser, relaxer… et même respirer. Tout cela lui fera le plus grand bien.

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée


01Pub-cLub-format-bas-de-theme-635x335-JANVIER-2019


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité



Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top