menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Pas toujours facile de se séparer de ses parents le matin

Les enfants qui pleurent au départ des parents… voilà un scénario très fréquent dans les services de garde. Bien que cela soit tout à fait normal chez les bébés qui commencent leur intégration, il se peut que vous voyiez apparaitre ces pleurs chez les plus vieux également. Pour certains, les pleurs reviennent lors de la séparation du matin.   

 

Rassurez-vous (et surtout, rassurez les parents) : les enfants passent par plusieurs peurs enfantines, dont la peur d'être séparés de leurs parents vers 2-4 ans. Cette peur peut d'ailleurs se manifester par des pleurs au départ des parents, voire le refus catégorique de se séparer d'eux. Semblable à l'angoisse de séparation qui apparait chez les bébés vers l’âge de 9-12 mois, la peur de perdre leurs parents s'estompera avec le temps et quelques interventions de votre part. Bien que cette peur de perdre leurs parents soit « normale » dans le développement des enfants, certaines interventions peuvent être faites en collaboration avec les parents afin de faciliter cette période et surtout, rassurer leur enfant. Il est important ici de collaborer efficacement avec les parents. Ceux-ci sont directement liés à la situation vécue par leur enfant. Ensemble, prenez quelques minutes pour voir comment vous pouvez aider ce dernier.

 

Voici quelques pistes :

  • Offrir une routine stable à l'enfant. Si possible, demander aux parents de toujours arriver à la même heure et de revenir à une heure stable également.
  • Illustrer votre routine quotidienne à l'aide d'images simples. Intégrer une image qui représente le départ des enfants. Les enfants ont besoin de repères visuels pour se situer dans le temps. Ils sont rassurés avec une séquence similaire d'évènements d'une journée à l'autre.
  • Lors du départ, il est important que les parents ne s'éternisent pas. Ils peuvent prendre quelques minutes pour arriver, offrir un câlin à leur enfant, lui souhaiter une bonne journée et quitter ensuite. Ce sera alors à vous de rassurer leur enfant.
  • Proposer aux parents de laisser un objet de transition rassurant au service de garde pendant un certain temps. Souvent, le doudou est priorisé. Permettre à l'enfant de conserver son doudou pendant quelques minutes, jusqu'à ce qu’il se sente suffisamment rassuré pour le mettre de côté.
  • Si possible, permettre à l'enfant de pratiquer une activité qu’il aime à son arrivée.
  • Lorsqu’il arrive, favoriser une ambiance calme, un accueil chaleureux. Prendre quelques minutes pour passer du temps avec l’enfant, le rassurer et le bercer au besoin. Lui faire sentir que vous êtes disponible pour lui.

Pour terminer, je vous conseille d’observer l’enfant qui pleure lorsqu’il se sépare de ses parents, de remarquer la durée des crises le matin et de noter le tout. Le but ici est de pouvoir comparer et observer l'évolution et l'amélioration du comportement de l'enfant. Habituellement, en intervenant de façon constante, vous obtiendrez rapidement un changement de comportement positif.

 

Bonne chance!

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Maude DubéMaude Dubé

Maude est éducatrice spécialisée, auteure et intervenante en stimulation du langage en CPE et CLSC. Collaboratrice pour le Cybermagazine depuis 2006 elle répond aussi aux questions des internautes dans la section edu-conseils d'educatout.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top