menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Les habiletés sociales chez les enfants à besoins particuliers

Chez un grand nombre d’enfants à besoins particuliers, que l’on parle d’une déficience intellectuelle, d’un trouble de langage ou de l’autisme, la sphère sociale est altérée.

 

En effet, un enfant qui a un retard de langage en raison d’un des trois diagnostics mentionnés plus haut acquerra plus tard la capacité à nommer ce qu’il ressent et ses besoins. Il aura ainsi plus de difficultés à faire des demandes verbales.

 

Ce faisant, il utilisera son comportement pour s’exprimer. Eh oui, cela correspond à ce que l’on observe chez les enfants de deux ans, l’âge auquel le summum de l’agressivité est atteint, parce que leur langage n’est pas suffisamment développé pour communiquer verbalement avec les autres.

 

Il est donc possible d’observer des comportements d’agressivité qui perdurent dans le temps et nuisent forcément aux relations avec les autres enfants. Ces derniers s’en plaindront ou refuseront de jouer avec les enfants ayant un retard.

 

Les retards développementaux et les divers diagnostics rencontrés dès la petite enfance peuvent également faire en sorte que la maturité affective soit touchée. Attendre son tour, partager, suivre des consignes, donner des consignes, faire un compromis et démontrer de l’empathie sont quelques-unes des nombreuses habiletés sociales atteintes.

 

Comment aider les enfants à besoins particuliers à développer leurs habiletés sociales?

 

D’une part, en comprenant que ces comportements moins prosociaux sont la norme lorsqu’un enfant a des besoins particuliers, il sera plus facile pour vous de ressentir de l’empathie – et donc moins d’irritation, avouons-le!

 

C’est précisément de cela que les enfants ayant des retards ont besoin : d’empathie, de considération, de compréhension. À l’inverse, une attitude de jugement, d’exaspération ou d’impatience pourrait exacerber leurs problèmes de comportement, puisqu’ils sentiront que ce qu’ils font – et ultimement, ce qu’ils sont – n’est pas suffisant ni aimable. Cela pourrait donc les décourager de maintenir des efforts. Se sentant impuissants, ils pourraient alors cesser d’en faire. Leurs comportements problématiques pourraient s’aggraver et ainsi nuire à votre relation et à la dynamique du groupe.

 

Chez les enfants à besoins particuliers, les apprentissages sociaux sont plus faciles à acquérir avec :

  1. Du soutien visuel
    Vous pouvez, par exemple, utiliser des scénarios sociaux, de petites saynètes de la vie quotidienne qui permettent de découper en étapes le comportement attendu. Pour aider les enfants à entrer en contact avec les autres, voici ce qu’on pourrait retrouver :
  • Un enfant qui regarde un ami.
  • Un enfant qui sourit à un ami.
  • Un enfant qui s’approche d’un ami.
  • Un enfant qui demande à un ami s’il peut jouer à ses côtés.
  • Les deux enfants qui jouent côte à côte en souriant.
  1. Des exemples concrets de ce qui est attendu
    Vous pourriez ainsi faire ce qui est attendu de l’enfant juste avant de lui demander de reproduire le comportement, les gestes ou les paroles puis le féliciter pour ses efforts ou sa réussite.
  2. Des modèles prosociaux
    Lorsque l’enfant à besoins particuliers est témoin d’un comportement prosocial de la part d’un ami, féliciter cet ami, par exemple en disant : « Bravo à Grégory d’avoir offert son aide à Alicia. » Ce faisant, l’enfant à besoins particuliers observera ce qui est considéré comme un comportement prosocial et avec le temps, il pourra apprendre à le reproduire.

  3. Du renforcement positif
    Lorsque vous observez un comportement prosocial adopté par un enfant à besoins particuliers, le féliciter, lui montrer que vous êtes fière de lui. Tout le monde aime recevoir de la gratification; cela pourrait lui servir de motivation à continuer d’adopter ce genre de comportements.

Enfin, sachez qu’un retard dans l’acquisition des habiletés sociales chez les enfants à besoins particuliers est normal. Il est donc fort possible qu’ils n’arrivent pas tout à fait au même niveau que les enfants n’ayant pas de diagnostic dans votre groupe et c’est correct. Adaptez vos attentes aux capacités et aux limites des enfants en question, reconnaissez leurs progrès et soyez fière de vous aussi!

 

Stéphanie Deslauriers

 


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Stéphanie DeslauriersStéphanie Deslauriers

 

Psychoéducatrice, Stéphanie Deslauriers a créé le blogue à succès Ensemble, maintenant en septembre 2010.

Elle collabore régulièrement à divers médias, soit la presse, le Web, la télévision et la radio afin d’aborder des sujets en lien avec sa profession. Elle est collaboratrice à l’émission Format Familial depuis la première saison. Elle a remporté le Grand Prix de littérature adulte de la Montérégie pour son premier roman, L'Éphémère, paru en 2014, et a été nominée à deux reprises pour ses ouvrages pédagogiques.

Elle est fascinée par l’être humain et passionnée de la communication sous toutes ses formes. Elle tente de transmettre ceci à ses étudiants de l’Université de Montréal ainsi qu’aux participants qui assistent à ses formations et conférences.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top