menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Tu argumentes, j'argumente, nous argumentons

Tu argumentes, j'argumente, nous argumentons... un seul verbe et trois pronoms qui veulent tout dire. Non, je ne me suis pas trompée dans l'ordre des pronoms. Trop souvent, l'enfant argumente, l'adulte argumente et ça finit que tout le monde argumente. C'est un scénario que nous voyons fréquemment avec les petits devenus grands qui ont nouvellement accès au langage.

 

Aujourd'hui, il est important de prendre conscience de l'escalade du conflit qui peut découler d'une simple argumentation. L'enfant de 3 à 5 ans a davantage accès au langage, mais aussi un grand besoin de sentir qu'il a du pouvoir sur lui-même et son environnement. Il viendra donc contester vos règles. Il est bien rare que l'enfant puisse, à lui seul, provoquer l’escalade d’un conflit. Le scénario est assez simple : l'enfant dit quelque chose, l'adulte en rajoute, l'enfant réplique, l'adulte en ajoute à nouveau… Vous voilà alors engagés dans une lutte sans fin. L'enfant ne possède pas en lui un petit « interrupteur » sur lequel il peut presser par lui-même pour mettre fin à l'argumentation. En fait, cet « interrupteur » est en construction. Plus tard, il sera en mesure de l'utiliser. Pour le moment, c'est à vous, l'adulte, d’activer « l'interrupteur » pour mettre fin au conflit. À l'aide de vos interventions, vous devez faire comprendre à l'enfant que peu importe ce qu'il dira ou fera, le conflit s'arrête ici et maintenant.

 

Il n'est pas toujours facile de mettre fin à l'argumentation chez l'enfant, mais cela est nécessaire. L'enfant argumentera davantage si, dans un premier temps, il a compris qu'il peut obtenir ce qu'il souhaite en utilisant l'argumentation. Vous avez besoin de conseils? Il y a 3 conseils très importants à considérer pour faire face à l'argumentation.

  • Ignorez l'argumentation. L'enfant a le droit d’argumenter. Par contre, vous n'êtes pas obligée de répliquer. Ignorez-le et tôt ou tard, il aura compris que ce n'est pas ainsi qu'il obtiendra ce qu'il demande.
  • Donnez du pouvoir à l'enfant dans les situations où c’est possible. L'argumentation est une sorte de lutte de pouvoir. Permettez-vous de lui donner du pouvoir en le laissant faire certains choix dans son quotidien. Donnez-lui des responsabilités, laissez-le choisir ses vêtements par exemple.
  • Soyez ferme, constante et pas trop malléable. L'enfant ne doit pas sentir qu'il peut vous faire changer d'idée après quelques minutes de négociations. Soyez ferme et demeurez sur vos positions si cela est vraiment important pour vous. Par contre, si vous sentez finalement que l'enfant a raison, n'hésitez pas à revenir sur votre décision. Expliquez-lui alors clairement pourquoi vous changez d’avis. Cela doit tout de même être exceptionnel.

L'argumentation n'est pas facile à gérer au quotidien, même si on affirme que c'est une belle qualité pour l'avenir. Certains argumenteront plus que d'autres. Vous avez l'impression de toujours être dans ce tourbillon? Trois questions rapides peuvent vous aider à y voir clair. Est-ce que l'enfant obtient un gain en argumentant? Est-ce que j'augmente le conflit en argumentant moi aussi? Est-ce que l'enfant a assez de pouvoir, de contrôle dans son quotidien? Les réponses à ces trois questions vous aideront surement à pister et orienter vos décisions et interventions dans le bon sens.

 

Bonne réflexion!

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Maude DubéMaude Dubé

Maude Dubé, éducatrice spécialisée, vous propose des solutions concrètes et des pistes d’interventions simples pour vous guider face à certaines problématiques rencontrées dans votre travail au quotidien.



Vidéos associées

5 déguisements 5 déguisements "dernière minute" d'Halloween
Tu as oublié Halloween dans quelques jours? Ne panique pas, regarde 5 idées bêtes comme chou!...


Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top