menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Les petites batailles entre enfants, que faire?

 Je suis à la recherche de documentation sur le « chamaillage » à la garderie.  Certains garçons aiment se battre, se chamailler. Un jeu très amusant mais non sans conséquences. Comment les encadrer sans que le jeu dégénère?

 

Merci,
Anne-Marie

 

 

Cette situation est très fréquente lorsque plusieurs enfants partagent le même milieu de vie. Nous avons tous en nous un certain niveau d’agressivité, ce qui n’est pas négatif en soi, au contraire. Cela nous permet d’évacuer notre frustration, de nous affirmer. Par contre, tout est dans la façon de l’exprimer. Ces types de jeux amènent fréquemment des questionnements chez les éducatrices.

 

Voici ce que votre commentaire m’a apporté comme réflexion :

 

Devons nous permettre ces comportements? Est-ce que les enfants sont portés à agir ainsi car les jeux de motricité sont peu nombreux? Avons-nous peur de laisser les enfants participer à des jeux de défoulement? Peur de quoi? Est-ce que ces inquiétudes sont assez importantes pour leur en interdire?

 

Certes, je n’ai pas réponse à toutes ces questions et elles seront bien sûr  différentes selon le milieu, le tempérament des enfants et les limites de l’éducatrice. Nous avons tous des valeurs, des limites, une personnalité et une philosophie éducative différentes. Par contre, je pense que notre profession nous amène à faire régulièrement des mises au point et de se ressourcer. Par le biais de cette chronique, je vous propose donc une petite réflexion à ce sujet et des idées qui vous aideront, je l’espère, à mieux encadrer les enfants dans ces types de jeux plus physiques.

 

Bien souvent, ce que nous croyons être un jeu violent, ne l’est pas en soi. Les enfants ne font habituellement que reproduire un geste qu’ils ont déjà vu sans avoir l’intention première de jouer à un jeu à caractère violent. Par exemple, un enfant dont le père est un grand amateur de chasse va probablement, lors de la période de jeu, prendre différents objets et les transformer en fusils. Lorsque nous prenons le temps d’observer le comportement de cet enfant, nous comprenons alors qu’il ne fait qu’imiter son père.

 

Parfois, permettre aux enfants de se défouler, par l’entremise de jeux encadrés bien sûr, les amène à être moins portés à se batailler, se chamailler. Les conflits physiques deviennent moins présents car des activités semblables sont permises. Vous serez certainement d’accord avec moi qu’on est davantage tenté de faire quelque chose lorsque l’on ne peut pas.

 

Suggestions d’activités

  • Il est possible de permettre aux enfants de participer à des activités de chamaille en encadrant ces périodes. Lorsque le besoin se fait ressentir dans votre groupe, aménager un coin à cet effet. Placer du papier collant de couleur au sol pour délimiter l’espace qui est permis. Afficher au mur des images représentant les consignes pour ce jeu comme par exemple : pas de coups au visage, ne pas dépasser la ligne… Ce coin pourra servir pour plusieurs activités de défoulement telles que sauter sur une pile de matelas, bataille d’oreillers et combat d’épée (utiliser des tubes en mousse communément appelés « frites pour la piscine »). Je pense qu’il est tout à fait possible d’offrir ce type d’activité en service de garde, il faut par contre établir des consignes claires, les respecter et être constante.
  • Planifier régulièrement des activités de motricité globale permet aux enfants de dépenser leur énergie adéquatement et peut-être ainsi éviter certains conflits physiques. Cependant, il n’est pas toujours évident d’en planifier en abondance car le matériel ou l’espace est souvent manquant. Quelques idées gagnantes :
    1. Déplacer les meubles et entrer les tricycles à l’intérieur.
    2. Réaliser un parcours moteur gigantesque qui passera par exemple par le vestiaire et plusieurs autres locaux : grimper sur une chaise, marcher à quatre pattes sous une table, sauter sur des matelas, …
    3. Faire des pirouettes sur de grands matelas.
    4. Jouer au hockey, au soccer.
  • Petites mains agitées, pourquoi ne pas les occuper! Offrir différentes activités dans lesquelles les mains seront à l’honneur.
  • Lancer des sacs de pois, sac de sable.
  • Suspendre au plafond des ballons de plage sur lesquels les enfants pourront frapper.
  • Écraser des objets avec les mains ou les pieds tels qu’un emballage de carton ou une boite d’œufs.
  • Pâte à modeler en grande quantité. Offrir peu d’outils pour les laisser manipuler davantage.
  • Peinture au doigt.
  • Déchirer du papier.
  • Lorsqu’il y a de l’électricité dans l’air, les jeux d’eau procurent une atmosphère de détente :
    1. Laver les poupées.
    2. Eau colorée.
    3. Eau savonneuse.
    4. Transvider avec des tasses à mesurer, des entonnoirs et des compte-gouttes.
  • Organiser des batailles de boules de papier.

Je vous souhaite beaucoup de plaisir!!

 

Sonia Leclerc
Éducatrice


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Sonia LeclercSonia Leclerc

Sonia Leclerc, vous propose des solutions concrètes et des pistes d’interventions simples pour vous guider face à certaines problématiques rencontrées dans votre travail au quotidien.



Vidéos associées

5 déguisements 5 déguisements "dernière minute" d'Halloween
Tu as oublié Halloween dans quelques jours? Ne panique pas, regarde 5 idées bêtes comme chou!...


Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top