menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Les morsures : comment intervenir

Il est fréquent de voir les enfants en bas âge expérimenter les morsures à un certain moment. Que ce soit envers les autres enfants ou qu’ils soient eux-mêmes victimes des morsures d’un copain, rassurez-vous, il est naturel pour un enfant de cet âge de mordre. Bien que cela soit naturel, ce comportement devient rapidement désagréable; il crée un impact direct chez les autres, puisqu’il peut causer des blessures plus ou moins superficielles. Par contre, l’enfant qui mord ne le fait pas dans le but de faire mal aux autres. L’intention de faire mal aux autres se développera beaucoup plus tard dans le développement. Cela veut dire qu’un enfant de 2 ans qui mord ne le fait pas dans le but de blesser son copain. Mais pourquoi adopte-t-il ce comportement alors? Inévitablement, il y a un besoin qui se cache derrière ce comportement. Tentons d’y voir plus clair.

  • Il est maladroit socialement, il ne sait pas entrer en contact avec les autres.
  • L’enfant a de la difficulté à gérer ses émotions. La colère ou la surexcitation peuvent représenter un prétexte pour mordre un autre copain. Il extériorise une émotion, mais s’y prend maladroitement.
  • Il a mal aux dents. Chez un enfant en bas âge, la poussée dentaire peut provoquer de la douleur. Il tentera de soulager sa douleur en mordant un copain.
  • Il a besoin de stimulation sensorielle. Les besoins de stimulation peuvent varier d’un enfant à l’autre et se manifesteront de diverses façons. Un enfant peut avoir besoin de stimulation au niveau oral; cela l’amènera à mordre les autres enfants. Ce geste comblera son besoin de stimulation.
  • Il veut attirer votre attention. Il a rapidement compris que le fait de mordre redirige votre attention sur lui. L’attention étant primordiale chez l’enfant, il tentera par tous les moyens de l’attirer, positivement ou négativement.
  • Il a un grand besoin d’espace et les autres enfants sont dans sa bulle. Le fait de mordre peut être une manière d’exprimer qu’il a besoin d’espace.

Que faire? Inévitablement, ce comportement nécessite une intervention auprès de l’enfant qui mord et de sa victime. Ce type de comportement tombe dans la catégorie « rouge » et une intervention de la part de l’éducatrice est essentielle afin d’assurer la sécurité de tous. 

 

Quelles interventions choisir? Nous avons abordé plus haut les raisons qui peuvent expliquer pourquoi l’enfant mord. Si vous avez réussi à cibler la raison du comportement, il sera alors plus facile de cibler les interventions à privilégier.

 

La règle no° 1 : faire un arrêt d’agir. On cesse immédiatement le comportement et on s’occupe de la victime. Placer « l’agresseur » un peu à l’écart du groupe pendant que vous consolez la victime. Demander ensuite à l’agresseur de faire un geste de réparation, lui demander de prendre soin de la victime. Il comprendra tranquillement l’impact qu’a son geste sur les autres.

 

Préparer un coin calme où l’enfant peut être dans sa « bulle ». La vie en grand groupe peut parfois devenir un irritant pour les enfants. En créant un coin où l’enfant peut se retirer au besoin, il pourra s’y rendre pour répondre à son besoin de solitude.

 

Offrir des activités de stimulation sensorielle diverses. Les besoins sensoriels des enfants sont très variables. Ces besoins doivent être comblés d’une manière quelconque. En offrant des activités sensorielles qui comblent leurs besoins, les enfants seront moins enclins à adopter des comportements désagréables pour combler ceux-ci.

 

Compléter un rapport d’incident. Les parents de la victime doivent savoir ce qui est arrivé à leur enfant. En toute confidentialité, sans jamais nommer le nom de l’enfant, informer les parents de l’incident.

 

Être prévoyante. Vous savez que lorsque deux enfants de votre groupe sont l’un à côté de l’autre, cela se termine toujours par une morsure. Vous devez donc être prête et, au besoin, séparer les enfants afin de prévenir les blessures chez l’un et les interventions négatives chez l’autre.

 

Planifier des activités sur le thème de la gestion des émotions. Apprendre aux enfants à reconnaitre leurs émotions et différents moyens acceptables de les extérioriser.

 

Enfin, dites-vous que cette phase est probablement passagère. Les enfants en bas âge sont souvent en « expérimentation » de nouveaux comportements et ce, simplement pour voir la réaction de l’autre. Soyez patiente, agissez fermement pour stopper le comportement et demeurez constante dans vos interventions. Voilà la clé de la réussite!

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Maude DubéMaude Dubé

Maude Dubé, éducatrice spécialisée, vous propose des solutions concrètes et des pistes d’interventions simples pour vous guider face à certaines problématiques rencontrées dans votre travail au quotidien.



Vidéos associées

5 déguisements 5 déguisements "dernière minute" d'Halloween
Tu as oublié Halloween dans quelques jours? Ne panique pas, regarde 5 idées bêtes comme chou!...


Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top