menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


L’utilisation des tableaux de motivation

Bonjour,

 

Je suis gestionnaire dans un CPE.

 

Nous vivons en ce moment une problématique avec un garçon de 5 ans et voudrions offrir à ses parents un tableau de motivation afin de faire le suivi à la maison suite à sa journée au CPE. J'aimerais avoir votre opinion quant à l'utilisation de ce tableau de motivation et comment vous nous suggérez de l’utiliser.

 

Merci,


Chantal V.


 

Bonjour à vous,

 

Le tableau renforçateur est souvent utilisé dans n’importe quelle situation. Aussi banal qu’il peut paraitre, il apporte de grands avantages à l’enfant lorsqu’il est utilisé adéquatement.

 

Le tableau de motivation sert principalement, selon moi, à deux choses. Il permet à l’enfant et à l’adulte de visualiser les réussites et procure un sentiment de fierté.

 

En plus, il sert de point de repère pour l’adulte. Surtout, lorsque l’on veut modifier un comportement, il est important d’être constant face à nos exigences. Selon nos humeurs, un comportement peut être plus ou moins acceptable une journée et le lendemain, c’est une toute autre chose.

 

Le tableau sert donc de rappel à l’adulte et à l’enfant face à la modification du comportement souhaité. Pour être efficace, le tableau renforçateur devrait être utilisé avec d’autres renforçateurs.

 

Il existe trois types de renforçateurs :

  1. renforçateur matériel : un objet ou un privilège autre qu’affectif (sortie, activité spéciale, jouet, etc.)
  2. renforçateur social ou affectif (félicitations, mots positifs, moment significatif avec une personne)
  3. renforçateur intermittent (objet symbolique : autocollant, pictogramme, jeton, etc.) Pour être efficace, deux des trois types de renforçateurs doivent être choisis. Dans ce cas-ci, le tableau de motivation fait partie des renforçateurs intermittents. Il faudrait donc, par exemple, ajouter un renforçateur social (bisou sur la joue, se taper dans la main, une caresse dans les cheveux,  etc.)

Pour bien fonctionner, les deux types de renforçateurs choisis doivent répondre à 4 critères bien spécifiques :

  1. Ils doivent être adaptés à l’enfant. Il faut qu’ils rejoignent l’enfant, ses intérêts, ses gouts. Par exemple, si un enfant n’est pas intéressé par ce système de motivation, il ne sera pas efficace pour motiver l’enfant. Dans ce cas, il faudra choisir un autre moyen.
  2. Ils doivent être suffisamment puissants, c’est-à-dire que leur attrait doit être suffisant selon le comportement à modifier. Si on a un gros comportement à modifier, on choisit les renforçateurs en conséquence.
  3. Les renforçateurs doivent être immédiats après le comportement souhaité. Dans le cas du tableau renforçateur, le moyen utilisé (autocollant, estampe, etc.) doit, si possible, être remis à l’enfant immédiatement après le comportement.
  4. Ils doivent être contingents, c'est-à-dire qu’ils doivent être distribués à chaque fois et seulement quand le comportement souhaité est émis.

Donc, la première étape que vous devriez faire est de trouver un tableau renforçateur adapté et le remettre aux parents. Il en existe plusieurs qui sont très intéressants dans le club educatout.

 

Ensuite, établir avec le parent le premier comportement à modifier. Le noter sur le tableau et l’imager pour l’enfant si possible. Ensuite, établir les renforçateurs et le seuil de réussite.

 

Par exemple, l’enfant pourrait recevoir un autocollant à chaque fois qu’il fait le comportement souhaité en plus de recevoir une caresse dans les cheveux de la part de son parent et un beau « BRAVO ». Après 5 autocollants, l’enfant pourrait choisir une activité privilège avec son parent. Il suffirait de cibler avec le parent ce qui va rejoindre l’enfant et le motiver à changer son comportement.

 

Plus le renforçateur est près de l’enfant, plus les chances de réussite augmentent. Ensuite, augmenter progressivement les exigences. L’enfant doit émettre 6 comportements acceptables avant son activité privilège et ainsi de suite. Une fois le comportement réalisé à 100% pendant plusieurs semaines (l’idéal serait environ 20 occurrences consécutives), on peut débuter l’estompage des renforçateurs. Le renforçateur matériel ou intermittent sera donné 4 fois sur 5 pour commencer et diminuera progressivement. Par contre, le renforçateur social doit demeurer puisque tout comportement non renforcé finira par s’éteindre.

 

Faites le suivi de façon assidue avec les parents. Les guider dans leur démarche pourrait maximiser les bénéfices pour l’enfant. Une constance entre les interventions au CPE et à la maison est le meilleur moyen de généraliser un comportement souhaitable.

 

J’espère que ces conseils répondront à vos questions et vous guideront dans l’application du tableau  renforçateur.

 

Bon travail...

 

Maude Dubé
Éducatrice spécialisée


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Maude DubéMaude Dubé

Maude Dubé, éducatrice spécialisée, vous propose des solutions concrètes et des pistes d’interventions simples pour vous guider face à certaines problématiques rencontrées dans votre travail au quotidien.



Vidéos associées

5 déguisements 5 déguisements "dernière minute" d'Halloween
Tu as oublié Halloween dans quelques jours? Ne panique pas, regarde 5 idées bêtes comme chou!...


Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top