menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Je détecte un retard de langage, dois-je avertir les parents pour qu'ils consultent en orthophonie?

Les premières années de vie sont importantes pour le développement du langage de l’enfant. L’enfant apprend alors en observant, en imitant et en participant aux activités proposées par son entourage. Tous ses apprentissages le prépareront à son arrivée à l’école. En effet, ses interactions avec l’adulte lui permettront notamment d’acquérir de nouveaux mots, de développer sa curiosité et, conséquemment, d’accroitre son désir d’apprendre et de découvrir ce qui l’entoure. Il est donc essentiel de stimuler le développement du langage et d’intervenir le plus rapidement possible lorsqu’un retard de langage est soupçonné. Voici quelques pistes pour aider au dépistage précoce des enfants à risque de présenter des difficultés de langage.

 

Entre 2 et 3 ans :

  • L’enfant utilise moins de 100 mots.
  • L’enfant ne fait pas de combinaisons entre ses mots pour faire de petites phrases.
  • L’enfant ne comprend pas les questions simples (« où? », « qui? » et « quoi? ») et les demandes simples. 

Entre 3 et 4 ans :

  • L’enfant transforme souvent les mots.
  • L’enfant parle comme un robot (phrases télégraphiques).
  • L’enfant ne comprend pas les consignes plus longues ou les questions telles que « pourquoi? » et « comment? ».
  • Les personnes non familières à l’enfant ont de la difficulté à le comprendre.

Entre 4 et 5 ans :

  • L’enfant transforme des sons (autres que « ch », « j » et « r »).
  • L’enfant oublie de petits mots dans ses phrases ou ne produit pas de phrases complexes (pas de « parce que » ou de « qui »).
  • L’enfant ne comprend pas les explications, les questions et les concepts de base.
  • L’enfant ne peut raconter ou participer à la conversation.
  • L’enfant hésite ou bégaie.

Il est important d’être à l’affut de ces divers signes. Une intervention précoce aide à prévenir que les problèmes reliés aux difficultés langagières ne s’aggravent. Pour ce faire, une consultation en orthophonie peut vous orienter quant à la nature et à la gravité des difficultés et aux mesures à mettre en place pour aider l’enfant.

 

Pour en connaitre davantage sur le développement du langage, l’Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec (OOAQ) a publié le dépliant Je grandis, Je communique. Ce dernier présente les grandes lignes des habiletés communicatives selon les diverses étapes de développement de l’enfant. Cet outil peut donc s’avérer très utile pour les parents et les intervenants auprès de la petite enfance.

 

Marie-Hélène Séguin, M. Sc., orthophoniste

Le Cassaq

Centre d’Aide Spécialisé en Stratégies d’Apprentissage du Québec

www.lecassaq.com

 

CASSAQ


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Le CASSAQLe CASSAQ

Cassaq logo

Centre d’Aide Spécialisé en Stratégies d’Apprentissage du Québec est constitué d’une équipe multidisciplinaire qui travaille ensemble pour aider les enfants, les adolescents et les adultes qui vivent avec des difficultés et/ou des troubles d’apprentissage et de comportement.  Nous prenons en charge la famille.  Une première consultation est offerte gratuitement pour évaluer les besoins.  Nous souhaitons outiller le plus de gens possible avec nos professionnels en orthophonie, orthopédagogie, psychoéducation, coaching, ostéopathie, acupuncture, massothérapie.  Ensemble, nous pouvons y arriver!




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top