menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


La période des 4 ans ou  « fucking fours »

Vous connaissez la période des « fucking fours » ou la « période du 4 ans? Beaucoup moins connue et documentée que la période des « terrible twos », elle est pourtant bien présente dans le développement de l’enfant. Souvent appelée la « petite crise d’adolescence », cette période survient généralement après le calme qui suit les terribles 2 ans. Bien sûr, qui dit retour au calme, dit aussi « ombre d’une tempête pas très, très loin ». Malgré le fait qu’elle est peu documentée par les grands chercheurs de ce monde, vous n’avez qu’à chercher « fucking fours » sur Internet pour lire de nombreux blogues et différents parents qui vivent cette fameuse période où la bouderie, l’argumentation et les négociations font partie du quotidien. Les éducatrices des 4 ans, levez la main! Vous faites probablement partie vous aussi de ceux qui peuvent affirmer sans contredit que les « fucking fours » existent vraiment.

 

Mon expérience auprès des familles me permet également de confirmer qu’à cet âge, nous faisons face à une réelle rébellion de la part des enfants. Cela représente une véritable crise développementale qui peut donner des maux de tête à plus d’un… Mais comment s’en sortir? Comment intervenir?

 

La période des « fucking fours » est principalement caractérisée par des crises de colère, des négociations, de la bouderie, des paroles blessantes envers l’adulte et de la confrontation face aux limites instaurées par l’adulte. Elle est quand même relativement non loin de la période des terribles 2 ans où les enfants contestent, protestent et tentent par tous les moyens de s’affirmer. Ce qui pourrait différencier grandement les deux périodes, c’est l’accès au langage et à un plus grand vocabulaire à 4 ans. À 2 ans, le vocabulaire se limite à quelques mots; les manifestations sont donc plus motrices que verbales. C’est d’ailleurs à cet âge que nous voyons une augmentation des « agressions physiques » dans la petite enfance. À 4 ans, les enfants s’expriment relativement bien et deviennent des maitres dans l’art de l’argumentation et de la négociation, sans oublier les paroles blessantes qu’ils utilisent quand ils sont fâchés.

 

Comment intervenir?

 

D’abord, maintenez vos limites… Vous avez instauré des limites à 2 ans, 3 ans… maintenez-les à 4 ans également. Vous devrez même probablement augmenter la rigueur au niveau de la constance, car les enfants se rendront vite compte de vos petites erreurs et sauront très bien vous les rappeler.

 

Mettez rapidement un « stop » à la négociation… Faites attention de ne pas vous embarquer dans une escalade de conflits.

 

Valorisez beaucoup les enfants… Bien que certains comportements très négatifs, voire dérangeants apparaissent, il est primordial de valoriser les bons coups des enfants. De cette manière, vous préservez leur estime de soi en plus de leur dicter les attentes que vous avez envers eux, ce que vous souhaitez voir apparaitre dans leur comportement.

 

Donnez-leur des responsabilités. À cet âge, les enfants ont vraiment besoin de se sentir comme les grands. Pour augmenter ce sentiment, donnez-leur des responsabilités qu’ils seront capables de réaliser.

 

Donnez des choix aux enfants pour leur donner le sentiment d’avoir du pouvoir. Utilisez cette technique pour atteindre votre but, mais tout en leur laissant un certain « pouvoir » de décision. Ces petits futurs premiers ministres vous aimeront si vous leur donnez l’impression qu’ils peuvent prendre des décisions. 

 

Faites équipe avec les enfants. Le style démocratique, bien qu’il soit à prioriser pour toutes les tranches d’âge, est, dans cette période, « presque » nécessaire. Discutez avec eux et prenez certaines décisions en leur demandant leur avis. Ils auront moins envie d’argumenter si les décisions viennent en partie d’eux.

 

Surtout, n’oubliez jamais que chaque stade est nécessaire et que chaque crise de développement est essentielle pour construire la personnalité de l’enfant. Prenez de grandes respirations et dites-vous que vous êtes un agent important qui permet aux enfants de grandir, s’épanouir. Rappelez-vous aussi que toute crise développementale finira par passer…

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Maude DubéMaude Dubé

Maude Dubé, éducatrice spécialisée, vous propose des solutions concrètes et des pistes d’interventions simples pour vous guider face à certaines problématiques rencontrées dans votre travail au quotidien.



Vidéos associées

5 déguisements 5 déguisements "dernière minute" d'Halloween
Tu as oublié Halloween dans quelques jours? Ne panique pas, regarde 5 idées bêtes comme chou!...


Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top