menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Comment réagir face aux interventions faites par un parent?

Bonjour,

 

Je suis éducatrice en milieu familial. Le parent d’un enfant intervient auprès des autres enfants de mon groupe et ce, dans n’importe quelle situation. Que faire pour lui faire comprendre que ce n’est pas son rôle?

 

Merci beaucoup!

 

V. B

 


 

Bonjour,

 

Tout d’abord, je peux comprendre votre malaise face à la situation vécue. Par contre, il n’est pas rare de l’observer. Dans la majorité des cas, le parent agit de la sorte naturellement, ayant comme simple objectif d’aider et non de nuire au travail de l’éducatrice. Par contre, si cette attitude a un impact sur votre travail, il est important que vous lui en fassiez part. Une telle discussion n’est pas toujours évidente, car elle ne doit pas avoir un impact sur votre relation avec le parent.

 

Voici quelques petits trucs qui pourront vous aider dans cette situation:

  • Choisir un moment qui sera opportun pour tous. Tout d’abord, observer la période où le parent semble être dans un état plus réceptif. Par exemple, éviter les journées où il a un emploi du temps plus serré ou quelques tracas en trop. L’atmosphère devra être conviviale avec un niveau de bruit adéquat. Les autres parents ne doivent pas être susceptibles d’entendre votre conversation. Le moment doit vous convenir également. Par conséquent, après une journée plus difficile, votre humeur peut être différente et moins appropriée pour ce type de discussion.

  • Attendre que le parent agisse de la façon qui vous dérange. Lorsque cette occasion se présentera, utiliser une technique de communication habituellement gagnante dans ce type de situation : le message « Je ».  Cette méthode consiste à exprimer davantage ce que l'on ressent à l'aide d'exemples précis. L'interlocuteur se sent alors moins agressé et plus impliqué dans la recherche d'une solution au problème discuté. Voici quelques exemples :
    - « Je sais que tu veux m’aider et bien agir, mais je pense qu’il est préférable que j’intervienne. »
    - « Je te remercie de me faire part du comportement de cet enfant, je vais intervenir tout de suite. »

  • Utiliser l’humour permet souvent d’alléger la situation et de transmettre un message tout en douceur. Par contre, l’humour doit être utilisé en petites doses et de façon respectueuse.

  • Essayer de ne pas encourager le parent à rester trop longtemps dans votre service de garde, sans toutefois le bousculer. Il doit tout même se sentir bien accueilli et  prendre le temps d'échanger avec son enfant et avec vous. Par contre, lorsque ce moment s'étire et ne devient plus nécessaire, certains gestes peuvent démontrer de façon professionnelle que vous devez le quitter pour continuer adéquatement votre travail. Par exemple, vous pouvez reculer, continuer vos occupations ou jeter un œil sur les enfants. Ainsi, en restant moins longtemps, il aura peu de temps pour intervenir auprès des autres enfants.

En espérant vous avoir donné quelques petits trucs pour faciliter la communication avec les parents que vous côtoyez.

 

Sonia Leclerc

Éducatrice


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Sonia LeclercSonia Leclerc

Sonia Leclerc, vous propose des solutions concrètes et des pistes d’interventions simples pour vous guider face à certaines problématiques rencontrées dans votre travail au quotidien.



Vidéos associées

5 déguisements 5 déguisements "dernière minute" d'Halloween
Tu as oublié Halloween dans quelques jours? Ne panique pas, regarde 5 idées bêtes comme chou!...


Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top