menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Ces enfants qu’on oublie

Vous est-il déjà arrivé d’oublier un enfant? Je ne parle pas ici d’oublier un enfant dans un endroit, mais plus d’avoir dans votre groupe un enfant qui est tellement discret que vous pourriez presque oublier qu’il est là.

 

Dès la naissance, un enfant arrive avec son caractère, ses traits de personnalité. Certains seront plus extravertis tandis que d’autres, préfèreront être seuls. Ceci dit, l’introversion ou l’extraversion ne sont pas de bonnes ou mauvaises choses en soi. L’enfant introverti sera, dans la plupart des cas, bien dans sa situation. Il ne sera pas malheureux, car il se sent confortable lorsqu’il est seul.

 

Selon les études, l’introversion est en grande partie innée. L’enfant préfèrera se tourner vers son monde intérieur et il y sera bien. Par contre, un enfant trop introverti pourra, dans certaines situations, rencontrer quelques difficultés. Souvent très tôt, l’enfant est intégré dans une microsociété : la garderie. Ensuite, ce sera le monde scolaire. Entrer en relation avec les autres est pour tous les êtres humains une nécessité. Alors, comment aider ces enfants à intégrer un groupe?

 

D’abord, il est important que vous appreniez à reconnaitre un enfant introverti, mais aussi que vous acceptiez cela comme étant un trait de personnalité. Pour le reconnaitre, voici quelques signes à considérer :

  • Le contact avec les autres enfants le fatigue;
  • Il préfère jouer seul la plupart du temps;
  • Il est en mesure de jouer de façon solitaire pendant une longue période de temps;
  • Il analyse longtemps avant de répondre, il peut prendre un certain temps à vous répondre si vous lui posez une question;
  • Il ne partage pas facilement son vécu, s’exprime peu lors d’une causerie ou en contexte de groupe;
  • Il observe beaucoup les autres avant d’entrer en contact avec eux;
  • Il n’aime pas être le centre de l’attention.

Une fois que vous avez pris conscience de ce trait de personnalité, le fait d’être respectueuse envers l’enfant sera la deuxième étape importante. Évitez de brusquer l’enfant et de l’amener trop rapidement vers les autres. Acceptez le fait qu’il souhaitera jouer seul.

 

Vous pouvez, dans votre horaire, alterner le temps de jeu solitaire avec les périodes de jeux libres. Même si l’enfant demeure introverti et préfère jouer seul, les animations de groupe et les activités en grand groupe sont inscrites à l’horaire et vous devrez demander à l’enfant d’y participer.

 

Utilisez un moyen pour favoriser le tour de parole en contexte de causerie. Même s’il s’exprime peu devant le groupe, l’enfant a souvent des histoires bien intéressantes à raconter. Utilisez un bâton du tour de parole. Les enfants pourront s’échanger le bâton afin de garantir que chacun pourra s’exprimer.

 

Laissez-lui du temps pour être seul, il en a besoin. L’enfant introverti vit dans son monde intérieur et a besoin de réfléchir pour bien se développer. Offrez dans le local un coin calme vers lequel il pourra se diriger lorsqu’il en aura besoin. La présence des autres peut devenir dérangeante pour lui à certains moments. Le fait de pouvoir se retirer pourra grandement lui faire du bien.

 

Utilisez ses intérêts pour choisir les activités/les jeux. L’enfant introverti a des intérêts et sera plus « actif » lorsque les activités proposées sont en lien avec ceux-ci. Choisissez une thématique qui intéresse l’enfant et intégrez ses activités préférées. Les autres enfants pourront ainsi voir leur ami sous un angle différent; ils verront qu’il ne refuse pas systématiquement de jouer avec eux.

 

Apprenez-lui ce que représente la vie en société. Voilà un important apprentissage pour sa vie future. Même si on est introverti, certaines règles comme saluer, s’excuser, demander la permission et regarder celui qui nous parle demeurent importantes. Prenez le temps dans le quotidien de démontrer vos attentes. Tout part du modèle que vous donnez.

 

Valorisez les efforts de l’enfant. Le renforcement est essentiel pour l’encourager à aller vers les autres. Lorsqu’il s’exprime, trouvez moyen de le renforcer positivement. N’oubliez pas que l’enfant introverti n’aime pas être le centre de l’attention, donc allez-y discrètement. Un sourire, le fait de toucher ses cheveux et lui chuchoter des félicitations à l’oreille sont des moyens qu’il appréciera surement.

 

Bien sûr, il est important de respecter l’enfant dans toute sa globalité. Chaque enfant est différent et évoluera selon son propre rythme.

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée 


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Maude DubéMaude Dubé

Maude Dubé, éducatrice spécialisée, vous propose des solutions concrètes et des pistes d’interventions simples pour vous guider face à certaines problématiques rencontrées dans votre travail au quotidien.



Vidéos associées

5 déguisements 5 déguisements "dernière minute" d'Halloween
Tu as oublié Halloween dans quelques jours? Ne panique pas, regarde 5 idées bêtes comme chou!...


Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top