menu
Educatout
Recherche
Educatout

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents




Comment intervenir auprès de son enfant en crise?

La période de 0-5 ans est une période de grands changements pour les enfants, comme pour les parents. Les enfants évoluent à une vitesse grand V dans toutes les sphères de leur développement. Ce développement peut demander beaucoup d’adaptations aux parents. Ce passage peut également venir avec des moments plus difficiles, comme des frustrations ou des crises chez les enfants. L’apprentissage de la gestion des émotions n’est pas simple, mais c’est un passage obligé. En tant qu’accompagnante en parentalité, je vous donne quelques trucs pour mieux accompagner votre enfant de façon bienveillante et positive lors d’une crise et l’aider à éventuellement régulariser ses émotions.

 

Se retirer

 

Votre enfant vit une terrible crise et cela affecte tout l’entourage? Dirigez votre enfant dans un coin calme où il pourra vivre pleinement sa colère, à l’écart des autres afin qu’il s’apaise, qu’il ne se sente pas observé et jugé et qu’il puisse éventuellement réfléchir sur la situation. Dirigez l’enfant vers un endroit où il se sentira en sécurité et calme, un endroit où il a à portée de main des moyens qui peuvent l’aider à se détendre et où il ne peut se blesser. Souvent, les parents vont diriger leur enfant vers sa chambre. Fermez ensuite la porte.

 

Puis, si cette pièce de la maison est un endroit qui fait du bien à l’enfant, continuez de l’envoyer dans cette pièce. Peu importe la pièce que vous choisissez, celle-ci ne doit pas être considérée comme un endroit punitif. Vous ne voulez pas chicaner votre enfant parce qu'il a fait une crise. Vous voulez simplement lui montrer une manière de gérer sa colère et c’est en se retirant de la situation et en allant vivre sa peine comme il le faut qu’il peut y arriver. Je vous propose de montrer à votre enfant qu’il est correct de se mettre en colère et de vivre des frustrations. Cela fait partie de la vie. Toutefois, il faut lui apprendre à bien s’autoréguler pour mieux vivre une situation semblable à l’avenir.

 

Se trouver des moyens qui font du bien

 

Comme mentionné précédemment, une fois que l’enfant est retiré, proposez-lui des moyens pour l’aider à se réconforter ou à vivre son émotion : crier dans un oreiller, dessiner son émotion, colorier des mandalas ou dessiner tout simplement, caresser un toutou, se coller à une couverture ou écouter une musique relaxante. Vous connaissez votre enfant mieux que personne. Proposez donc des éléments en lien avec sa personnalité, son âge et ses champs d’intérêt. Il est possible que votre enfant ne veuille rien pour se calmer. Vous avez fait votre bout de chemin. Laissez ensuite votre enfant seul et fermez la porte. Vous pouvez simplement lui dire que vous reviendrez le voir lorsqu’il sera plus détendu ou qu’il pourra lui-même venir vous voir. Dites-lui que votre porte sera toujours ouverte.

 

Puis, en tant que parent, il peut être bénéfique que vous preniez vous aussi des moyens pour vous calmer et revenir à une émotion positive. Vous vous sentez impuissant? Vous avez envie d’exploser? Vous êtes découragé? Ça se peut! Prenez donc ce moment pour prendre de grandes respirations, vous retirer dans une autre pièce, écouter de la musique, écrire, chanter ou faire un peu d’introspection. Adonnez-vous à une autre tâche pour vous occuper et retournez voir votre enfant lorsque vous serez plus apte à communiquer avec lui. En tant que parent, prendre un pas de recul est excellent pour mieux répondre par la suite aux besoins de votre enfant et accomplir votre rôle de parent à votre meilleur. 

 

Travailler en équipe

 

Lorsque votre enfant vit un moment difficile, ce n’est peut-être pas le temps de lui faire la morale. Votre enfant doit sentir que vous êtes présent et à l’écoute. Tentez de vous mettre dans sa peau et de comprendre ce qui peut l’irriter, même si ce n’est pas toujours facile en tant que parent. Le cerveau d’un enfant est encore immature et en apprentissage; il ne peut tout acquérir d’un coup.

 

Après un certain temps, vous pouvez aller voir votre enfant, lui offrir un câlin et lui demander s’il va mieux. Votre enfant ne répond pas? Ce n’est pas grave. Posez-lui des questions et faites un retour avec lui sur la situation. Il vous répondra quand il le voudra ou il vous répondra avec des gestes et des signes.

 

Aussi, revenez sur les faits, sur le pourquoi de vos interventions. Dites-lui que vous avez compris sa peine et que vous allez regarder ensemble comment mieux réagir la prochaine fois, si une telle situation revient.

 

Votre enfant a de la difficulté à nommer ses émotions? Présentez-lui une image comportant des visages qui représentent diverses émotions ressenties par un personnage. Demandez à votre enfant de dire à quel personnage il ressemble afin qu’il apprenne à reconnaitre son émotion, à la nommer et à la comprendre.

 

Ne soyez donc pas contre votre enfant. Travaillez en équipe. Vous en ressortirez ainsi plus forts et plus gagnants. Votre enfant a besoin de parler? Écoutez-le. Laissez-le s’exprimer, vous dire son point de vue et ses besoins ainsi que ce qu’il ressent. Plus il y aura écoute et partage, plus la situation se règlera vite et facilement.

 

Emmanuelle Bourgault

mamandecroche.com

 

Maman de deux jeunes enfants, intervenante, coach, enseignante et accompagnante en parentalité, Emmanuelle offre son aide aux familles présentant des défis au quotidien afin de leur permettre de trouver harmonie et équilibre.


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.



Auteur

Emmanuelle BourgaultEmmanuelle Bourgault

Intervenante, coach, enseignante et accompagnante en parentalité, j'offre mon aide aux familles présentant des défis au quotidien afin de leur permettre de trouver harmonie et équilibre. Ensemble, nous établissons un plan de match afin de vous permettre d’être mieux outillés et en mesure de mieux intervenir dans diverses situations.


Mes spécialités sont :

Stimulation : 
Stimulation du langage pour la petite enfance. Ateliers et jeux ludiques. Accompagnement personnalisé en fonction des besoins à combler. 

Accompagnement et soutien :
Accompagnement personnalisé et soutien pour les parents, les adolescents et les enfants de tous âges qui rencontrent des défis au quotidien (épuisement parental, conciliation travail/famille/temps pour soi, problèmes de communication, problèmes éducationnels, routine et autonomie, problèmes de comportement, TDAH, TSA, autisme, besoins particuliers et déficience intellectuelle). Accompagnement à domicile, en ligne ou au centre de services professionnels en éducation.

Soutien aux apprentissages : 
Soutien et accompagnement dans les matières scolaires. 

Retraites pour mamans : 
Retraites de bienêtre de weekend pour toute maman qui veut décrocher, prendre soin d’elle et retrouver la femme en elle.




Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Aide