menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Créer des liens avec leur éducatrice

Nous entrons maintenant dans la catégorie des relations sociales. La première expérience clé qui s’y rattache est « Créer des liens avec son éducatrice ».

Ce qu’il faut savoir :

 

Construire une relation et la préserver
Comme dans toute bonne relation entre deux personnes, l’éducatrice et le poupon ou le trottineur doivent bâtir un sentiment de confiance entre eux. C’est la base. Ils doivent donc apprendre à se connaitre, à échanger et à s’apprécier. Cela demande du temps et de l’investissement de la part de chacun. Une fois ce lien créé, il faut savoir l’enrichir et le soutenir tout au long de l’année.

C’est à travers les moments de tous les jours que vous arriverez à former des liens ensemble. À travers le jeu, la routine et les moments privilégiés, les enfants apprennent à entrer en relation sociale et ils formeront des liens avec leur éducatrice. Plus ces liens seront forts, plus les poupons et les trottineurs se sentiront en confiance et en sécurité avec leur éducatrice. De son côté, l’éducatrice s’assurera d’offrir aux enfants une approche chaleureuse, attentionnée et respectueuse. Elle arrivera à créer des liens durables avec eux.

 

Choisir le bon moment pour entrer en relation 
Voici une belle forme de respect à offrir à vos poupons et trottineurs. Pour entrer en relation avec eux, il faut savoir observer les poupons et trottineurs dans le but de choisir le bon moment pour entrer en relation avec eux. Si un enfant est occupé à observer un objet, il vaut mieux attendre qu’il ait fini avant de lui parler ou de le toucher.

 

Un moment intime pour chacun
Même si le moment est court, vous assurer de prendre quelques minutes avec tous les poupons et trottineurs dans la journée : un moment pour les toucher, leur parler ou pour rire ensemble.

 

Les moments de routine, des moments seul à seul.
Voici des moments idéals pour créer des liens avec les poupons et trottineurs : un changement de couche, le moment du lait, avant le dodo, etc. Chercher à créer de petites activités qui seront courtes pour les périodes où vous êtes seule avec un enfant. Il ne faut pas miser sur la durée, mais sur la qualité du contact.


Accueil et départ
J’attire votre attention sur l’accueil et le départ des enfants. Observer comment vous procédez. À qui souhaitez-vous la bienvenue le matin par exemple? Est-ce aux mamans tout en négligeant les enfants? Ne pas oublier de dire bonjour aux enfants aussi, de vous mettre à leur hauteur et de leur offrir une petite caresse s’ils sont ouverts à cela.

 

Tirer parti de leurs intérêts pour créer des liens avec eux
Une belle façon d’établir des liens avec les enfants est de s’intéresser à ce que les poupons et trottineurs font et à ce qu’ils aiment. En les observant, il est possible d’offrir à ceux-ci un moment de complicité avec vous par la suite.

 

Exemples :

  • Vous observez un poupon qui essaie d’empiler des souliers au vestiaire… le laisser faire. Un peu plus tard dans le local, sortir les cubes et vous amuser à les empiler avec lui.
  • Vous observez un trottineur qui a une fascination pour les chats. Il en regarde souvent dans les livres et il s’amuse avec des figurines représentant différents chats dans votre local... le laisser faire. Durant la balade, vous remarquez un chat dans le voisinage. Prendre le temps de vous arrêter et de montrer le chat à votre trottineur.

Les activités

Pour développer les relations sociales en amenant les enfants à explorer l’expérience clé « Créer des liens avec son éducatrice », proposer aux poupons des activités qui s’y rattachent :

 

Activités touchant l’expérience clé : Créer des liens avec son éducatrice

 

Le contact visuel

  • Vous assoir face à un enfant. Vous amuser à vous regarder. Attendre la réaction de l’enfant, lui sourire, imiter ses mouvements, rigoler…

Le toucher et le contact chaleureux 
Il faut que les poupons ou les trottineurs soient ouverts et disponibles.

  • Le massage des pieds, des mains, du ventre. Utiliser une huile d’amande douce. Varier en massant les mains avec une crème hydratante. Porter les mains de l’enfant à son nez pour lui faire découvrir l’odeur.
  • Massage avec un objet : une plume, une balle molle, un petit foulard que vous passez sur le corps d’un enfant.
  • Les jeux de chatouilles.
  • Utiliser une chaise berçante pour bercer un enfant. Quelle belle invention pour entrer en contact avec un enfant…

Animer les routines

Voici des moments parfaits pour créer des liens avec les enfants.  Ils peuvent être de courte durée, mais en profiter pour qu’ils soient propices au contact.

  • Avant le dodo : Une chanson ou un petit livre que vous regardez seul à seul avec un enfant.
  • Le changement de couche : Parfait pour créer des moments de contact tels que le massage, les jeux de chatouilles, etc.
  • Le lait : Prendre quelques minutes par jour pour bercer au moins un poupon (en alternance) au moment du biberon.

L’accueil et le départ 

Accueillir vos poupons et trottineurs de différentes façons. Offrir une petite touche rapide, mais personnelle.

  • En vous plaçant au sol en position assise ou accroupie à leur hauteur.
  • En leur chantant quelques notes de bienvenue.
  • En leur faisant un câlin s’ils le veulent bien.
  • En leur parlant doucement, leur demander comment ils vont.
  • En leur offrant un petit présent de bienvenue, une plume par exemple.
  • Avant le départ, vous assurer d’entrer en contact avec chacun des enfants pour leur souhaiter bonne soirée et « à demain ».

Le chant et la musique 
Quelle merveilleuse façon d’entrer en contact avec les enfants; la musique est une forme de communication idéale pour former des liens.

  • La danse : Avec vos petits poupons, les prendre dans vos bras pour danser doucement au son de la musique.
  • Communication musicale : Assise devant un enfant, lui donner un hochet ou un instrument de musique et en prendre un pour vous. Agiter votre instrument et arrêter par la suite. Attendre que l’enfant bouge son instrument et arrête à son tour et ainsi de suite… Chacun votre tour, bouger votre instrument pour un « échange » de sons.
  • Comptine : Pour la semaine, choisir deux ou trois comptines à gestes qui mettent le toucher au premier plan. Exemples :

    Bateau sur l’eau : Vous vous assoyez par terre et un enfant s’assoit sur vous de manière à ce que vous soyez face à face. Vous chantez la comptine en berçant l’enfant de gauche à droite.

          À la fin, tomber doucement sur le coté.

          Bateau sur l’eau
          La rivière, la rivière
          Bateau sur l’eau 
          La rivière et plouf dans l’eau

 

          Maya l’abeille : Chanter la comptine, taper des mains et chatouiller

          l’enfant à la fin.

 

          Maya, (taper des mains 3 fois)
          Maya l’abeille (taper des mains 3 fois)
          Au compte de trois (taper des mains 3 fois)
          Te piquera…1…2…3 (chatouiller l’enfant en disant « pic pic pic »)


Jeu d’imitation simple 

Pour les poupons et les trottineurs, imiter est une belle façon d’entrer en relation avec les autres.

  • Répéter les sons des poupons : Devant un bébé, écouter les sons et les gazouillis qu’il fait. Attendre qu’il ait finit et répéter ses sons. Attendre sa réaction et l’imiter de nouveau.
  • Vous amuser à imiter les gestes : Idéal pour vos trottineurs qui aiment faire les singes. Vous amuser à imiter leurs mouvements. Arrêter et observer leur réaction.

Des jeux pour rire 

Le rire est important. En plus de détendre, il offre des moments idéals pour former des liens de complicité.

  • La marionnette : Avec les petits poupons, elle est magique pour déclencher le rire via le contact. Avec les plus vieux, elle devient espiègle et joue des tours comme, par exemple, faire tomber le chapeau de l’éducatrice.
  • Les chatouilles : Passer une plume sur le visage d’un enfant, sur ses pieds, son ventre…
  • Jeux de cachecache divers : Idéals pour les enfants de 10 mois et plus, les jeux de cachecache sont magiques. Pour les poupons, utiliser une couverture pour faire des coucous. Avec les trottineurs, faire un jeu de cachette dans lequel vous vous cachez dans un coin et vous les appelez. Une fois qu’un enfant vous a trouvée, le chatouiller.

Vous observer (éducatrice et enfant)

  • Un imagier en photos : Vous photographier avec chacun des enfants. Plastifier les images et laisser les poupons et trottineurs regarder votre imagier. Amener chaque enfant à trouver la photo sur laquelle il apparait en votre compagnie.
  • Fabriquer un livre : Prendre des photos de chacun des enfants en action. Penser aux moments de routine (faire manger un bébé, bercer un autre au moment du biberon), aux moments de jeu (danser avec un poupon, dessiner avec un autre), etc. Inscrire une phrase simple sous chaque photo, « Chantal danse avec Adam » par exemple. Coller les photos sur un carton et plastifier le tout. Relier toutes les photos pour en faire un livre.
  • Le miroir : Avec un enfant, vous regarder devant le miroir. « Regarde je suis assise avec toi. »

Chantal Millette
Éducatrice


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Chantal MiletteChantal Milette

Chantal est une éducatrice passionnée. Pendant 6 ans elle a travaillé en garderie auprès des poupons; « Un coup de foudre » qu’elle se plaît à dire. Elle vous propose des activités adaptées et choisies spécialement pour ce groupe d’âge. Chantal possède aussi son propre site internet, la boîte des bébés; un site dédié aux intervenantes en petite enfance.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top