menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Prendre conscience de leurs émotions et de leurs sentiments

Exprimer leurs émotions permet aux jeunes enfants de communiquer avec vous dès leur naissance
C’est bien connu, les sentiments et émotions font partie intégrante de la vie des tout-petits. Dès la naissance, les poupons expriment déjà leurs sentiments face à leur nouvelle vie par des pleurs. À leur manière, ils communiquent et vous parlent déjà! Dans les jours qui suivent, leurs pleurs vous indiquent rapidement s’ils ont faim, s’ils ont froid ou s’ils ont besoin d’être changés…

 

Au fil du temps, les enfants vivront plusieurs autres émotions qu’ils tenteront de vous communiquer
Plus les poupons et les trottineurs grandiront, plus ils découvriront tout plein d’émotions pour la première fois. Il y aura des sentiments de bienêtre et des sentiments de malaise.


Sentiments de bienêtre : heureux, joyeux, sentiment de sécurité, calme, paix, sentiment d’appartenance…


Sentiments de malaise : peur, colère, angoisse, sentiment d’abandon, crainte de la séparation…


Imaginer que vous êtes un petit poupon qui découvre tous ces sentiments de jour en jour!

 

Comprendre leurs sentiments avant de prendre conscience de ceux des autres
Avant de faire preuve de sympathie les poupons et les trottineurs doivent savoir bien déceler leurs propres émotions. S’ils ne sont pas capables de comprendre leurs sentiments de tristesse ou de joie, par exemple, ce ne sera pas possible pour eux de les percevoir chez une autre personne.

 

Accompagner les poupons et trottineurs dans le monde des sentiments et émotions
En tant qu’intervenante en petite enfance, il est de votre devoir de bien accompagner les poupons et trottineurs dans le monde des émotions. Ils ont besoin de vous pour bien apprendre à exprimer leurs émotions et pour mieux les comprendre et les contrôler. C’est un bagage important pour la vie entière que vous leur offrirez. Rien de tel que le jeu pour y parvenir. Au fil des ans, l’apprentissage des émotions se fera de plus en plus facilement. A l’âge adulte, les enfants deviendront des êtres équilibrés qui prendront conscience de ce qu’ils vivent. Ils apprendront à mieux communiquer avec les autres et feront preuve d’empathie et de sympathie.

 

Reformuler les sentiments des poupons et trottineurs
Selon moi, c’est la clé de la réussite pour leur faire prendre conscience de leurs émotions. Il s’agit de mettre des mots sur ce que vous croyez qu’ils ressentent. Bien entendu, cela demande beaucoup d’observation. Dire à un poupon qui se fâche devant un jouet qui tombe toujours : « Je vois que tu es fâché, tu cris fort. Ton train ne tient pas debout quand tu le pousses. » Cela permettra à celui-ci de mettre des mots sur son émotion et de bien l’identifier.

 

Des solutions face aux difficultés engendrées par les émotions
Il faut, en plus de reformuler les sentiments des poupons et trottineurs, leur montrer à trouver des solutions : Un trottineur de 2 ans pousse un autre enfant. Reformuler ses sentiments, mais offrir aussi des pistes de solution : « Dannick, tu es fâché parce que Samuel  t’a enlevé un jouet, mais on ne pousse pas les amis. On le dit avec des mots. » Montrer à l’enfant à dire « non ». Si le vocabulaire de l’enfant le permet, lui montrer à dire par exemple : « Non, c’est moi qui joue avec le jouet. » Poursuivre votre intervention en disant : « Viens, il y a d’autres autos dans le bac. Choisis un autre jouet au lieu d’enlever un jouet des mains d’un ami. »

Les activités

Pour développer la conscience de soi en amenant l’enfant à explorer l’expérience clé « Prendre conscience de ses émotions », proposer aux poupons et trottineurs des activités qui s’y rattachent :

 

Activités touchant l’expérience clé : Prendre conscience de ses émotions

 

Un imagier 
Il vous permettra de reformuler les émotions vues sur les photos. Regarder sur Internet, vous trouverez ce que vous cherchez. Choisir des situations qui mettent au premier plan des émotions que les enfants peuvent vivre telles qu’un poupon qui est heureux que sa maman le prenne, un trottineur qui pleure parce qu’il est tombé, un enfant qui a peur d’un chien, etc. Mettre des mots sur les émotions présentes dans les photos. « Le bébé est triste parce que… », «  Moi aussi je suis contente quand… », etc. Dans le club educatout, sous le thème des sentiments dans la section Poupons, il y a des photos à imprimer.

 

La banque d’émotions à remplir et à vider 
Utiliser des couvercles de jus surgelé. Avec du Mac-Tac, y coller des visages exprimant des sentiments (voir la section club educatout, il y a tout plein d’émoticônes à imprimer). Prendre un contenant de lait de deux litres. Couper une fente sur le dessus pour y insérer les rondelles et une autre plus large en bas pour récupérer celles-ci. Les poupons et trottineurs s’amuseront à remplir et à vider la banque d’émotions.

 

Pita émotion 
Pour l’heure du diner, préparer de petites pizzas avec des pitas. Variante : Utiliser de petits pains anglais, du fromage à tartiner et des légumes. Les légumes deviennent les parties du visage. Les piments servent à créer une bouche contente, fâchée ou triste. Un champignon peut aussi servir à faire une bouche surprise! Une autre variante dessert : Remplacer les pitas par une gaufre et les légumes par des fruits.

 

Patate sourire 
Dans la section des produits congelés à l’épicerie, il y a des pommes de terre surgelées rondes qui représentent des bonshommes sourires.

 

Mes émotions et le miroir 
Avec les trottineurs, coller sur le miroir des images de visages tristes, fâchés et heureux. Quand un enfant semble avoir de la difficulté à exprimer un sentiment, l’emmener au miroir pour qu’il puisse observer son visage et l’associer à la bonne image. Vous amuser à jouer la comédie et imiter les différentes images devant le miroir.

 

Maquillage 
Sur la main des enfants, dessiner un visage avec un sourire. Vous pouvez aussi dessiner un visage triste sur l’autre main.

 

Provoquer des émotions positives dans le jeu
Voici une activité idéale pour bien reformuler un sentiment vécu par les poupons et les trottineurs. Provoquer des rires aux éclats, par exemple en les chatouillant. Reformuler le sentiment : « Tu aimes te faire chatouiller, cela te rend heureux. » En massant les pieds d’un poupon, dire : « Tu te sens bien quand je te masse les pieds. »

 

Provoquer des sentiments à travers la musique 
La musique douce apporte un sentiment de bienêtre et de sécurité. La musique rythmée pour danser apporte un sentiment de joie de vivre et de plaisir.

 

À la table 
Coller avec du Mac-Tac de belles photos d’enfants en train de manger, des photos d’enfants heureux de déguster une crème glacée par exemple. Une photo d’un poupon qui fait la grimace face à un nouvel aliment peut aussi offrir un côté rigolo. À l’heure du diner, parler des émotions que vous observez chez les enfants.

 

Trois comptines 

 

Saute, saute
Mon petit lapin
A bien du chagrin
Il ne saute plus
Et ne joue plus dans mon jardin

Saute, saute, saute
Mon petit lapin
Tu auras du thym
Et des carottes
De mon jardin!
Saute lapin!

Le lapin qui a du chagrin
Le lapin qui a du chagrin
La fourmi qui a du souci
Le p'tit rat qui a du tracas
Ah, la, la!
Comment arranger tout ça?

 

Comme ci comme ça
Comme ci, comme ça
J’ai un cœur qui rit, qui pleure
Comme ci, comme ça
J’ai un cœur d’enfant
Tout plein de sentiments


Jeu de marionnettes
Avec les très jeunes poupons, j’adore jouer avec les marionnettes. Ils rient aux éclats. En profiter pour reformuler le sentiment de joie que ceux-ci vivent.

Sortir aussi votre bac de marionnettes pour l’utiliser avec vos trottineurs. À travers le jeu, votre marionnette comédienne deviendra triste, contente ou en colère… Vous amuser à faire semblant que votre marionnette est heureuse de recevoir un petit bisou ou encore triste d’être tombée par terre…

 

Les livres
Il y a plusieurs livres pour les tout-petits qui touchent les émotions qu’ils peuvent vivre. Aller faire un petit tour à la bibliothèque. Ces livres seront tout indiqués pour enrichir votre coin lecture pendant quelques semaines!

 

Tableau des plus beaux sourires
Pour appuyer votre thème, prendre les enfants en photos lorsqu’ils sourient. Coller les photos sur un carton et afficher celui-ci au vestiaire! Inscrire un titre sur le tableau. Exemple : Le tableau des plus beaux sourires.

 

Cube émotions
Sur des cubes de jeu ou sur une boite carrée, coller des images démontrant des émotions. Laisser les poupons les manipuler. Vous pouvez aussi utiliser des contenants de crème glacée vides et les remplir de papier avant de bien les fermer.

 

Changement d’émotion
Utiliser une assiette pour faire un visage et y fixer du Velcro au niveau des yeux et de la bouche. Dans du carton, découper des yeux et des bouches représentant les principales émotions : triste, fâché, heureux. Suspendre l’assiette au plafond. Pendant un moment de la journée, vous amuser à changer l’émotion sur l’assiette/bonhomme, à l’heure de la collation par exemple. Observer les enfants pour voir s’ils remarquent le changement.

 

Tableau de feutrine 
Fixer un grand carré de feutrine noire au mur. Découper dans de la feutrine aux couleurs contrastantes un très gros rond pour le visage ainsi que des bouches, des nez et des yeux. Vous amuser à changer le visage du bonhomme avec vos poupons et trottineurs.

 

Pareil pas pareil
Vos grands trottineurs aimeront ce jeu. Imprimer et plastifier des images d’émotions différentes en deux copies. Vous amuser à trouver et à rassembler les images identiques…

 

Revues 
Vous amuser à observer les visages et les émotions dans de vieilles revues. Par la suite, inviter les enfants à déchirer le papier. En faire des boules et les mettre dans des contenants à vider et à remplir.

 

Casse-tête adapté
Si vous trouvez une belle photo d’un enfant vivant une émotion vive, la coller sur un carton et la plastifier. Selon la capacité des poupons et trottineurs, la couper en deux, trois ou quatre morceaux pour en faire un casse-tête.

Chantal Millette
Éducatrice


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Chantal MiletteChantal Milette

Chantal est une éducatrice passionnée. Pendant 6 ans elle a travaillé en garderie auprès des poupons; « Un coup de foudre » qu’elle se plaît à dire. Elle vous propose des activités adaptées et choisies spécialement pour ce groupe d’âge. Chantal possède aussi son propre site internet, la boîte des bébés; un site dédié aux intervenantes en petite enfance.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top